Accueil / Appels d'offres / Consultation pour réalisation d’une enquête nationale au niveau de l’enseignement supérieur sur « les conditions socioéconomiques et pédagogiques des étudiants en situation de handicap »

Consultation pour réalisation d’une enquête nationale au niveau de l’enseignement supérieur sur « les conditions socioéconomiques et pédagogiques des étudiants en situation de handicap »

RUMI association à but non lucratif s’acquitte d’une mission qui consiste à plaider et œuvrer pour instaurer et renforcer les processus et dispositifs de l’inclusion et de l’égalité des chances en faveur des étudiant(e)s en situation spécifique dans les universités marocaines.

Le cap de cette mission est que tous les étudiant(e)s des universités marocaines partenaires puissent bénéficier aisément de tous les droits qui leur garantissent de s’épanouir pleinement dans les études, le travail et les loisirs.

Notre mission est de mettre à profit nos expériences et notre expertise pour améliorer la qualité de vie universitaire et éviter le décrochage universitaire des étudiant(e)s les plus vulnérables.

Nous interviendrons à deux niveaux :

  • Niveau institutionnel, pour sensibiliser et accompagner les pouvoirs et les Universités.
  • Niveau local, en agissant sur les préjugés et les stéréotypes, en proposant des actions d’accompagnement et d’adaptation et en renforçant les compétences des enseignant(e)s et gestionnaires pour mieux comprendre et gérer les difficultés spécifiques des étudiant(e)s.

L’association RUMI, se positionne aujourd’hui comme interface de médiation auprès des instances universitaires, des pouvoirs publics concernés et des autres parties prenantes.  Elle cherchera à fédérer le maximum de parties prenantes et mobilisera les universités marocaines surtout celles les plus périphériques, les moins bien structurées et les plus en retard sur les pratiques de l’inclusion et de l’égalité des chances.

 

  • CONTEXTE ET DESCRIPTION DE LA MISSION

La question du handicap a suscité beaucoup d’intérêt ces dernières années. Le Maroc était l’un des premiers pays signataires de la convention internationale des droits des personnes handicapées, en mars 2007 et a procédé à sa ratification, ainsi que son protocole facultatif, le 08 avril 2009.

En effet, l’intérêt apporté aux personnes en situation de handicap au Maroc est confirmé par la Constitution de 2011 dans son préambule et dans son article 34, qui vise à garantir une vie digne à toutes les couches sociales de la société notamment les PSH. Les personnes en situation du handicap ont été identifiées comme sujet de préoccupation du gouvernement actuel. Lors de la présentation de son programme gouvernemental, le chef du gouvernement s’est engagé à améliorer leur situation et à assurer leur pleine participation au développement du pays.

La vision stratégique 2015 -2030 a consacré son 4ème levier au droit d’accès des PSH au système éducatif. Cette vision stratégique a été mise sous forme juridique par la loi cadre 51.17 relatives à l’éducation, la formation et la recherche scientifique ; qui stipule dans son article 25, et ce, conformément à l’article 24 de la Convention internationale des droits des personnes en situation du handicap.

Dans le même cadre, le Ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité, et du Développement Social (MFSEDS) a réservé un axe de son plan d’action 2017-2021 au développement inclusif des personnes en situation de handicap, et a procédé à une série d’actions visant à améliorer la situation des personnes en situation du handicap. De plus, la loi-cadre 97.13 pour la promotion et la protection des droits des personnes en situation du handicap visant la consolidation des droits des personnes en situation du handicap, en se basant sur l’approche droit et les principes de l’égalité des chances.

RUMI avec l’appui   du Ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité, et du Développement Social (MFSEDS) envisage contribuer à promouvoir les conditions des étudiants en situation du handicap et leur inclusion universitaire. Or, cette action ne peut être réalisée que si on dispose de données statistiques actualisées, détaillées et fiables sur la situation socioéconomique des étudiants concernés par le handicap et de la qualité des services et prestations fournies à cette catégorie.

 

La deuxième enquête nationale sur le handicap au Maroc réalisée en 2014([1]), a révélé les grands constats des conditions des personnes concernées sans pour autant détailler les prévalences, ni les conditions pédagogiques et socioéconomiques.

