Accueil / Appels d'offres / TDR Evaluation finale « Combattre le Mariage des Mineures au Maroc »

TDR Evaluation finale « Combattre le Mariage des Mineures au Maroc »

Fondé en 2009, Droits et Justice a pour objectif de promouvoir l’état de droit et d’améliorer
le système judiciaire au Maroc. Au travers de ses projets, Droits et Justice s’efforce de
faciliter l’accès à la justice des communautés vulnérables et défavorisées du Maroc afin de
leur assurer une protection et une dignité accrues. Après une décennie de création, Droits et
Justice a réussi à mettre en œuvre plusieurs projets tout en prenant en compte trois
composantes principales: la sensibilisation, le développement des capacités et le plaidoyer.
En 2017, D & J a lancé le projet «Combattre le Mariage des Mineures au Maroc» afin de
lutter contre le mariage des mineures, et réduire sa progression à travers des actions de
sensibilisation et plaidoyer.

Malgré l’entrée en vigueur du nouveau code de la famille en 2004 (la Moudawana), le
mariage des mineures est encore largement répandu au Maroc. Le taux a doublé, passant de
18 000 cas à plus de 35 000 en 2014.

Cependant, le dispositif législatif (le Code de la Famille), sensé limiter le phénomène du
mariage des mineurs, contient des failles et des lacunes, donnant lieu à des pratiques qui
détruisent la vie des jeunes filles mineures tels que le mariage coutumier, le mariage au
contrat, l’authentification des actes de mariage traditionnel par la Fatiha (Article 16)…
Financé par KVINFO (Centre Danois pour la Recherche et l’Information sur le Genre l’Égalité,
et la Diversité), le présent programme a pour objectif général la lutte contre le mariage des
mineures au Maroc du point de vue juridique. Le projet CMMM adopte une approche
globale, basée sur les axes suivants:

 L’axe de la sensibilisation : cet axe cible toutes les parties prenantes qui peuvent être
impliquées directement ou indirectement dans le mariage des mineures, à savoir : les
parents, les jeunes étudiant (e)s, les religieux, les professeurs, les juges, et les
parlementaires, …, et ce, dans des régions différentes du Maroc,

 L’axe de plaidoyer : il implique tous les réseaux/collectifs, associations et acteurs clés
dans la réflexion pour la mise en place de la stratégie plaidoyer, notamment trouver
des actions alternatives (recommandations) qui pourraient être adoptées par les
décideurs (parlementaires, partis politiques, ministères…) afin de réformer le cadre
législatif qui encadre cette problématique, en particulier le code de la famille.

Ce projet s’est étalé sur une durée de 5 ans (période 2017 – 2021), financé par le Centre
Danois pour la Recherche et l’Information sur le Genre, l’Egalité et la Diversité (KVINFO) et
cible toutes les régions du Royaume.

Objectif de l’évaluation

Le but de cette évaluation est d’évaluer les résultats du projet.

L’évaluation veillera à:
• La mesure dans laquelle le projet a atteint ses objectifs et ses résultats
• Les forces et les faiblesses en termes de planification, de gestion, de mise en œuvre et de suivi
• La capacité de l’organisation à atteindre les résultats escomptés dans les délais de mise en
œuvre du programme.

Les résultats de cette évaluation feront l’objet de discussions avec KVINFO. Ils seront utilisés
en interne pour aider Droits et Justice à améliorer la mise en œuvre des projets futurs.

Télécharger les pièces jointes

Fichier Description Taille Téléchargements
pdf TDR Evaluation de projet VF2 408 KB 198