Accueil / Appels d'offres / Formateur/formatrice pour assurer une formation de deux jours sur la gestion des ressources et mobilisation des fonds

Formateur/formatrice pour assurer une formation de deux jours sur la gestion des ressources et mobilisation des fonds

Contexte :

L’Association Marocaine de Solidarité et de Développement (AMSED) est une Organisation à but non lucratif créée en 1993. Elle dispose du statut de l’utilité publique.

L’association a comme champs d’intervention prioritaire le développement institutionnel des associations et le renforcement des capacités des acteurs associatifs pour prendre en charge le développement humain local. Ainsi, et depuis sa création, AMSED a développé plusieurs dispositifs de formation et d’outils en matière d’appui institutionnel, organisationnel et technique pour les organisations de la société civile.

Conformément à sa mission et dans le cadre de son programme qui vise renforcer les capacités des OSC pour un meilleur engagement civique dans le développement des politiques publiques et la mobilisation des citoyens mené en partenariat avec l’USAID, AMSED a conduit un diagnostic organisationnel avec les responsables des associations partenaires, focalisé sur les domaines suivants :

  • La gouvernance et la planification stratégique ;
  • La gestion des programmes et le contrôle de la qualité ;
  • La Gestion Administrative et Financière ;
  • La levée de fonds ;
  • La gestion des Ressources Humaines ;
  • Le partenariat et la stratégie de communication.

Le résultat de ce diagnostic a montré le besoin chez 18 associations sur l’axe de « la gestion des ressources et mobilisation des fonds » pour mobiliser les ressources « humaines, financières, techniques et matérielles » nécessaires à la réalisation des objectifs stratégiques de leurs associations et assurer une durabilité financière pour l’organisation.

Pour maintenir leurs activités, les associations au Maroc se basent, généralement, sur les cotisations des adhérents, le bénévolat et les dons. Peu d’associations génèrent des revenus propres. Cependant, les recettes liées aux activités et les contributions des membres couvrent une petite partie des budgets et ne permettent pas d’assurer la pérennité des activités. Certaines associations reçoivent leur financement, en totalité ou en partie, de la part du gouvernement et/ou des collectivités territoriales.

Le montant global du financement public accordé annuellement par les départements ministériels, les établissements et les entreprises publiques au profit des associations reste limité. L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) et le Ministère de la Solidarité, de Développement Social d’Égalité et la Famille, l’Entraide Nationale et l’agence de développement sociale (ADS), le Ministère de la Santé, le Ministère de la Culture et de la Jeunesse et sport, Ministère de la justice ,sont parmi les principales sources de fonds publics destinés aux associations au Maroc.

Devant les difficultés à lever des fonds de donateurs locaux, les financements internationaux restent une issue pour de nombreuses associations. Ces financements proviennent, par exemple, de l’Union Européenne (UE), de l’USAID, du Fonds Mondial, des ambassades, et des fondations et autres institutions et ONG étrangères. L’appui, ici, est plus global et peut être de nature financière, technique ou institutionnelle et s’adresse à des thématiques diverses telles : la démocratie, les droits humains, la migration, les questions de genre, l’employabilité des jeunes, la lutte contre le VIH/SIDA, etc.

Le financement international comporte souvent des exigences que certaines associations ont du mal à satisfaire ; en outre, il concerne des projets spécifiques, procédant par la règle d’un projet à la fois, ce qui nuit à la capacité de l’association d’établir des objectifs à long terme en raison justement du manque d’un financement prévisible et constant.

Afin de renforcer la pérennisation dans ce contexte, il est nécessaire de renforcer les capacités des associations dans la perspective d’une plus grande maitrise des techniques de levée de fonds en ciblant une plus grande diversité de sources en particulier les sources publiques et privées à l’échelle locale, régionale ou nationale et en usant des techniques novatrices d’établissement de partenariats et de mobilisation de fonds.

