Accueil / Appels d'offres / Consultant·e national·e pour l’analyse des données de l’enquête nationale sur la migration internationale menée par le Haut-Commissariat au Plan

Consultant·e national·e pour l’analyse des données de l’enquête nationale sur la migration internationale menée par le Haut-Commissariat au Plan

Dans l’objectif d’appréhender les évolutions récentes de la migration internationale et de la mobilité au Maroc, les comportements des migrants et les déterminants et conséquences de la migration internationale, le Haut Commissariat au Plan (HCP) a entrepris à partir du deuxième semestre de 2018, à l’échelle de l’ensemble du pays, une enquête de grande envergure sur la migration internationale.

Cette enquête s’inscrit dans le cadre du programme régional ‘Mediterranean Household International Migration Survey’ (MED-HIMS) coordonnant les enquêtes menées auprès des ménages développées pour les pays de la région du Sud de la Méditerranée. Ce programme est conçu pour surmonter le manque de données sur les migrations internationales dans la région par la collecte multi- thématiques et multi-niveaux des données rétrospectives et comparatives fiables et représentatives sur les caractéristiques et le comportement des migrants et sur les déterminants et les conséquences des migrations internationales et la mobilité.

Cette investigation fournira des données représentatives, rétrospectives et comparatives sur les caractéristiques et le comportement des migrants et les conséquences des migrations internationales. Elle permettra d’élargir la base d’information pour une gestion améliorée des migrations internationales, notamment à travers l’élaboration de scénarios de dialogue et de coopération dans le domaine de la migration internationale.

L’enquête sur la migration internationale est une enquête à objectifs multiples. Néanmoins, les principaux objectifs assignés à cette étude peuvent être déclinés comme suit :

  • collecter, traiter et analyser des données fiables et détaillées servant à étudier les tendances récentes des migrations internationales, les processus de migration et les caractéristiques des migrants (par rapport aux non-migrants);
  • fournir des données pour identifier les causes, les déterminants, la dynamique et les conséquences des migrations au Maroc  ainsi que les liens entre la migration internationale et  le développement;
  • utiliser des méthodologies et des questionnaires similaires à ceux des pays participants au projet MED-HIMS pour faciliter les comparaisons des données et établir une coopération plus étroite dans le domaine de la migration et développement entre le Maroc et les sept autres pays arabes méditerranéens ainsi que les pays de destination de l’Europe et autres pays du Monde.

Les objectifs de cette enquête sont conçus pour saisir les différentes dimensions de la migration internationale : l’émigration, l’immigration, la migration de retour, la migration forcée (migrants irréguliers, migrants de transit, réfugiés, demandeurs d’asile, victimes de traite des êtres humains, personnes déplacées…), les caractéristiques socio-économiques, les intentions de migrer, et d’autres aspects liés à la migration internationale pour lesquels des données sont requises, dont les transferts et les investissements.

Pour des raisons méthodologiques, liées essentiellement à la difficulté d’adopter un plan d’échantillonnage à même de prendre en considération toutes les dimensions de la migration internationale, deux phases ont été retenues pour la réalisation de cette opération.

L’enquête sur la migration internationale dans sa première phase, dont les travaux de terrain ont été réalisés sur la période août 2018 à janvier 2019, s’est intéressée aux phénomènes de l’émigration des marocains et celui de la migration de retour. Elle a été réalisée auprès d’un échantillon représentatif des ménages ordinaires dans les deux milieux de résidence, urbain et rural et au niveau de l’ensemble des régions du Royaume. La taille globale de l’échantillon retenue pour la réalisation de cette enquête est fixée à 15 076 ménages (migrants et non migrants). La ventilation de cette taille selon le type de migrant se présente comme suit : 4 072 migrants de retour ; 8 144 migrants actuels et 2 860 individus non migrants.

La deuxième phase de l’enquête nationale sur la migration internationale portera sur les immigrants et les migrants forcés de quitter leur pays d’origine en raison de conflits violents ou de conditions politiques difficiles, de persécutions, de famines, ou de catastrophes naturelles. Sont ciblés les réfugiés, les migrants de transit, les clandestins, les régularisés, les apatrides, les femmes migrantes, les enfants mineurs et en jeune âge.

Dans ce cadre, le FNUAP lance cet appel à consultation pour le recrutement d’un·expert·e national·e pour analyser les résultats de la première phase de l’enquête nationale sur la migration internationale et pour rédiger le rapport global.

Projet TDR _V29022020 Final