Accueil / Appels d'offres / Améliorer l’accès à la justice et la protection des droits humains pour les groupes les plus vulnérables en priorité les femmes et les migrantes

Améliorer l’accès à la justice et la protection des droits humains pour les groupes les plus vulnérables en priorité les femmes et les migrantes

Lieu d’affectation :                          Rabat/Mohamédia/Casablanca

Statut :                                               Consultant

Clôture des candidatures :         04 decembre

Date et durée :                                 15 jours ouvrables de prestation dont 12 jours au Maroc

 

  1. Les organisations

 

Créée en 1992, Avocats Sans Frontières (ASF) est une ONG internationale basée à Bruxelles, qui se donne pour mission de contribuer à la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes et/ou populations les plus vulnérables. Son objectif principal est de contribuer à la mise en place de mécanismes permettant l’accès à une justice indépendante et impartiale, capable d’assurer la sécurité juridique et de garantir la protection et l’effectivité des droits fondamentaux.

 

Avocats Sans Frontières a des missions permanentes au Burundi, au Maroc, en République Démocratique du Congo, en Ouganda, au Tchad, au Maroc et en Tunisie et développe des projets en Indonésie et au Myanmar.

 

L’association ADALA (Justice) est une organisation non-gouvernementale créée en octobre 2005 et basée au Maroc. Aux côtés des composantes sociales concernées par les droits humains et la réforme de la justice, ADALA œuvre pour la réforme du système judiciaire, en termes d’indépendance, d’intégrité et de compétence. Elle œuvre également pour l’instauration des conditions nécessaires à la garantie d’un procès équitable, la qualité des décisions de justice et la sécurité judiciaire, conformément à une logique et une vision compatible avec l’esprit des conventions et des pactes internationaux des droits humains. ADALA a comme objectifs la réforme du système de justice aux niveaux des lois, des structures et de la gestion administrative, garantir l’indépendance du pouvoir judiciaire et assurer la transparence de son action, harmoniser les lois nationales avec le système des droits humains tel qu’il est universellement reconnu, faciliter le droit d’accéder à la justice et la mise en œuvre des normes d’équité des procès et améliorer la qualité des décisions de justice et garantir la sécurité judiciaire.

 

Objectif de l’évaluation

L’évaluation à mi-parcours du Programme d’ASF et d’Adala au Maroc vise à identifier et examiner l’état de la mise en œuvre du Programme, les réalisations obtenues mais également les difficultés et les obstacles rencontrés.

L’évaluation permettra également d’améliorer la qualité des interventions à venir en formulant des recommandations visant à accroître les effets et l’impact de l’action.

  1. Résultats attendus

Le.la consultant.e remettra, au terme de sa mission, un rapport établissant :

  • L’état de la mise en œuvre du Programme
  • Les réalisations et résultats atteints à la fin de l’année 2018
  • Les difficultés et obstacles rencontrés dans la bonne mise en œuvre du Programme

L’accent sera mis en particulier sur des axes considérés comme étant prioritaires. A cet égard, le.la consultant.e formulera des recommandations visant à améliorer:

  • Les campagnes de sensibilisations
  • Les formations destinées aux avocat.e.s et étudiant.e.s engagés dans le Programme
  • Les activités de conseils juridiques de la clinique juridique
  • Le référencement des dossiers entre les différentes parties prenantes du Programme
  • Les actions de plaidoyer envisagées
  1. Mission

L’évaluation se fera dans les zones géographiques où le projet est mis en œuvre (Rabat, Mohammedia et Casablanca). Elle se déroulera sur une durée de 15 jours ouvrables, dont 12 jours sur place et 3 jours pour la préparation et la rédaction du rapport. A la suite de ses visites sur le terrain, le.la consultant.e effectuera un débriefing sur ses conclusions principales avec le personnel du projet d’ASF et d’ADALA à Rabat.

Sous la supervision et en suivant les directives générales d’ASF, le.la consultant.e accomplira les tâches suivantes :

ASF et le.la consultant.e tiendront un briefing de démarrage visant à :

  • Valider le calendrier et plan de travail proposé par le.la consultant.e ;
  • Identifier les besoins en appui pour l’exécution de la mission ;
  • Convenir d’une méthodologie;
  • Convenir d’une liste des données/documents disponibles et nécessaires à la bonne exécution de la mission, qui seront communiqués par

A défaut de données disponibles, le consultant devra identifier les sources de vérification et préconiser les mesures à prendre par ASF pour les collecter.

Pour postuler

Adressez avant le 04 decembre votre CV avec minimum deux références, une lettre de motivation, une proposition technique et méthodologique (3 pages max.) et des exemplaires d’évaluations réalisées à consultances@asf.be avec en objet la mention « Evaluation externe Maroc »

Les dossiers incomplets ne seront pas pris en considération. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. Pour des raisons de ressources humaines limitées, seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s.

Télécharger les pièces jointes

Fichier Description Taille Téléchargements
doc TDR évaluation externe_Maroc-converted 99 KB 37