Accueil / Non classé / Une enveloppe de 200 millions de Dhs consacrée à Errachidia au titre de la période 2006-2010 dans le cadre de l’INDH

Une enveloppe de 200 millions de Dhs consacrée à Errachidia au titre de la période 2006-2010 dans le cadre de l’INDH

 

Une enveloppe de 200 millions de Dhs a été consacrée à la province d’Errachidia au titre de la période 2006-2010 dans le cadre de l’Initiative nationale pour le Développement Humain (INDH), dont 130 millions de Dhs seront affectées au programme de lutte contre la pauvreté et 70 millions de Dhs à la mise en oeuvre du programme horizontal. Cette annonce a été faite lors d’une réunion d’information, tenue jeudi à Errachidia, sous la présidence du gouverneur de la province, M. Abdellah Amimi, en présence des parlementaires, des élus locaux et des représentants des services extérieurs, des autorités locales et de la société civile.

A cette occasion, le chef du service de l’action sociale à la province a fait un exposé dans lequel il a précisé que le programme de lutte contre la pauvreté touchera 26 communes rurales, dont le taux de pauvreté varie entre 80,21 pc et 30,23 pc.

Un budget de 5 millions de Dhs sera allouée à chacune des communes en question durant la période 2006-2010, dont un million de Dhs pour la seule année 2006, soit 20 pc du montant total alloué.

Le programme horizontal, quant à lui, touchera toutes les communes de la province, sans exception aucune, et s’articule autour d’activités génératrices de revenus et de postes d’emploi, de formation et d’appui institutionnel.

Un appel à projet sera lancé à cet effet au profit des communes et des associations de la province en vue de l’élaboration d’esquisses de projets qui répondent à l’esprit de l’INDH et aux objectifs tracés dans ce cadre, a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Mohamed Laghzaoui, chef du service de coordination de l’Agence de Développement Social (ADS) pour la région Meknès-Tafilalet, a souligné que l’agence, qui a capitalisé son expérience acquise sur le terrain en matière de lutte contre la pauvreté, a adopté un concept nouveau basé sur une politique de proximité et un travail participatif dans un cadre partenarial.

Il a souligné dans ce cadre la disponibilité de l’agence, en tant que partenaire dans la mise en oeuvre des programmes de l’INDH, à accompagner les acteurs de développement (associations, coopératives, collectivités territoriales, services publics et privés) à travers l’appui technique et financier, mettant l’accent sur la nécessité d’investir dans la qualification des acteurs locaux et dans la qualification territoriale.

M. Laghzaoui a rappelé les missions de l’ADS qui visent notamment à appuyer financièrement et techniquement des projets et programmes de développement répondant à ses critères d’éligibilité, en l’occurrence les Infrastructures Sociales De Base (ISDB), les Activités Génératrices de Revenus (AGR) et la Formation et l’Appui Institutionnel (FAI).

Le gouverneur de la province a, dans une allocution, expliqué l’esprit de l’INDH qui constitue, de par sa philosophie, une nouvelle approche se basant sur les principes de la citoyenneté active et sincère et une politique innovatrice et opérationnelle, dont la finalité est de faire face au déficit social dans les zones urbaines et rurales pauvres et d’encourager les activités génératrices de revenus.

L’INDH « n’est pas un projet conjoncturel, c’est un projet sociétal qui s’inscrit dans le temps », a-t-il souligné, précisant que cette initiative s’appuie sur une démarche territorialisée, basée sur un diagnostic social planifié, concertée, coordonnée, intégrée et participative et s’inspire d’une vision partenariale et contractuelle de l’ensemble des partenaires autour d’un projet de développement humain durable.

M. Amimi a, dans ce cadre, appelé à la conjugaison des efforts de tous les intervenants en vue de réussir ce « grand projet sociétal », à travers l’adoption d’une approche participative et concertée, ajoutant que la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sera concrétisée par l’insertion économique à travers les activités génératrices de revenus, l’accès aux équipements et services sociaux de base et de proximité.

Il a assuré que tout projet ficelé et solide élaboré par les acteurs locaux de développement suivant l’esprit et la philosophie de l’INDH sera étudié « avec sérieux » par les services compétents au niveau de la province.

Il a aussi annoncé la création prochaine d’un site web comprenant toutes les informations nécessaires sur les programmes de l’INDH au niveau de la province d’Errachidia.

M. Amimi a, par ailleurs, fait savoir que la province d’Errachidia a été déclarée région éligible au Millenium Challenge Account (MCA), la société qui administre le Millenium Challenge Corporation (MCC), précisant qu’une importante enveloppe budgétaire sera accordée par cet organisme américain pour subventionner les programmes de réhabilitation des oasis et de développement des zones de montagne.

Lors de sa récente visite au Maroc, le président directeur-général du MCC, M.

John Danilovich, avait déclaré que le Maroc a été déclaré pays éligible au MCA, pour les réformes importantes qu’il a entreprises, rappelle-t-on.

MAP

À propos Responsable de publication