Accueil / slideshow / Guide pour l’égalité des genres dans les politiques et les pratiques de formation des enseignants

Guide pour l’égalité des genres dans les politiques et les pratiques de formation des enseignants

Depuis les années 60, plusieurs initiatives et mesures ont été mises en œuvre aux niveaux international, régional
et national pour prendre en compte l’égalité des genres et édifier des sociétés dans lesquelles les femmes sont
à la fois actrices et bénéficiaires du processus de développement. Des pays ont pris des mesures, évalué leur
contexte, formulé des stratégies et signé ou ratifié divers instruments internationaux et régionaux destinés à
promouvoir l’égalité des genres. Plus récemment, en 2011, un nombre impressionnant d’États membres de
l’UNESCO, de pays développés comme de pays en développement, réunis lors de la 36e Session de la Conférence
générale ont souligné que les « enseignants » constituaient le domaine d’attention prioritaire pour parvenir à
une éducation de qualité, à l’égalité des genres et à l’équité d’accès à l’Éducation pour tous (EPT). En dépit de ces
efforts, les questions relatives à l’égalité des genres, telles que les inégalités d’accès aux ressources, aux bénéfices
de l’éducation, aux services de santé et à la terre, ainsi que la violence fondée sur le genre, demeurent des droits
fondamentaux, tout comme la protection contre la violence fondée sur le genre qui persiste, en particulier dans
les pays en développement.

Une étape importante vers l’égalité des genres est l’intégration de la perspective
de genre dans le processus éducatif par le biais des programmes d’études et de la formation des enseignants.
Pour cela, les établissements d’enseignement doivent adopter des politiques et des plans adaptés à la situation,
transformer leur environnement institutionnel, fournir des services sensibles au genre et mettre en place une
budgétisation sexospécifique dans leurs approches des programmes d’études et des pratiques pédagogiques.
Réunis en 1990 à Jomtien (Thaïlande) pour la Conférence mondiale sur l’éducation, les participants ont proclamé
la Déclaration mondiale sur l’EPT. Cette Conférence a adopté les six objectifs de l’EPT, parmi lesquels l’Objectif 5 qui a spécifiquement trait aux différences liées au genre , thème repris dans l’Objectif 3 des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en 2000. Dans la Stratégie à moyen terme de l’UNESCO, y compris pour la période 2014-2021, l’égalité entre les sexes est présentée comme l’une des priorités globales. Dans le cadre de cette stratégie, l’UNESCO a pris des mesures audacieuses pour promouvoir l’égalité des genres dans l’enseignement et l’apprentissage par le biais de son programme pour l’éducation. Une étude réalisée par l’UNESCO et le Secrétariat du Commonwealth (2011) sur la féminisation de la profession enseignante a mis en évidence plusieurs difficultés, dont la capacité d’élaborer et de pérenniser des pratiques et une culture sensibles au genre dans le domaine de la formation des enseignants. Il est crucial de transformer les établissements d’enseignement et leur environnement organisationnel si l’on veut parvenir à l’égalité des genres dans l’éducation. Les IFE doivent être considérés sous l’angle d’indicateurs de performance où le genre n’est pas un élément « surajouté », mais fait partie intégrante de leur mission.

Le présent Guide pour l’égalité des genres dans les politiques et les pratiques de formation des enseignants se veut
un outil pratique pour promouvoir une culture institutionnelle sexospécifique. Il vise à renforcer les capacités
des formateurs d’enseignants, des gestionnaires et des professeurs stagiaires dans l’optique de transformer
leurs pratiques de manière efficace grâce à des approches participatives novatrices de l’enseignement et de
l’apprentissage.

Télécharger les pièces jointes

Fichier Description Taille Téléchargements
pdf Guide pour l’égalité des genres dans les politiques et les pratiques de formation des enseignants 743 KB 166