Home / News / Rabat, ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles

Rabat, ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles

Dans le cadre du projet « Rabat, ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles », le 20 de décembre 2019 connaitra le lancement de la deuxième éditiondu workshop urbain et architectural « Rabat, ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles » à l’Ecole National d’Architecture de Rabat et cela à partir de 16h30. Cette activité qui durera 5 jours vise à proposer des référentiels des aménagements commerciaux sensibles au genre à l’ancienne médina de Rabat. Elle intégre les étudiants de de la 3éme, 4éme, 5éme et 6éme année de l’ENA Rabat ainsi que les architectes encadrants dans le processus de rendre la médina de Rabat une ville attractive et sûre pour les femmes et les filles.

Ce workshop fait partie des activités du projet ambitieux « Rabat ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles » de l’Association Jossour FFM, en partenariat avec l’ONU Femmes au Maroc, sous la coordination de l’architecte Samira Achour. L’objectif général de ce projet est non seulement de renforcer et encourager les efforts de la société civile à participer à l’amélioration des conditions de l’occupation de l’espace public par les femmes, mais aussi bien de développer l’autonomisation des femmes économiquement.

Le projet global est pleinement aligné sur l’ODD 11.7 pour atteindre les objectifs de développement durable, qui fait référence à l’accès aux espaces verts et à la gestion participative de sa population, ainsi qu’à l’objectif 5 sur l’égalité des sexes.

« Si le workshop est dans sa deuxième édition, c’est grâce à la qualité des rendus de la première édition » a déclaré la coordinatrice du projet Samira Achour. Cet exercice de 5 jours suppervisé par le professeur architecte M.Hussein TAOUATI à coté de la coordinatrcie du projet, vise principalement à créer un espace sûr pour les femmes et les filles dans l’ancienne médina de Rabat. Il  consiste plus précisément à proposer un guide pour le développement d’aménagements commerciaux sensibles au genre dans les ruelles de l’ancienne Médina.

Le lancement de ce workshop, en collaboration avec l’école nationale d’architecture de Rabat, n’est que la continuité d’une série d’actions qui visent à intégrer les différentes composantes de la ville de Rabat. Les propositions vont être présentées au forum international « Safe city» qui sera organisé à Rabat en février 2020.