L’ENH a révélé un taux national de prévalence du handicap de 6,8%, ce qui correspond à 2.264.672 personnes. Ainsi, 1 ménage sur quatre (24,5 %) compte en son sein au moins une personne en situation de handicap.

Les deux enquêtes nationales sur le handicap au Maroc, respectivement réalisées en 2004 et 2014, ont défini les différentes barrières entravant l’inclusion sociale des jeunes en situation de handicap, et ont montré l’exposition de cette population à des formes de discrimination.

Concernant la scolarité des PSH de niveau modéré à très sévère, le taux national de scolarisation des PSH âgées de 6 à 17 ans est de 41, 8%.  79% des enfants scolarisés entre 5 et 17 ans ont atteint au plus un niveau primaire au moment de l’enquête. Concernant les PSH âgées de 18 ans et plus, seulement 11% des PSH ayant fréquenté un établissement scolaire ou de formation ont pu obtenir un diplôme et 1,6% seulement des PSH ont atteint un niveau supérieur (Bac et plus). Les PSH se trouvent dans une situation de précarité professionnelle en raison de l’absence de tout niveau de qualification professionnelle,

Le taux de chômage ([2]) des PSH est de 67.75%. Ce taux est 6 fois supérieur à celui du taux de chômage national estimé à 10,6% ([3]). Le taux de féminisation de la population active occupée en situation du handicap est de 8,9% alors qu’au niveau national il est de 27,8% ([4]).

Au niveau qualitatif, peu d’études sont actuellement disponibles sur les étudiants en situation du handicap, que ce soit au niveau national ou au niveau régional.

RUMI envisage accompagner les programmes institutionnels lancés, notamment celui de la déclinaison de la vision stratégique 2015-2030 par le département de l’enseignement supérieur. Ainsi, notre association a besoins de données quantitatives et qualitatives pour mieux cibler notre plaidoyer et nos actions d’accompagnement.

 

Face à ce constat, RUMI a jugé pertinent de réaliser une enquête sur les conditions pédagogiques, socioéconomiques et de participation dans la vie universitaire, ainsi que de s’approprier d’une base de données statistiques quantitatives et qualitatives du handicap au Maroc.

Référentiels de l’étude :

En plus du contexte sus cité, cette étude se réfère, entre autres, aux documents suivants :

  • L’enquête nationale sur le handicap réalisé en 2014 ;
  • Le recensement général de la population de 2014 ;
  • Les différents textes législatifs et règlementaires en vigueur relatifs à la situation des personnes en situation de handicap (Loi cadre 79.13, Loi cadre 51.17, …) ;
  • Vision stratégique 2015-2030 ;
  • Politique publique pour la promotion et la protection des droits des PSH ;
  • Convention internationale des droits des personnes en situation de handicap (2015) ;
  • Avis du conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique sur l’éducation inclusive (CSEFRS, 2019).
  • OBJECTIFS DE LA MISSION

La présente consultation a pour objet la réalisation d’une enquête sur la prévalence de handicap dans le milieu universitaire, les conditions pédagogiques, socioéconomiques et de participation dans la vie universitaire.

Objectifs attendus :

  • Recueillir des données à l’échelle nationale, permettant de Mesurer la prévalence de handicap dans les universités marocaines, avec une ventilation par université et type d’établissement (Lettres et sciences humaines, juridiques et économiques, scientifiques, techniques, scientifiques et médicales) ;
  • Apprécier l’état des lieux par :
    • Identifier les dimensions quantitatives et qualitatives des situations de handicap ;
    • Evaluer la fréquence des étudiants en situation de handicap aux types d’établissement … ;
    • Avoir un descriptif des principaux obstacles pédagogiques, psychosociologiques et socioéconomiques à l’accessibilité des étudiantes en situation de handicap aux services et prestations universitaires ;
    • Identifier les besoins des étudiants en situation de handicap et l’adéquation entre les services et prestations offertes par les universités et ses besoins.

[1] MSFFDS- Enquête nationale sur le handicap-2014.

[2] Le taux de chômage est le pourcentage des personnes faisant partie de la population active qui sont au chômage.

[3] HCP- deuxième trimestre 2014.

[4] HCP- l’Enquête Activité, Emploi et Chômage (deuxième trimestre 2013).

Télécharger les pièces jointes

Fichier Description Taille Téléchargements
pdf Tdr_01_RUMI ENQUETE-01 677 KB 163