Accueil / Appels d'offres / Etude d’identification des acteurs publics pertinents à Influencer

Etude d’identification des acteurs publics pertinents à Influencer

Titre du projet : Mobilisation de la société civile pour renforcer le dialogue pour la résilience aux changements climatiques au Maroc et en Tunisie MS3C

  1. Contexte:

Le projet sur la Mobilisation de la société civile pour renforcer le dialogue pour la résilience aux changements climatiques au Maroc et en Tunisie » a pour objectif de mobiliser et de renforcer les capacités des OSC pour mener un dialogue constructif avec les pouvoirs publics sur la résilience aux changements climatiques au Maroc et en Tunisie et la mise en place de politiques publiques et de mesures d’adaptation. La stratégie de renforcement des capacités sera basée sur les actions suivantes : a) faciliter l’appropriation des enjeux du dérèglement climatique au Maroc et en Tunisie par 30 OSC (15 au Maroc et 15 en Tunisie) autour des problématiques d’adaptation, de risques, d’impacts, de vulnérabilité et de résilience ; b) former les OSC sur le traitement actuel de ces enjeux au niveau international et des engagements relatifs du Maroc et de la Tunisie pour l’adaptation (Accord de Paris, NDC, Agenda 2030 ODD) ; c) appuyer les OSC pour renforcer leur rôle d’acteur impliqué dans la gouvernance climatique ; d) renforcer les capacités de la société civile à développer des techniques de plaidoyer ; e) appuyer les OSC à élaborer des positions communes à faire valoir avec les partenaires institutionnels pour l’adaptation autour des secteurs pertinents (Eaux, Littoral, Forêt) à plusieurs échelles de gouvernance ; f) former les OSC au montage de projets/activités pour l’adaptation afin de permettre une pérennisation de leur investissement sur le long terme ; g) renforcer les capacités des OSC autour de projets d’adaptation pilotes phares sur le terrain au Maroc et en Tunisie.

Ce projet, cofinancé par l’Agence Française de Développement (AFD), est mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat entre le WWF France, le WWF Afrique du Nord et l’Association des Enseignants des Sciences et Vie de la Terre (AESVT) au Maroc.

Objectif global du projet :

D’ici 2021, mobiliser et renforcer les capacités des OSC pour mener un dialogue constructif avec les pouvoirs publics au Maroc et en Tunisie favorisant la mise en place de politiques et de mesures d’adaptation aux changements climatiques.

Indicateurs d’impact du projet :

  • Les OSC sont structurées et influencent les politiques publiques liées à l’adaptation aux changements climatiques.
  • Des politiques publiques pertinentes pour améliorer l’adaptation aux changements climatiques sont mises en œuvre, en particulier dans les domaines : Eaux, Littoral, Forêt.

Objectifs spécifiques :

  • OS 1. Former des OSC marocaines et tunisiennes sur l’état des connaissances scientifiques sur le changement climatique ainsi que sur les politiques et mesures d’adaptation ; et assurer l’appropriation de ces connaissances via l’élaboration de recommandations à destination des décideurs publics.
  • OS 2. Renforcer les capacités des 15 OSC du projet en Tunisie et 15 OSC du projet au Maroc sur les techniques de plaidoyer, mettre en réseau ces OSC pour réaliser des actions communes de plaidoyer auprès des institutions ciblées pour l’intégration de l’amélioration de la résilience aux changements climatiques dans les politiques publiques dans les deux pays.
  • OS 3. Mise en œuvre sur le terrain par les OSC de mesures d’adaptation afin de nourrir et d’illustrer les 12 recommandations à faire valoir auprès des décideurs et des institutions ciblées.

 

  1. Objectifs de la consultation

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet MS3C, l’AESVT Maroc lance une consultation pour la réalisation d’une étude visant à identifier les acteurs publics pertinents à influencer durant la période du projet.

Cette étude sera menée par un(e) consultant(e) national visant à préciser pour l’ensemble des institutions gouvernementales compétentes en matière d’adaptation aux changements climatiques:

  • les attributions ; périmètres et mandats ;
  • les stratégies ;
  • et les projets à l’échelle nationale et locale

Une attention particulière sera portée dans l’étude aux thématiques prioritaires du projet comme l’Eau, le Littoral et les Forêts.

Le/la consultant(e) présentera les résultats de cette étude au comité du projet lors d’une réunion de restitution.

  • Méthodologie Préconisée :

Le/la consultant(e) commencera tout d’abord son étude par l’identification et la préparation d’une liste exhaustive des acteurs publics (ministères, établissements, centres, instituts, agences…) avec lesquels il sera entré en contact.

