Home / News / Lancement du chapitre National Maroc du Réseau des femmes leaders Africaines

Lancement du chapitre National Maroc du Réseau des femmes leaders Africaines

La Commission de l’Union africaine, l’ONU Femmes/Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et
l’autonomisation des femmes, et le Gouvernement de la République fédérale d’Allemagne ont organisé un
forum de haut niveau sur les femmes leaders pour la transformation de l’Afrique au Siège de l’Organisation
des Nations Unies à New York, du 31 mai au vendredi 2 juin 2017.

Ce forum avait pour but de galvaniser un mouvement de femmes leaders à travers l’Afrique pour qu’elles
jouent un rôle d’influence dans la transformation de l’Afrique par le biais de l’ « Agenda Afrique 2063 » et des
« Objectifs Mondiaux de Développement Durable 2030 ». Le forum a rassemblé plus de quatre-vingts (80)
femmes leaders, y compris les femmes politiques et du secteur public, les femmes entrepreneurs, la société
civile et les médias. Il a abouti au lancement de l’« African Women Leaders Network », ou « Réseau des
Femmes Leaders Africaines » ; une nouvelle initiative qui vise à renforcer le leadership des femmes dans la
transformation de l’Afrique en mettant l’accent sur la gouvernance, la paix et la stabilité.

A cet égard, le réseau envisage une Afrique centrée sur les personnes, à égalité entre les sexes où les femmes
jouissent de leurs droits et participent au même titre que les hommes dans tous les domaines de la vie.
L’initiative met en avant l’importance du leadership des femmes à tous les niveaux de la prise de décision dans
la vie politique, économique et publique.

Dans cette optique, plusieurs chapitres nationaux ont été créés , notamment, en République Démocratique du
Congo ; en Côte d’Ivoire ; en République Centre Africaine ; au Sierra Leone ; au Congo Brazzaville et
envisangent de travailler sur les axes de :

1. L’autonomisation des femmes rurales
2. La participation politique
3. La Paix et sécurité
4. Le leadership des jeunes femmes
5. L’inclusion financière
6. La mobilisation sociale

La section nationale Maroc, tout en s’incrivant dans la dynamique continentale et les 6 thèmes arrêtés,
priorisera de travailler sur l’axe du renforcement du pouvoir économique des femmes durant ce premier
mandat. En effet, selon le haut Commissariat au Plan, les indicateurs de la participation des femmes à la vie
économique compte parmi les plus faibles au monde (22% en 2018). Par ailleurs, elles également seulement à
10% chef d’entreprise. Enfin, lorsqu’elles travaillent, les femmes ont des occupations précaires, non
rémunérées et sans protection sociale. Leur situation est également critique en mileu rural où les femmes sont
à 70%, non rémunérées.

Le lancement constitue une opportunité d’échanger et de discuter sur la voie à suivre durant les prochaines
années en vue d’influencer l’agenda en faveur d’actions urgentes d’inclusion des femmes au Maroc.

Partager cet article