Accueil / Offres d'emploi / Consultant Expert LMI systems Projet Kafaat Liljamia

Consultant Expert LMI systems Projet Kafaat Liljamia

Type de Contrat: Individuel

Durée estimée: 45 Jours

Date de début : Octobre 2018 (Dès signature du contrat)

Date limite pour les propositions : 01 Octobre 2018 

Processus de sélection : Appels à candidatures

  1. Contexte du projet

Le Projet Kafaat Liljamia – vers un système de formation professionnelle marocain de qualité, inclusif et axé sur le marché du travail, a été initié en Août 2017 par le British Council (contractant principal) et l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID). Il est financé par l’Union européenne à hauteur de 2,4 M€, dans le cadre de son Programme d’Appui à la Formation Professionnelle pour le Développement du Capital Humain au Maroc, d’un montant global de 60 M€.

Le projet est également soutenu par le Secrétariat d’Etat à la Formation Professionnelle (SEFP) du Ministère de l’Education Nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Royaume du Maroc, qui a participé à sa définition.

Conformément à la Stratégie Nationale de la Formation Professionnelle au Maroc (SNFP 2021), le projet a pour objectif général de soutenir la réforme du système de l’Enseignement et de la Formation Professionnelle (EFP). Il vise à améliorer le modèle de gouvernance régionale de l’EFP, afin que celui-ci soit mieux adapté aux besoins du marché du travail local mais aussi davantage accessible à toute la population, dans deux régions pilotes du projet, Tanger-Tétouan-El Hoceima et l’Oriental.

Les objectifs spécifiques du projet sont :

  • une coordination efficiente entre les parties prenantes en vue de renforcer le système régional de planification, d’offre et d’évaluation de la formation professionnelle,
  • une amélioration de l’accès des groupes vulnérables à une formation professionnelle de qualité adaptée aux besoins du marché du travail.

Ces objectifs spécifiques sont exprimés en résultats: établissement de partenariats officiels entre les parties prenantes dans les régions pilotes, renforcement des capacités des parties prenantes, dissémination des bonnes pratiques et expériences au niveau national.

  1. Objectifs de la mission de Consultation

Le projet Kafaat Liljamia intervient sur deux régions considérées comme pilotes pour la mise en œuvre des activités, à savoir la région de l’Oriental et la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Le British Council recherche un Consultant Expert LMI systems (Labour Market Information systems), dont l’objectif de la mission est d’accompagner les Groupes de Travail Régionaux dans leur activité de production, de collecte, d’analyse et de diffusion des données locales de l’emploi et de la formation professionnelle.

Le Consultant retenu interviendra sous la supervision du Chef de Projet basé à Tanger.

  1. Résultats attendus de la mission de Consultation

Les Groupes de Travail Régionaux mis en place dans le cadre du projet Kafaat Liljamia ont vocation à produire un travail commun prospectif, relatif à l’adéquation entre les systèmes de formation professionnelle à l’échelle régionale et la demande en main d’œuvre actuelle et à venir.

Leur prise de décision doit être fondée autant que possible sur les données disponibles. Cela nécessite l’accès à des informations fiables, afin de pouvoir procéder à des analyses dans les phases de planification, de suivi et d’évaluation. Au niveau régional, il est essentiel de disposer de données précises sur la demande actuelle et future du marché du travail, afin de statuer sur la capacité du système de Formation Professionnelle à y répondre.

Le travail d’analyse du Groupe de Travail doit porter sur

  • L’identification des besoins au niveau régional, c’est-à-dire le développement d’un agenda commun sur la demande de compétences en fonction des besoins économiques et sociaux de la région
  • L’élaboration d’une cartographie régionale, c’est-à-dire articuler la taille, le type et l’emplacement de la prestation de la FP et la façon dont cela influe l’offre de compétences dans la région
  • Le Suivi et l’évaluation des projets de FP, c’est-à-dire analyser si les projets de FP réussissent à faire correspondre l’offre de compétences à la demande du marché du travail dans la région

A ce jour, aucun partenaire ne dispose de toutes les données nécessaires et celles-ci sont au mieux « dispersées », plus généralement « disparates » et « parcellaires », voire « manquantes ». Les raisons sont diverses : faiblesse des mécanismes de collecte et de transmission, absence d’agrégation des données, manque de coordination et de recoupement, insuffisance des moyens techniques. Il est donc nécessaire d’améliorer la collecte et l’analyse des données et le partage de ces données entre les partenaires.

Il est donc attendu du consultant :

  • Un état des lieux (diagnostic) des données disponibles auprès des différents acteurs publics et privés à l’échelle régionale en matière de recensement:
  • des besoins en emploi à l’échelle régionale et de leur déclinaison en compétences attendues
  • de l’offre qualitative et quantitative de formation professionnelle.
  • Une évaluation du type de données manquantes pour une analyse de l’adéquation emploi/ formation
  • La réalisation d’un benchmark international présentant quelques dispositifs / actions de collecte et d’analyse des données du marché du travail (LMI) à l’échelle régionale à l’œuvre dans d’autres pays,
  • Une proposition de mécanismes facilitant la collecte et la transmission de données sur ces sujets permettant leur agrégation pour la mise en œuvre de projets visant à mieux concilier la demande et l’offre de compétences dans la région.
  • Un accompagnement des membres du Groupe de Travail Régional, réunis au sein d’un groupe thématique dédié, dans la production d’un modèle de Rapport Régional d’évaluation de la Formation Professionnelle, si possible basé sur la méthodologie du « Processus de Turin » d’évaluation des politiques publiques de l’éducation et de la formation professionnelle. Cet accompagnement pourra nécessiter la définition d’actions de renforcement des capacités qui seront définies concrètement pendant la phase de démarrage, qui viseront en priorité les membres du Groupe de Travail afin qu’ils remplissent pleinement leur mission.
  1. Organisation d’ensemble de la prestation

Prise de connaissance du contexte

Le Consultant retenu devra prendre connaissance des documents cadre du projet, des rapports techniques du projet GEMM mené par ETF dans la région de Tanger – Tétouan – Al Hoceima ainsi que du Rapport de Lancement du projet Kafaat Liljamia déjà produit.

