Accueil / Appels d'offres / Modélisation et soutien aux mécanismes de concertation et de mobilisation des groupes des populations clés dans la riposte au VIH

Modélisation et soutien aux mécanismes de concertation et de mobilisation des groupes des populations clés dans la riposte au VIH

 

  1. Contexte

Les populations clés sont les plus exposées aux risques d’infection par le VIH du fait des barrières sociales, de la discrimination et la marginalisation dont ils sont victimes au quotidien; ce qui engendre des freins à leur accès aux soins fondamentaux desquels ils doivent bénéficier. Dans ce contexte, le Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme (FMLSTP) s’est penché sur la thématique de la représentation des populations clés dans les instances de décision en matière de définition et mise en œuvre des politiques de lutte contre le sida afin de pouvoir identifier leurs besoins, défendre leurs droits, avoir des données fiables les concernant afin de mettre en place des actions visant à surmonter la stigmatisation et la discrimination dont ils sont victimes.

L’engagement et la participation des populations clés sont essentiels pour que la riposte au VIH porte ses fruits partout, car elles sont à la fois au centre de l’épidémie et des acteurs incontournables de la riposte. Au Maroc, grâce à l’engagement et aux efforts déployés par la société civile et le ministère de la Santé, les représentants des populations clés sont devenus partie prenante dans la mise en œuvre des programmes et ont été intégrés en tant que membres du comité de coordination Maroc (CCM) pour la lutte contre le sida et la tuberculose. Ainsi, la participation des populations clés au CCM constitue un élément de coordination et de contribution faisant entendre la voix de ces populations dans le dialogue avec les instances publiques.

Malgré les différentes initiatives mises en œuvre, et à ce jour, le Maroc ne dispose pas d’élément ou de modèle qui capitalise l’expérience de mobilisation des populations clés au sein du CCM. C’est dans cette logique que cette mission s’inscrit et vise à renforcer la représentation et le réseautage de cette frange de la population afin de renforcer leurs capacités à utiliser les services de santé.

Cette consultation s’inscrit dans le cadre de la subvention régionale multi-pays du Fonds Mondial, portée par l’ALCS, regroupant neuf associations : L’Association de Lutte Contre le Sida (ALCS), l’association Hasnouna de Soutien aux Usagers de drogues (AHSUD), l’Association Marocaine de Planification Familiale (AMPF), l’Association Marocaine de Solidarité et de Développement (AMSED), l’Association de Sud contre le Sida (ASCS), l’Association Nationale de Réduction des Risques (RdR-Maroc), la Ligue Marocaine de Lutte Contre les Maladies Sexuellement Transmissible (LMLMST),  l’Organisation Pan-Africaine de Lutte Contre le Sida  (OPALS), la Coalition internationale pour la préparation au traitement  (ITPC-MENA). À travers cette consultation, ce collectif et les populations clés avec lesquelles il travaille, auront une modélisation des mécanismes de mobilisation et de concertation adaptées au contexte marocain, ce qui renforcera les capacités et les compétences des populations clés.

  1. Objectifs de la consultation

Objectif général

L’objectif principal de la consultation consiste à appuyer techniquement le collectif des associations, dans le cadre de la subvention régionale multi-pays sur le fonds mondial, à travers l’élaboration et la mise en place d’un modèle de coordination/concertation et de mobilisation des populations clés adapté au contexte marocain.

Objectifs spécifiques

  • Capitaliser les meilleures pratiques en matière de coordination et concertation des populations clés à l’échelle nationale et internationale ;
  • Définir un modèle de concertation, coordination et mobilisation adapté aux différentes populations clés et au contexte marocain ;
  • Assurer l’appropriation du modèle par les populations clés et leur mobilisation pour sa mise en œuvre ;
  • Élaborer un plan de mise en œuvre incluant les mesures d’accompagnement.

 

  1. Tâches du (de la) consultant(e)

Le (la) consultant(e) sera amené(e) à conduire les activités suivantes en concertation avec le comité de pilotage constitué de l’ALCS, des ONG partenaires, des représentants des populations clés, de l’unité de gestion du Fonds mondial et de l’ONUSIDA.

  1. Faire un état des lieux sur les mécanismes de coordination, concertation et mobilisation des populations clés à l’échelle nationale et internationale.
  2. Analyser les points forts et points faibles en matière de coordination, concertation et mobilisation des populations clés ainsi que les modalités de renforcement et d’amélioration tout en capitalisant sur l’expérience du CCM et des ONG.

Ces deux premières tâches seront effectuées au moyen d’un revue documentaire et la conduite d’entretiens individuels et focus groups avec les représentants populations clés et les partenaires.

  • Concevoir à la lumière des deux étapes précédentes une proposition de modèle coordination, concertation et mobilisation des populations clés,
  1. Présenter discuter et finaliser le modèle avec les populations clés, les ONG partenaires et les autres parties prenantes.

Cette tâche sera réalisée au moyen de réunions et d’un atelier de concertation.

  1. Appuyer et accompagner le comité de pilotage dans la préparation de l’atelier de mobilisation des populations clés ;
  2. Contribuer à la préparation et la facilitation de l’atelier de mobilisation .
  • Elaborer et soumettre un rapport final de la consultation incluant les étapes du processus, le modèle élaboré et un plan de mise en œuvre.

 

  • Livrables

Le consultant sera appelé à  livrer les documents suivants:

  • Livrable 1 : rapport sur l’état des lieux, les points forts, les points faibles
  • Livrable 2 : rapport de l’atelier de concertation avec les populations clés
  • Livrable 3 : le rapport final avec le plan de mise en œuvre.
  1. Organisation de la consultation 

 

Le consultant sera recruté(e) pour une durée de 25 homme/jours sur la période d’octobre à décembre 2019, répartis à titre indicatif comme suit :

  • Tâches I et II : 5 jours
  • Tâche III et IV: 8 jours
  • Tâches V et VI : 5 jours
  • Tâche VII : 7 jours

Ces journées de travail incluent 7 jours de déplacement.

  1. Profil du candidat

–          Expérience professionnelle nationale et/ou internationale dans la mobilisation des populations clés dans la riposte au VIH/sida ;

  • Excellentes capacités de rédaction en français ; la langue arabe serait un aout
  • La connaissance du contexte marocain est obligatoire.

 

  1. Modalités de paiement
  • Dossier de candidature

Les candidatures devront être envoyées au plus tard  le samedi 21 septembre 2019 à 12h30 , aux adresses mails suivantes : m.bouchhoum@gmail.com et boutainasy@gmail.com

Le dossier doit comprendre :

–          Un CV détaillé;

–          Une lettre de motivation ;

–          Une note méthodologique pour la conduite de cette consultation ;

  • Une proposition financière.