Dans ce cadre l’AMSED est à la recherche d’un(e) formateur (trice) pour l’animation d’un atelier de formation de deux (2) jours sur « la gestion des ressources et mobilisation des fonds » au profit de 18 associations partenaires du programme au niveau des deux régions Rabat-Salé-Kenitra et Casablanca-Settat.

Objectifs de la formation :

Cette session de formation vise à :

  • Partager avec les associations participant(e)s, les concepts, outils et méthodes opérationnels pour la mobilisation des ressources, avec une approche pratique qui leur permet de concevoir une stratégie complète et structurée en liant la planification stratégique organisationnelle à la mobilisation de ressources et des fonds à divers échelons et échelles ;
  • Renforcer les capacités des membres à développer des projets (concept et rédaction) et identifier les opportunités favorables à la mobilisation des ressources et des fonds pour leur mise en œuvre.

Tâcher :

Le (a) formateur (trice) travaillera en étroite collaboration avec l’équipe d’AMSED et aura comme mission de :

  • Fournir un service de formation et de consultation visant à faciliter le renforcement des capacités en mobilisation de ressources pour les 18 associations ;
  • Présenter une note de cadrage de l’atelier de formation ;
  • Préparer un programme de l’atelier ;
  • Développer les outils d’évaluation pré-test et post -test de la formation ;
  • Développer le contenu pédagogique et les outils d’aide aux activités de la formation ;
  • Animer les deux jours de formation avec une approche participative ;
  • Rédiger un rapport de la formation avec des suggestions/recommandations pour l’appropriation de la formation par l’équipe de l’AMSED.

Qualification requise :

En vue de réaliser cette mission, le formateur – trice devront répondre aux qualifications requises suivantes :

  • Titulaire d’un diplôme d’études supérieures en sciences de développement, en sciences sociales, en gestion ou toute autre discipline en lien avec l’objet de la consultation ;
  • Avoir de solides connaissances en relation avec l’environnement des organisations de la société civile ;
  • Avoir une expérience démontrée dans l’animation des ateliers de formation ;
  • Expérience le domaine de mobilisation des ressources ;
  • Maîtrise de l’arabe et du français.

Livrables :

Les documents à produire dans le cadre de cette prestation sont :

  • Une note méthodologique détaillée qui décrit la démarche proposée pour la conduite de la formation lors de ses différentes étapes, les outils utilisés et les méthodes d’animation ;
  • Un module de formation y compris les travaux pratiques ;
  • Un rapport portant sur le contenu, le déroulement de la formation et l’évaluation des participant-e-s.

Offre des soumissionnaires :

Les dossiers de candidature des formateurs- trices intéressés (es) par la présente prestation devront obligatoirement comporter les éléments suivants :

  • Le CV du formateur/formatrice, qui doit mettre en évidence ses qualifications et ses expériences pertinentes en relation avec les champs couverts par la formation en mentionnant les références professionnelles pour des missions similaires.
  • Une note méthodologique pour la conduite de la mission.
  • L’offre financière comportant l’offre par jour et l’offre globale

NB : Les dossiers de candidature incomplets seront déclarés inéligibles et ne seront donc pas intégrés au processus de sélection.

Conditions de remise des offres :

Toutes les candidatures doivent être envoyées par email à l’adresse suivante : amsed2@amsed.ma en mettant en Cc :k.benjelloun@amsed.ma avant le 20 octobre 2019 .

  • Critères de la sélection finale:

Le choix du formateur ou de la formatrice qui sera chargé(e) de réaliser les différentes tâches attendues de cette consultation se fera sur la base des critères suivants :

 

Critères Note
Méthodologie proposée pour animer cette formation 15
Références du formateur/formatrice dans la conception et l’animation de modules de formation, et particulièrement au profit des associations 20
Références de l’expérience du formateur/formatrice en matière de mobilisation de ressources et levée de fonds dans le secteur à but non lucratif 45
Connaissances et expériences du formateur/formatrice dans le secteur associatif 20
Total 100