Accueil / Offres d'emploi / Appel à candidatures pour le recrutement d’un coordinateur(trice) de projet

Appel à candidatures pour le recrutement d’un coordinateur(trice) de projet

Réf. du poste : 02/TM/2018

  • Contexte

L’association marocaine de lutte contre la corruption -Transparency Maroc- est une association à but non lucratif créée en 1996, déclarée d’utilité publique et qui œuvre dans le domaine de lutte contre la corruption, de la promotion de la transparence, de l’intégrité et de la bonne gouvernance.

Dans le cadre du projet « Promotion de la redevabilité sociale et de la participation citoyenne », Transparency Maroc lance un appel à candidatures pour le poste de Coordinateur/Coordinatrice. Ce poste est financé pour une durée de 28 mois à compter de la date de recrutement.

Objectifs

  • Permettre à un grand nombre de personnes de participer à la lutte contre la corruption ;
  • Développer des actions de plaidoyer avec des acteurs et partenaires concernés pour suivre la mise en œuvre et réformer la loi 31-13 relative au droit d’accès à l’information ;
  • Effectuer une étude de diagnostic sur l’état des lieux du droit d’accès à l’information ;
  • Développer des campagnes thématiques sur la redevabilité sociale ;
  • Encourager la réception des plaintes des personnes physiques et morales relatives aux secteurs privé et public ;
  • Procurer aux personnes plus de soutien, plus d’espace et de sécurité pour dénoncer la corruption ;
  • Constituer une base de données sur les secteurs les plus exposés à la corruption au Maroc.

Mission

  • Organisation d’activités de  plaidoyer pour la mise en œuvre et la réforme de la loi  31-13 relative au  droit d’accès à l’information et élaboration de recommandations et propositions destinées aux pouvoirs publics sur les améliorations nécessaires à porter à cette loi ;
  • Effectuer une étude de diagnostic sur la loi portant sur le droit d’accès à l’information ;
  • Organisation d’ateliers thématiques relatifs à la redevabilité sociale et le budget citoyen et production de document contenant les résultats et recommandations issus de ces ateliers ;
  • Travailler avec des journalistes d’investigation pour produire des rapports sur les secteurs les plus exposés à la corruption ;
  • Sensibilisation des citoyen(nes) à travers les médias sur le budget citoyen ;
  • Accueil des plaignant(e)s, réception et étude des plaintes et mise en œuvre des suites à leur donner
  • Elaboration des données statistiques concernant les plaintes et leur suivi, les rapports y afférents et leurs synthèses ;
  • Contribuer au recueil de données sur l’état de corruption dans le pays ;
  • Elaborer conjointement avec l’équipe du projet des outils de suivi, de reporting et d’évaluation facilitant notamment la collecte de données, le suivi des activités, l’évaluation des résultats obtenus et la capitalisation des acquis et des apprentissages.

Qualifications et compétences requises :

  • Diplôme universitaire en sciences juridiques ou assimilés ;
  • une expérience confirmée d’au moins 3 ans dans un poste équivalent ;
  • une connaissance approfondie du milieu associatif et des acteurs de la société civile du Maroc ;
  • une connaissance de la problématique de la corruption, de la bonne gouvernance et du plaidoyer ;
  • Une bonne capacité rédactionnelle en français et en arabe, l’anglais constitue un plus ;
  • Bonnes capacités d’organisation, de coordination et de travail en équipe.

Conditions d’engagement :

  • Le poste est à pourvoir dans l’immédiat ;
  • CDD pour la période du projet incluant 2 mois d’essai ;
  • Le/la coordinateur (ice) travaillera sous la supervision du chef du projet ;
  • Rémunération mensuelle : 14 000 dirhams (Quatorze mille) brut ;
  • Le/la candidat/e recruté/e sera déclaré/e à la CNSS et bénéficiera de la couverture d’assurance « accidents de travail » et de l’AMO conformément à la législation en vigueur ;
  • Seules les candidatures répondant aux critères requis seront prises en considération.

 

Prière d’envoyer votre dossier avec la référence du poste au plus tard le 7 novembre 2018 à minuit par courrier électronique à l’adresse suivante : [email protected]

ou par courrier postal à l’adresse suivante : 28, Rue Oum Errabiaa, Agdal, 10090, Rabat.