Accueil / Offres d'emploi / Mission de consultation pour la réalisation d’une étude de faisabilité pour la mise en place de la technologie Blockchain dans le secteur agricole

Mission de consultation pour la réalisation d’une étude de faisabilité pour la mise en place de la technologie Blockchain dans le secteur agricole

Présent depuis 1991 au Maroc, Oxfam mobilise le pouvoir citoyen et lutte pour un monde juste sans pauvreté, en travaillant en étroite collaboration avec près d’une trentaine d’organisations partenaires et des alliés aux niveaux local, national, régional et international.

Dans le contexte de transformations politiques et sociales qui touchent la plupart des pays de la région, Oxfam travaille conjointement avec des associations locales partenaires et des alliés afin que les populations du Maroc, en particulier les jeunes et les femmes, puissent influencer les décisions qui les touchent et assurer le respect de leurs droits fondamentaux pour un avenir meilleur.

La vision d’Oxfam est d’un Maroc où la participation citoyenne active amène à la réduction des inégalités socio-économiques et de genre.

Pour aboutir à cette vision, Oxfam estime que des changements doivent se produire à trois niveaux:

  • Dans l’accès aux droits économiques et sociaux,
  • Dans l’accès à une vie libre de violence pour les femmes et les filles,
  • Et à travers une meilleure gouvernance des politiques socio-économiques qui garantit un accès équitable aux ressources et aux services surtout pour les plus vulnérables.

Contexte général de la mission:

Depuis 2009, Oxfam au Maroc et ses partenaires ont mis en œuvre un programme pour l’amélioration des conditions de travail dans le secteur agricole, et plus particulièrement le secteur des fruits rouges.

Afin de construire sur les importantes avancées du programme et dans le cadre des efforts visant la promotion du secteur agricole comme levier de développement, le programme s’est élargi à d’autres secteurs à haut taux d’exportation (le secteur des tomates et des agrumes).

L’approche du projet a permis d’atteindre des progrès dans le secteur. Cependant, il existe des difficultés pour les entreprises progressives de communiquer de manière efficace à propos de ces progrès et de pouvoir se positionner de manière plus transparente vis-à-vis de leurs clients.

En effet, le commerce international de produits alimentaires reste principalement alimenté par la concurrence en matière de prix et de qualité, tandis que les coûts sociaux ne sont pas inclus de manière égale dans l’équation.

Les entreprises innovantes ou progressives cherchent à mettre l’accent sur le respect des conditions de travail en tant que facteur concurrentiel fort, contribuant ainsi à rendre le commerce des produits alimentaires plus juste, en particulier pour les producteurs et les ouvriers impliqués.

Les seuls mécanismes existants à ce jour pour se faire sont les audits sociaux. La plupart d’entre eux sont exigeants, couteux et demeurent peu efficace en terme de « garantie » sur le long terme de bonnes conditions de travail.

Notre analyse de la situation nous conduit à croire que l’innovation et les solutions concrètes qu’elle peut amener au secteur sont une opportunité économique et sociale à saisir, afin de replacer le social et l’humain au centre des systèmes de suivi et évaluation des chaines de valeurs globalisées.

Dans le cadre de son projet « Réduire les inégalités dans les chaines de valeurs au Maroc et en Tunisie», soutenu par Open Society Foundations, Oxfam au Maroc souhaite proposer au secteur agricole la mise en place de la technologie Blockchain comme application innovante, transparente, vérifiable et rentable pour garantir le respect de bonnes conditions de travail au sein des chaines d’approvisionnements, ainsi qu’une meilleure traçabilité des produits et une plus grande redevabilité des clients auprès de leurs consommateurs et de leurs producteurs.

Oxfam au Maroc lance cette consultation pour explorer les conditions de réalisation d’un module de conformité sociale dans les chaînes d’approvisionnement généralement dominées par une main-d’œuvre salariée.

Objectifs de la mission :

Afin de permettre à Oxfam au Maroc de mieux comprendre l’environnement de l’innovation au Maroc et d’envisager la mise en place de la technologie Blockchain dans le secteur agricole pour un meilleur impact social, cette étude visera à atteindre les objectifs suivants :

Connaitre l’écosystème de l’innovation et de la technologie Blockchain au Maroc :

  • Qui sont les acteurs potentiels capables de maitriser la technologie Blockchain au Maroc?
  • Quel est le niveau de connaissance ou de compréhension de cette technologie ?
  • Existe-t-il des expériences de projets utilisant la technologie Blockchain ? Si oui, dans quels domaines, quels secteurs, quelle manière et pour quels objectifs ?
  • La technologie Blockchain est-elle applicable dans le secteur agricole ?

 Analyser l’accessibilité des données nécessaires à la mise en place de la technologie Blockchain :

  • De quelles données avons-nous besoin pour mettre en place un module de vérification de conditions de travail au sein de fermes ou d’entreprises ?
  • Ces données sont-elles intégrables dans une application ? Si non, quelles sont les barrières à leur numérisation ou accès ?
  • Les travailleurs ont-ils accès à des outils technologiques (smartphones) ? Sont-ils autorisés à les avoir sur leurs lieux de travail ? Les employeurs sont-ils ouverts à la technologie ?

 Vérifier l’impact social du module technologique sur les droits des travailleurs:

  • Quel est le coût de la mise en place de cette technologie ?
  • Comment les données peuvent-elles être interprétées et suivies ?
  • Dans quelles mesures le module aurait-il un impact positif sur l’amélioration des conditions de travail ?

Durée de la mission :

La durée de la mission est d’un mois.

Son démarrage est prévu pour le 09 décembre 2019. Sa date de clôture sera le 10 janvier 2020.

Livrables de la mission :

  1. Une note méthodologique de la mission et son chronogramme d’exécution ;
  2. Un document d’analyse de contexte et état des lieux ;
  3. Un draft du rapport final à soumettre à Oxfam au Maroc pour commentaire ;
  4. Une version finale du rapport à présenter au cours d’un atelier de restitution.

Les résultats de l’étude seront compilés dans un rapport en français et ces derniers feront l’objet d’une présentation à l’équipe d’Oxfam et ses partenaires.

Profil requis des consultant(e)s :

  • Avoir une bonne connaissance du secteur de l’innovation, de la technologie Blockchain, et de son application sur des chaines d’approvisionnement globalisées ;
  • Avoir une bonne connaissance des spécificités rurales du Maroc en lien avec l’accès à la technologie ;
  • Avoir une expérience prouvée sur les études dans le secteur de l’innovation et les thématiques liées à l’impact social ;
  • Avoir une bonne connaissance des législations en lien avec le code du travail ;
  • Avoir une bonne connaissance des acteurs institutionnels et privés du milieu de l’innovation ;
  • Etre sensible à l’approche genre ;
  • Etre en mesure d’utiliser des outils de recherche participatifs.

Soumission des propositions de prestation :

Le dossier de proposition de prestation doit inclure les documents suivants :

  • Curriculum Vitae des consultant(e)s
  • Proposition méthodologique pour la mise en œuvre de la recherche
  • Chronogramme détaillé tenant en compte les dates spécifiées dans ces Termes de référence
  • Offre financière pour la réalisation de la recherche, incluant toutes les charges.

Les propositions de prestation doivent être envoyées au plus tard le 30 novembre 2019 aux adresses suivantes : asmaa.fakhoury@oxfam.org et tarik.mrini@oxfam.org