Home / Appels d'offres / Développement d’un modèle de clinique de santé sexuelle pour les populations clés

Développement d’un modèle de clinique de santé sexuelle pour les populations clés

Programme régional MENA – Fonds mondial pour la période 2019-2021

                  « Durabilité des programmes pour les Populations Clés »

 

 

 

 

  1. Contexte :

Les projets de prévention de proximité ne cessent de se développer afin de réduire le risque de l’infection à VIH. Au Maroc, et avec l’appui du Fonds Mondial, un nouveau concept a vu le jour celui des cliniques de santé sexuelle pour les populations clés. Ce projet a pour objectif, dans le cadre de la réduction des risques de l’infection à VIH, de rapprocher les services clés en matière de santé sexuelle des populations clés, d’améliorer, de manière personnalisée, leurs connaissances et pratiques en matière de prévention du VIH dans un espace convivial et prévenant répondant aux attentes des usagers en matière de confidentialité et du respect des droits humains. Ces cliniques offrent également un appui à la  prise en charge des personnes infectées par le VIH, un appui juridique pour les personnes violentées et appui socio-économique pour les personnes en extrême vulnérabilité.

L’Association de Lutte contre le Sida (ALCS) est la première et la seule à avoir ouvert un centre de santé sexuelle pour les HSH à Marrakech en 2010.  Malgré les retombées positives de l’implémentation de ce projet sur les usagers et son impact évident sur la réduction des nouvelles infections,  la duplication des cliniques de santé sexuelle par les associations thématiques reste très limitée, en dehors du l’ALCS dispose actuellement de 4 cliniques de SSR opérationnelles (Agadir, Casablanca, Marrakech et Rabat) et 4 autres cliniques seront ouvertes d’ici 2020 (deux en 2019 et 2 autres en 2020).  De même, une convention a été signée entre OPALS et le ministère de la Santé pour la mise en place de cliniques de SSR.

Aujourd’hui, avec la volonté du ministère de la Santé  et les ONG thématiques pour aboutir à une prévention combinée opérationnelle et structurée selon les attentes des usagers, le collectif des associations subventionnées par le Fonds Mondial et appuyé par l’ONUSIDA constitué de neuf associations : l’Association de Lutte Contre le Sida(ALCS), l’association Hasnouna de Soutien aux Usagers de drogues (AHSUD), l’Association Marocaine de Planification Familiale (AMPF), l’Association Marocaine de Solidarité et de Développement (AMSED), l’Association de Sud contre le Sida (ASCS), l’Association Nationale de Réduction des Risques (RdR-Maroc), la Ligue Marocaine de Lutte Contre les Maladies Sexuellement Transmissible (LMLMST),  l’Organisation Pan-Africaine de Lutte Contre le Sida  (OPALS), la Coalition internationale pour la préparation au traitement  (ITPC-MENA) lance cette consultation. Son but est de développer un modèle d’offre de santé sexuelle pour les populations clés au Maroc qui sera approprié par les ONG.

  1. Objectifs et résultats attendus de la consultation

Objectif général :

Développer un modèle de clinique de santé sexuelle adapté du Maroc en partenariat avec les ONG et le ministère de la Santé.

Objectifs spécifiques :

  • Assurer l’appropriation de la prévention combinée et du concept de clinique de Santé sexuelle par le collectif des associations
  • Elaborer un modèle de clinique sexuelle adaptés aux spécificités des différentes populations clés et au contexte marocain.
  • Identifier les modalités de partenariat entre le ministère de la santé et les ONG pour la mise en place des cliniques
  • Élaborer un cahier de charge pour la mise en place des cliniques de SSR (à mettre à part ou l’inclure dans le deuxième objectif).

Résultats à atteindre :

L’approche de clinique de santé sexuelle est développée et  modélisée. Un cahier des charges pour la mise en place des CSSR est établi.

  1. Tâches du (de la) consultant(e)

Le (la) consultant(e) sera amené(e) à conduire les activités suivantes en concertation avec le comité de pilotage constitué de l’ALCS, des ONG partenaires, l’unité de gestion du Fonds mondial et de l’ONUSIDA.

  1. Faire un état des lieux de l’existant en matière de clinique de santé sexuelle à l’échelle nationale et internationale ;

Cette tâche sera réalisée au moyen d’un revue documentaire et la conduire d’entretiens individuels et focus groups avec les personnes qui ont déjà bénéficié des cliniques de santé sexuelle.

  1. Concevoir une proposition de modèle de cliniques sexuelles adaptées aux spécificités des différentes populations clés et au contexte marocain.
  • Présenter discuter et finaliser le modèle avec les ONG partenaires, les représentants des populations clés, et les parties prenantes.

Ces tâches seront réalisées au moyen de réunions et d’un atelier de concertation.

  1. Contribuer à la préparation et la facilitation d’un atelier qui portera sur l’appropriation du modèle et la prévention combinée par les ONG.
  2. Elaborer et soumettre un rapport final de la consultation incluant les étapes du processus, le modèle élaboré et un plan de mise en œuvre.
  3. Livrables

Le consultant devra soumettre :

  1. Livrable1 : rapport sur l’état des lieux et la proposition de modèle
  • Livrable 2 : rapport de l’atelier d’appropriation
  • Livrable 3 : rapport final / cahier des charges.
  1. Livrable 4 : modèle de convention entre les ONG et le MS

 

  1. Organisation de la consultation 

Le consultant sera recruté(e) pour une durée de 20 homme/jours sur la période allant d’octobre à décembre 2019, répartis à titre indicatif comme suit :

  • Tâches I et II : 8 jours
  • Tâches III et IV: 8 jours
  • Tâche V : 4 jours

Ces journées de travail incluent 7 jours de déplacement.

  1. Profil du candidat

Ø  Expérience professionnelle nationale dans le domaine de la lutte contre le VIH/sida et des populations clés

Ø  Excellentes capacités de rédaction en français

Ø  La connaissance du contexte marocain serait un atout.

Dossier de candidature

Les candidatures devront être envoyées au plus tard le samedi 21 septembre 2019, à 12h 30mn horloge marocaine, aux adresses mails suivantes : m.bouchhoum@gmail.com et tamra1mohamed@gmail.com

Le dossier doit comprendre :

Ø  Un CV détaillé ;

Ø  Une lettre de motivation ;

Ø  Une note méthodologique pour la conduite de cette consultation ;

Ø  Une proposition financière ;