Accueil / Appels d'offres / Consultation : Facilitation des rencontres trimestrielles Comités de pilotage & Comités de suivi – EA/MPDL/Oxfam

Consultation : Facilitation des rencontres trimestrielles Comités de pilotage & Comités de suivi – EA/MPDL/Oxfam

  1. INTRODUCTION

Cette consultation sera réalisée dans le cadre du programme (Convenio) « Appui aux processus de participation démocratique au Maroc », mis en œuvre par un consortium formé par l’Espace Associatif, le Mouvement pour la Paix (MPDL) et Oxfam, avec le financement de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale au Développement (AECID) sur 4 ans (2015-2018) et pour lequel une période de prolongation de 6 mois a été décidée.

  1. CONTEXTE ET DETAILS DU PROGRAMME

Les objectifs du programme sont les suivants :

  • Objectif Général : Soutenir le processus de bonne gouvernance démocratique à travers le développement des capacités des acteurs locaux et la mise en place de mécanismes de participation citoyenne qui garantissent l’égalité entre les hommes et les femmes.
  • Objectif Spécifique 1 : Favoriser la participation à travers la concertation et l’implication des différents acteurs dans la gestion des questions publiques locales.
  • Objectif Spécifique 2 : Promouvoir l’égalité entre hommes et femmes dans les sphères publiques et privées au niveau local et national.
  • Objectif Spécifique 3 : Améliorer les conditions de participation de la jeunesse dans la gestion des questions locales.
  • Objectif Spécifique 4 : Améliorer et renforcer la capacité d’incidence des organisations de la société civile pour les convertir en une force de proposition et de promotion de la démocratie participative au niveau local, national et international.

Le programme est mis en œuvre dans 31 communes (8 urbaines et 23 rurales) des provinces de Larache, Oujda et Al-Hoceima. Les interventions sont mises en œuvre par six associations locales partenaires membres où associées à l’Espace Associatif (deux dans chaque province d’intervention) : Bades et Association Forum des Femmes (AFFA) à Al-Hoceima ; Association de coopération pour le développement et la culture (ACODEC) et Ain Ghazal à Oujda, et ECODEL et Ligue Démocratique de Droits des Femmes (LDDFL) à Larache.

Communes Province Larache :

  • Communes Urbaines : Larache ; Ksar Kebir.
  • Communes Rurales : Boujediane ; Tatoft ; Ksar Bjir ; Zouada ; Rissana Janoubia ; Souaken ; Souk Tolba ; Laouamra.

Communes Province Oujda :

  • Communes Urbaines : Oujda ; Naima ; Beni Drar
  • Communes Rurales : Ain Sfa ; Bsara ; Beni Khaled ; Ahl Angad ; Mestferki ; Sidi Boulenouar ; Sidi Moussa Lemhaya ; Isly.

Communes Province Al-Hoceima :

  • Communes Urbaines : Targuist ; Al Hoceima (municipalité) ; Ajdir.
  • Communes Rurales : Ait Kamra ; Béni Abdellah ; Imrabten ; Béni Hadifa ; Louta ; Nekour ; Chakran.

De manière générale, le collectif cible de la Convention est la population des 31 communes urbaines et rurales des 3 provinces d’intervention (Larache, Al-Hoceima et Oujda). De cette manière, le total de bénéficiaires directs et indirects de la Convention est de 959.741 personnes, dont 51,3% de femmes. Les résultats doivent bénéficier à la population des zones géographiques de la Convention (provinces d’Al-Hoceima, Larache et Oujda) et au niveau national, en améliorant la participation citoyenne et la bonne gouvernance locale. De manière plus spécifique, les collectifs directement concernés par la Convention sont les femmes, les jeunes, les organisations de la société civile et les institutions locales (communes), y compris les élus et les fonctionnaires, parmi d’autres.