Une réunion conjointe sera organisée avec l’équipe projet à Tanger.

Analyse méthodologique

Le Consultant sélectionné aura la charge de produire une note méthodologique, permettant d’appréhender la succession des activités envisagées pour atteindre les objectifs fixés.

Cette note méthodologique devra notamment intégrer les étapes suivantes :

  • Rencontres individuelles avec certains acteurs locaux ou interventions auprès des Groupes de Travail Régionaux,
  • Production du Benchmark international,
  • Organisation d’une table-ronde conjointe à Tanger avec les partenaires des deux régions afin de définir le type d’informations et d’analyses nécessaires à la planification, au suivi et à l’évaluation de la FP et de fournir des exemples d’outils et de systèmes qui pourraient servir à fournir cette analyse (benchmark international). Le Consultant aura la charge de la définition du contenu et de l’animation de cette table ronde, dont l’organisation sera prise en charge par l’équipe Kafaat Liljamia.
  • Organisation d’un atelier conjoint (lieu à définir) avec les partenaires des deux régions afin d’élaborer le modèle pour un rapport régional d’évaluation de la FP. Le Consultant aura la charge de la définition du contenu et de l’animation de cet atelier, dont l’organisation sera prise en charge par l’équipe Kafaat Liljamia.
  • Finalisation du Rapport régional d’évaluation de la FP dans une des deux régions. Le Consultant aura la charge de définir avec les partenaires leurs contributions respectives afin de pouvoir produire un Rapport régional, dont il coordonnera la rédaction jusqu’à finalisation. Nota: Ce rapport n’a pas vocation à être exhaustif, mais serait une première étape dans la compréhension de ce qui est connu et inconnu. Les différents partenaires pourraient être identifiés comme étant les mieux placés pour compléter des sections spécifiques en s’appuyant sur leurs propres données et analyses nationales.

Le Consultant veillera à agir en collaboration permanente avec les membres du Groupe de Travail Régional auxquels il apporte son appui, dans un objectif de transfert de compétences et de pérennité.

Production des livrables

Outre la note méthodologique elle-même, le Consultant aura la charge de la production des livrables suivants:

1/ Rapport de diagnostic incluant :

  • Le type et les sources de données produites et disponibles en matière d’emploi et de formation professionnelle à l’échelle régionale.
  • Le type de données manquantes / Identification des lacunes pour une analyse claire des données de l’emploi et de la formation professionnelle, incluant des exemples dans un domaine spécifique dans chaque région : informations sur les étudiants en formation professionnelle issus des groupes vulnérables, formations sur un thème défini (Tourisme, agriculture)…
  • Le benchmark international

2/ Rédaction de propositions de mécanismes de collecte et d’analyse des données à l’échelle régionale, tirées des table rondes et ateliers organisés, incluant des propositions d’action pour le renforcement des capacités des membres du GTR

3/ Un premier Rapport Régional d’évaluation de la Formation Professionnelle, si possible basé sur la méthodologie du « Processus de Turin » d’évaluation des politiques publiques de l’éducation et de la formation professionnelle) pour une des deux régions.

  1. Profil recherché
  • Formation académique de haut niveau (niveau Master minimum)
  • Expérience de plus de 10 ans en matière d’accompagnement ou de définition de politiques nationales ou régionales de l’Emploi ou de la Formation professionnelle, de préférence à l’échelle internationale,
  • Expérience(s) dans la mise en place de dispositifs de collecte et d’analyse de données du marché de l’Emploi et/ou de la Formation Professionnelle à l’échelle d’un territoire,
  • Expérience(s) démontrée(s) dans la méthodologie du « Processus de Turin »,
  • Capacité à monter et animer des ateliers de facilitation de haut niveau,
  • Connaissance des organisations internationales et/ou agences gouvernementales et spécialement celles intervenant dans le volet gouvernance sur la formation professionnelle;
  • Capacité de communication et de rédaction en langue française.

Une expérience de travail préalable au Maroc sera considérée comme un avantage

La pratique de la langue anglaise représente également un avantage.

  1. Mobilisation

Début de la prestation escompté : Octobre 2018

Fin estimée : Juin 2019 (à confirmer selon méthodologie)

Jours prestés : 45 jours consultant (à confirmer selon méthodologie).

Nota 1: La prestation ne nécessite pas une présence permanente au Maroc ; Le consultant pourra réaliser certaines activités à distance (documentation, benchmark, rédaction). Cependant, un minimum de 40% du temps passé sur le terrain au Maroc est à considérer (Tanger et/ou Oujda principalement).

Nota 2 : La candidature de plusieurs consultants aux profils complémentaires peut être étudiée, dans la limite du volume jour global.

Frais de déplacements (transport, hébergement, nourriture) du consultant pris en charge en direct par le projet, ainsi que les frais d’organisation des ateliers / séminaires.

  1. Candidature

Les consultant intéressés doivent faire parvenir leur CV à l’adresse [email protected] avec le titre Consultant Expert LMI systems avant le 28 Septembre 2018 à 12h00.

Les CV devront mettre en avant les expériences de travail démontrant les compétences et expériences attendues.

S’agissant d’une mobilisation basée sur un nombre de jours, les candidats devront préciser leur Tarif d’intervention journalier escompté, hors frais de mission.