Accueil / Appels d'offres / Appel à candidatures – Reportage sur l’importance d’adopter l’agroécologie au Maroc

Appel à candidatures – Reportage sur l’importance d’adopter l’agroécologie au Maroc

La Fondation Heinrich Böll (HBS) fait partie du mouvement politique vert. Notre mandat est l’éducation civique et politique, et nous travaillons sur l’écologie et la durabilité, la démocratie et les droits de l’homme. Nous nous concentrons particulièrement sur « l’égalité des sexes » qui garantit l’émancipation sociale et l’égalité des droits pour tous.

Le Réseau des Initiatives Agro-écologiques au Maroc (RIAM) est une association nationale créé en Juin 2015. Il a pour mission de promouvoir une agriculture résiliente, respectueuse de l’environnement et une alimentation saine.  Pour lui, l’agroécologie en tant que pratiques agricoles mais aussi en tant que mouvement socio-économique est l’avenir de nos sociétés en mutations (changements climatiques, changement de paradigme, etc.)

Le RIAM soutient l’émergence et le développement de l’agroécologie au Maroc, en collaborant avec des institutions et des individus partageant des objectifs et des activités communes qui contribuent à l’autonomie des communautés, à la souveraineté alimentaire et à la santé, ainsi qu’à la conservation et à la valorisation du patrimoine culturel et naturel.

Nous recherchons: un-e journaliste ayant de l’expérience / des connaissances dans le domaine de l’agroécologie, dans le contexte marocain.

Le contexte:

La pression croissante exercée par le changement climatique sur l’agriculture au Maroc (inondation ou sécheresse), ainsi que le modèle agricole conventionnel a atteint ses limites et de nouvelles solutions alternatives doivent être mises en place. Malheureusement, ces questions ne sont pas encore suffisamment présentes dans les préoccupations aussi bien des autorités que de la population et de la société civile marocaines.

À l’heure où la protection de l’environnement est sur toutes les lèvres, les militants écologistes mettent les bouchées doubles pour convaincre les populations, dans divers domaines de changer leurs habitudes néfastes pour notre environnement et d’adopter un mode vie plus responsable. C’est le cas, par exemple, du RIAM (Réseau d’initiative d’agro-écologique au Maroc) qui milite pour sensibiliser aux pratiques agro-écologiques auprès des agriculteurs marocains. Le RIAM milite aussi par une plus grande prise en considération de l’agroécologie dans les politiques publiques, en particulier au sein du Ministère de l’Agriculture.

L’objectif du reportage :

– Présenter et promouvoir le concept d’agroécologie auprès d’un large public non encore familiarisé avec le sujet, de la société civile, des élus, des cadres et représentants de l’Etat.

– Expliquer les bénéfices de l’agroécologie pour l’environnement, les agriculteurs, les communautés et les consommateurs

– Mettre l’accent sur l’articulation entre savoir-faire traditionnels, à revaloriser, connaissances scientifiques et pratiques innovantes (ex : système agroforestier oasien, gestion de l’eau)

– Débattre des enjeux juridiques, politiques et sociaux économiques de l’agroécologie au Maroc.

– Présenter différents exemples de fermes et projets agro-écologiques dans différentes régions du Maroc.

– Cartographier les différents acteurs de l’agroécologie et présenter leurs stratégies et actions.

Méthodologie:

Le reportage devrait être basé sur une recherche de terrain et des entretiens avec des parties prenantes sélectionnées et en particulier des acteurs locaux (activistes, représentants locaux, experts) mettant en œuvre avec succès des approches durables, justes et participatives pour l’agroécologie. Le reportage devrait aussi inclure et respecter l’approche genre dans le traitement des analyses ainsi qu’au niveau des entretiens.

Le langage de l’article est censé être informatif, précis et facilite la compréhension du sujet aux non-experts.

La Fondation Heinrich Böll et le RIAM peuvent recommander quelques contacts des acteurs de la société civile qui travaillent sur le sujet. Cependant, d’autres contacts / réseaux sont souhaitables. Les sources des informations utilisées doivent être dûment citées. En cas de plagiat, l’auteur sera seul tenu responsable.

Le reportage est principalement destiné au grand public, mais aussi aux décideurs tels que les politiciens, les représentants locaux nationaux et provinciaux et les ONG et la société civile. Il sera publié sur le site Internet du bureau de Rabat de la fondation (www.ma.boell.org), sur le site du RIAM (www.reseauriam.org) et proposé aux journaux marocains. HBS et le RIAM ont l’intention d’utiliser le reportage pour le développement des capacités et la diffusion des connaissances. Il sera largement diffusé via les médias sociaux.

Le reportage doit être rédigé en français et doit avoir une longueur de 3000 à 5000 mots.

Courriel: soufyane.fares@ma.boell.org

reseauagroecologiquermaroc@gmail.com 

Les dossiers de candidature complets doivent être soumis avant le 15 juin 2020.
(CV, méthodologie, proposition financière, calendrier)

https://ma.boell.org/fr/2020/05/27/appel-candidatures-reportage-sur-limportance-dadopter-lagroecologie-au-maroc