Axes du programme :

  1. Appui au processus de démocratie participative à travers le renforcement des capacités et la mise en place des mécanismes de dialogue et de concertation entre la société civile et les administrations locales : contributions et propositions de la société civile dans le cadre de l’élaboration des lois organiques relatives à la participation. Campagnes d´incidence et plaidoyer sur la participation de la société civile. Actions concertées entre les administrations locales et la société civile. Renforcement de l’organisation de la communauté pour promouvoir l´égalité et la participation. Actions de formation et de renforcement des capacités dirigées aux acteurs locaux.
  2. Promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes, y compris la question de l’égalité et parité au niveau local : mise en place des Commissions Parité et Egalité dans les communes des zones d´intervention. Mise en place des Agendas Locaux d´Egalité au sein des municipalités des zones d´intervention. Promouvoir la participation politique des femmes. Promouvoir une masculinité positive.
  3. Appui et promotion de la participation des associations de la jeunesse au niveau local et national : formation, sensibilisation et appui aux associations de jeunes. Dialogue et actions de concertation entre les jeunes parlementaires et des associations de jeunes. Sessions au Parlement national et dans les conseils provinciaux.
  4. Stratégie d’incidence par rapport aux modèles de participation égalitaire et citoyenne : diagnostic du processus de participation démocratique des citoyens et de la société civile. Actions de plaidoyer au niveau local, national et international. Création de baromètres de suivi de la participation citoyenne et de l’égalité. Coordination avec les dynamiques associatives existantes. Étude sur la mise en œuvre effective des articles prévus dans la Constitution en relation à la participation des citoyen/nes, de la société civile et de la jeunesse ainsi qu’à l’égalité entre les hommes et les femmes avec la participation du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) et des experts universitaires.

Partenaires

  • L’Espace Associatif (EA) est un réseau d´associations créé en 1996. Actuellement, plus de 60 associations membres de l´EA sont actives dans les domaines des droits humains, droits des femmes, droits culturels, droits des enfants, droits des personnes handicapées, ainsi que dans la défense de l’environnement. Par ailleurs, 25 de ses membres (personnes physiques) sont parmi les acteurs économiques et sociaux les plus actifs et influents au Maroc. L’Espace se définit comme une organisation dont le but stratégique est le développement démocratique.
  • Le Mouvement pour la Paix (MPDL) est présent au Maroc depuis 1997. Il a réalisé un nombre important d’interventions dans différents secteurs, tels que l’amélioration des conditions socio-économiques de la population rurale, la défense et la promotion des droits humains avec un accent particulier sur les droits des femmes, l´appui et le renforcement des capacités de la société civile et des institutions locales, ainsi que la bonne gouvernance.
  • Oxfam travaille depuis une vingtaine d’années avec les associations marocaines, soutenant toujours les femmes pour qu’elles deviennent les vraies actrices du changement vers une société plus égalitaire. Oxfam promeut leur participation politique, sociale et économique et lutte contre toute forme de violence basée sur le genre.
  1. CONTEXTE DE LA CONSULTATION :

Dans le cadre du programme, des Comités de pilotage (CP) élargis et des Comités Suivi, Evaluation, Apprentissage et Redevabilité (SEAR) sont organisés tous les 3 mois. Les prochaines rencontres sont prévues (dates définitives à confirmer) :

  • 15 et 16 janvier 2019 dans la ville de Rabat,
  • 16 et 17 avril 2019 dans l’une des trois villes des provinces de mise en œuvre,
  • 18 et 19 juin 2019 dans l’une des trois villes des provinces de mise en œuvre.

En plus d’autres séances de travail interne, ces rencontres ont deux objectifs principaux :

  1. Revoir l’état d’avancement du projet, présenter les documents et les stratégies de travail.
  2. Renforcer la cohésion de l’équipe du programme et favoriser un bon climat de travail à travers des moments de team building, ainsi que renforcer le sens d’appartenance à un processus commun.