Il élaborera par la suite la liste des acteurs leurs stratégies et les projets en relation avec la résilience aux changements climatiques liés aux thématiques prioritaires du projet : l’eau, littoral et forêts.

Enfin il mènera une analyse approfondie (par méthode SWOT ou autres) de chaque acteur et proposera un processus d’influence par acteur ainsi que les techniques d’influence et de plaidoyer à utiliser.

  1. Supervision

Le/la consultant(e) travaillera ainsi sous la supervision de l’équipe de la direction technique de l’AESVT Maroc.

Quelle que soit l’étendue de la participation du personnel ressource dans ce travail, Le/la consultant(e) sélectionné(e) reste le/la seul(e) responsable de la mission qui lui a été confiée.

Le/la consultant(e) prendra en charge toutes les dépenses liées à la réalisation et à l’achèvement des prestations.

  1. Produits Livrables :

Les produits livrables remis à l’AESVT Maroc devraient être essentiellement constitués des documents suivants :

– un rapport d’établissement incluant la méthodologie, l’organisation, et le planning d’exécution de la mission du consultant

– un rapport provisoire : si le rapport en version provisoire respecte les TDR, il fera l’objet d’une validation à travers une réunion de restitution au siège de l’AESVT Maroc à Casablanca. Le/la consultant(e) présentera en PowerPoint le contenu du rapport et produira les extraits essentiels de ce dernier comme support de la réunion.

– un rapport définitif : la version finale du rapport intègrera toutes les remarques émises lors de la réunion de restitution ainsi que les remarques transmises par email.

Les rapports devront être livrés en langue française sous version papier et électronique sous format Word et Excel, permettant les mises à jour ultérieures. Des restitutions intermédiaires pourront être demandées au Consultant par l’équipe de suivi, en fonction de la méthodologie et le calendrier final. Pour ce faire, Le/la consultant(e) devra fournir les présentations sur power point associées et documents intermédiaires.

  1. Durée :

La durée d’exécution de la prestation n’excèdera pas huit (8) jours de travail effectif, à partir de la date de notification. Cette durée ne comprend pas les délais de validation des livrables intermédiaires par l’équipe de suivi. La prestation est considérée comme achevée à la validation par l’équipe de suivi du rapport final.

  • Profil du consultant :

Cette consultation sera conduite par un(e) consultant(e) ayant minimum un bac+5 cycle ingénieur en Environnement et/ou spécialiste des projets de développement, ayant une bonne connaissance du contexte institutionnel marocain, particulièrement celui des CC, ayant en plus une expérience professionnelle de 5 ans minimum et ayant menés des activités de consultations similaires.

  • Matériels :

Le/la consultant(e) doit prendre en charge les fournitures et matériels nécessaires à la bonne exécution de ses activités durant la mission. A titre indicatif : • matériels informatiques • fournitures de bureau, • impression de document.

  1. Confidentialité et exigences particulières :

Il est interdit au/à la Consultant(e) de révéler à quiconque, sans l’accord préalable de l’équipe de suivi des informations de toutes sortes recueillies ou évoquées durant sa mission.

L’ensemble des documents produits seront la propriété de l’AESVT Maroc.

  1. Dossier de candidature :

Le document de proposition du prestataire devra comprendre (en version électronique) :

– Une offre technique comprenant les présentations suivantes :

  • la compréhension de la mission et commentaires éventuels sur les TDR ;
  • le descriptif de la réalisation des différentes tâches (méthodologie, contenu…)
  • les consultants impliqués (CV à joindre avec références) et leurs rôles dans la prestation,
  • le planning de réalisation détaillé.

– Une offre financière comprenant les éléments suivants :

  • les détails des hommes jours par expert et par activité,
  • ventilation des honoraires, coûts spécifiques, et coûts administratifs, avec les détails de coûts unitaires et quantité pour les coûts des missions et le détail des tarifs doit apparaître. Les remboursements des frais seront opérés sur la base de justificatifs, sur frais réels.

L’offre inclura également les détails des montants hors taxe et toutes taxes comprises. Une mention spéciale devra être faite en cas d’exemption.

– Coordonnées bancaires pour les paiements.

– Une présentation du Consultant (coordonnées, statut, personnes responsables, domaine d’action, principales références, expériences de contrats analogues et conditions semblables…).

Les offres sont à faire parvenir par émail au plus tard le 10 Décembre 2018 aux adresses suivantes : widad.aesvt@gmail.com et na.contact@wwfna.org.