Accueil / Actualités / Hackathon en ligne sous la thématique : « Smart City : La technologie au service d’un espace public sûr pour les femmes et les filles, dans la ville de Rabat »

Hackathon en ligne sous la thématique : « Smart City : La technologie au service d’un espace public sûr pour les femmes et les filles, dans la ville de Rabat »

« Sakina »,  « Women&Secure » et « Athéna », les trois projets primés

Le rideau est tombé sur la compétition académique organisée dans le cadre du projet « Smart City : La technologie au service d’un espace public sûr pour les femmes et les filles, dans la ville de Rabat », projet ambitieux de l’Association Jossour FFM, en partenariat avec ONU Femmes Maroc.

Le jury a choisi 3 projets parmi les six équipes. Le Premier prix  a été décerné au projet« Sakina », présenté par Fouad BERRI,  Mohamed MELLOUKI  et Hatim RHAZI FILALI de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs. Le Deuxième prix a été attribué au projet « Women&Secure »présenté par Moummade Nada de l’INSA Euromed de Fés, Azamar Aya de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat et Bourkab Aymen de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs. Tandis que le Troisième prix a été assigné au projet « Athéna » présenté par MOHTICH Fatima-Ezzahra de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II et Rania Louafi de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II.

Le Hackathon, dont le but est de proposer des solutions innovantes et Smart (Applications web et mobile, IoTs, durabilité, efficiences énergétiques …) aux problématiques de mobilité et d’accessibilité des femmes et des filles aux espaces publics urbains, avait réuni une panoplie d’experts, universitaires, ingénieurs et étudiants(es). Ciblant de jeunes élèves de 2ème et 3ème année du cycle d’ingénieur, la compétition virtuelle optimisait, de premier abord, leur sensibilisation aux dimensions de sûreté et de bien-être dans la ville de Rabat tout en stimulant leur esprit d’innovation à travers la technologie.

Les six projets vont être soumis  au partenaire  MCISE en collaboration avec Jossour FFM, dans l’optique de développer des entreprises sociales.  En effet, comme spécifié  par Samira ACHOUR, la coordinatrice du projet : « Notre dessein est d’accompagner ces projets novateurs réalisés par nos jeunes ingénieurs, de les encourager et de travailler avec eux jusqu’au développement de leurs produits et leur  implantation dans la ville de Rabat (possibilité).  Ce premier pas nous pousse à repenser l’amélioration de l’espace public dans l’ère du digital.

Etapes du HACKATHON

Le Hackathon a été à était lancé officiellement le 20 mai par Mohamed SADIKI, Maire de Rabat, Omayma ACHOUR, Présidente de JOSSOUR FFM, la représentante d’ONU Femmes Maroc, Abderrahim HANDOUF, Président de l’UNIM, Adnane ADDIOUI, Président de MCISE, Yetunde HOLLOWAY de la Commission des femmes ingénieurs à la Fédération mondiale des Organisations des ingénieurs et par Samira ACHOUR, architecte et coordinatrice du projet de Jossour.  C’était l’occasion pour les lauréats de s’imbiber du savoir-faire et des expériences polyvalentes des intervenants.

Un programme de formation et de workshop riche a été attribué aux jeunes, pendant huit jours, à travers 13 experts internationaux sur plusieurs thématiques. Le volet Entreprenariat a été fourni par Adnane ADDIOUI Président MCISE, Zahra OUKACHA, Entrepreneurshipecosystembuilder – CEED MENA Director (Dubai)  et Youssef AL BOUJAMAOUI, Directeur des technologies à MCISE.

Le volet Digital a été assuré par Jilali KRIROU, Consultant Architect & Project Manager chez Orange International Paris, Nabila ACHOUR, CEO Logiworld(Philadelphia, USA), Azzedine EL FEZZAZI, Directeur de projet IT & Digital, Abdeljalil NADIF, Ingénieur en Chef en agronomie, Consultant National Champ École Paysans / FAO Maroc, Abdessamad LOTFI, Data Protection spécialiste et M’hammed ARAHOU, Consultant transformation digital & excellence opérationnelle.

Quant à la thématique ville et espace urbain, elle a été assurée par Samira ACHOUR, Architecte urbaniste, Selma ZERHOUNI, Directrice générale de la revue Architecture du Maroc, Jaafar SIJELMASSI, Architecte Spécialisation bioclimatique et Aicha KHROUZ, Chef de Service au Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville. Ils ont fait le suivi, via des conférences sur la plateforme Zoom.

Les 6 équipes participantes avaient 8 jours pour présenter leurs propositions de solution Smart et innovante. Le jury était  constitué de profils diversifiés : Mme Radia EL ARAQUI, experte financière ;  Fatima SEKKAK, vice présidente de Jossour FFM ;  Abdeljalil NADIF, Vice président de l’UNIM ; Abdessamad LOTFI, Data Protection spécialiste ainsi que Mme Samira ACHOUR, experte en développement urbain et genre. Les membres du jury ont fait l’analyse et procédé au choix des gagnants lesquels ont développé leurs projets, dans un temps record et dans une situation de confinement et d’encadrement à distance. Les projets présentaient des solutions préventives et correctives, en mixant différentes technologies, entre applications web, mobile et objets connectés tout en se basant sur des différents algorithmes et une analyse et traitement de données.

Contexte :

A l’occasion de la journée Mondiale de l’ingénieur pour le développement et la journée internationale des droits des femmes, l’Association Jossour FFM, en partenariat avec ONU Femmes, la Mairie de Rabat et l’Union Nationale des Ingénieurs Marocains et le Centre Marocain pour l’Innovation et l’entrepreneuriat Social, ont organisé dans le cadre du projet « Rabat ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles »un Hackathon sous le thème : « Smart City : La technologie au service d’un espace public sûr pour les femmes et les filles dans la ville de Rabat », du 20 au 27 Mai 2020 sur la Plateforme ZOOM.

L’objectif général de ce projet est, non seulement de renforcer et d’encourager les efforts de la société civile à participer à l’amélioration des conditions de l’occupation de l’espace public par les femmes, de développer l’autonomisation des femmes économiquement, mais aussi de les aider à réaliser « des investissements dans la sécurité et la viabilité économique des espaces publics, y compris les infrastructures publiques et le développement économique ».

Le projet, aligné sur l’ODD 11.7, des objectifs de développement durable, fait aussi référence à l’accès aux espaces verts et à la gestion participative de sa population, ainsi qu’à l’objectif 5 sur l’égalité des sexes.

 

A propos de l’association Jossour Forum des Femmes Marocaines

L’association Jossour – Forum des Femmes Marocaines est une organisation non gouvernementale, créée en Juillet 1995 par des femmes désireuses d’une société plus égalitariste.C’est une association accréditée en tant qu’organe consultatif auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC). Elle vise à renforcer la participation des femmes marocaines aux domaines social, économique, politique, juridique, culturel et environnemental.