MISSION DE LA CONSULTATION :

Oxfam est à la recherche d’un·e consultant·e pour la modération et facilitation en français et en arabe des deux jours de chacune des trois rencontres précisées au point 2 ci-dessus, avec la participation de 20-25 personnes membres de l’EA, MPDL, Oxfam et des associations partenaires. La réalisation d’activités de team building et/ou d’exercices de dynamisation de groupe (type « energizer ») est également attendue pendant les deux jours de travail.

Les programmes et ordres du jour de chacune des rencontres seront fournis à le·a consultant·e une fois validés en interne par les partenaires.

  1. RÉSULTATS ATTENDUS
  1. Les différentes réunions (CP, SEAR, autres réunions de travail interne) sont tenues d’une manière ordonnée, en respectant les temps établis dans l’ordre du jour, avec la participation active de toute·s les participant·e·s.
  2. Les contenus présentés et discutés sont bien compris par tous les participante·s et permettent de sortir avec des documents validés (SEAR, autres) et/ou d’alimenter des documents de travail (plans de travail interne, etc.).
  3. Le climat de travail et la cohésion de l’équipe sont améliorés à travers des moments de team building.

LIVRABLES ATTENDUS

Pour chacune des trois rencontres de deux jours :

  1. Avant les rencontres, note méthodologique présentant la modération/facilitation et proposition d’activités de team building et/ou « energizer » en fonction de l’ordre du jour proposé et sur la base des points accordés pendant une réunion de cadrage entre le·a consultant·e et les commanditaires
  2. Après les rencontres, procés-verbaux des réunions tenues (SEAR, CP élargi, et autres), selon le modèle fourni par les commanditaires – En FR.
  3. Rapport analytique complet et détaillé des deux journées – En FR.

Date de livraison :

  • Premier brouillon des PV et rapport analytique dû 5 jours après chaque rencontre pour commentaires et compléments par les commanditaires et les partenaires
  • Version finale des documents reprenant les commentaires/compléments due 10 jours après chaque rencontre.
  1. CONDITIONS DE TRAVAIL ET DURÉE

Le·a consultant·e sera contracté·e par Oxfam pour un nombre total de trois (03) jours pour chaque rencontre, incluant la préparation, la facilitation/modération et l’élaboration des PV/rapports.

Le·a consultant·e s’engage à soumettre les livrables en version française aux dates qui seront accordées avec Oxfam au moment de la signature du contrat et sur la base des délais mentionnés au point 5 ci-dessus.

Tous les frais de déplacement, nourriture, hébergement et/ou autres seront couverts par le·a consultant·e.

  1. PROFIL RECHERCHÉ
  • Expérience exhaustive en facilitation et modération des réunions/rencontres de processus ;
  • Connaissance et expérience en matière de team-building et techniques d’animation ;
  • Excellentes compétences interpersonnelles, de communication, de présentation et de résolution de conflits et forte orientation vers les résultats ;
  • Connaissance du milieu associatif marocain et des thématiques traitées par le projet (participation démocratique des jeunes et des femmes, promotion de l’égalité, etc.) est un atout supplémentaire.
  1. PRESENTATION DES PROPOSITONS ET CHOIX DU PRESTATAIRE

La proposition doit inclure une note méthodologique de facilitation/modération d’ateliers, rencontres de travail et réunions du type qui feront l’objet de la consultation, ainsi qu’un budget détaillé correspondant au travail qui sera fait pour les trois rencontres mentionnées à la partie 2 des présents Termes de Référence.

La proposition doit être envoyée en un seul fichier pdf à l’adresse suivante : mounia.semlali@oxfam.orgau plus tard le 30 décembre 2018 à 23 :59 heures du Maroc.

Le choix sera communiqué au prestataire sélectionné début janvier 2019 et une réunion de cadrage sera organisée avec Oxfam pour définir les éléments relatifs à la première rencontre du mois de janvier 2019.