Accueil / Actualités / Un nouveau portail de transparence atteste l’impact de l’UNESCO à travers le monde

Un nouveau portail de transparence atteste l’impact de l’UNESCO à travers le monde

Afin d’aider le Mali dans son combat contre l’extrême pauvreté, l’UNESCO finance actuellement un projet d’un montant de 57 000 dollars, axé sur les politiques relatives à la jeunesse. Ce projet vise à accroître la participation des jeunes dans les domaines social, culturel et économique, ce qui démontre l’engagement pris par l’UNESCO de s’assurer que l’aide apportée contribue efficacement au développement durable.

Ce projet figure sur la liste des 982 projets par pays, 430 projets régionaux et 516 projets globaux que l’UNESCO supervise depuis 1970. Pour plus de détails concernant ces informations, ou autres, connectez-vous sur le lien suivant : Opendata.UNESCO.org : le nouveau portail de transparence de l’UNESCO, lancé avec le soutien du Royaume-Uni.

« Nous avons besoin de chaque Etat membre pour en faire un vrai succès, nous sommes très heureux et espérons pouvoir partager davantage de détails à l’avenir, » a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova.

Opendata.UNESCO.org vise à présenter des renseignements complets, de qualité et à jour sur les projets menés par l’UNESCO. Ce portail permet aux utilisateurs de trouver des informations classées par pays/régions, source de financement et secteurs, et présente les données globales des projets, dont le budget, les dépenses, l’état d’avancement, l’organisation chargée de la mise en œuvre, les documents de projets, et plus encore. La plate-forme publie des programmes et des informations financières conformes aux normes de l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IITA), appliqué au sein du système onusien, et à d’autres initiatives de transparence pertinentes. Désormais, l’UNESCO figure parmi les plus de 230 organisations utilisant le Registre IITA qui réunit les donateurs et les pays en voie de développement, les organisations de la société civile et d’autres experts de l’information sur l’aide, qui se sont engagés à travailler ensemble pour améliorer la transparence des aides.

Depuis sa création il y a 70 ans, l’UNESCO a inlassablement défendu les causes de l’éducation, la culture, les sciences naturelles et humaines, la communication et l’information dans le monde. Par exemple, le projet ELA (Programme de renforcement de l’alphabétisation en Afghanistan) de l’UNESCO qui a débuté en mars 2010, a bénéficié d’un soutien de 19,5 millions de dollars versés par le Japon. Cette somme était destinée à améliorer le niveau d’alphabétisation, d’apprentissage des calculs et de professionnalisation chez les adultes dans 70 régions et 15 provinces afghanes. Durant les trois années suivantes, jusqu’en avril 2013, le projet ELA a permis l’alphabétisation de quelques 360 000 élèves adultes. Une carte interactive est mise à votre disposition pour permettre une identification plus facile des projets de l’UNESCO ayant un impact important, ainsi que des informations actualisées sur les aides en cours et à venir accordées au sein d’un même pays, et d’un pays à l’autre.

La participation du public et l’interaction sont la clé du succès de tout projet dont la base de données est libre d’accès. L’évolution de Opendata.UNESCO.org ira de pair avec l’implication des Etats membres et des partenaires, par l’affichage des données sur leurs sites web respectifs et le partage de ces mêmes données sur les différents réseaux, structures et applications de partage, générant ainsi des réactions, des commentaires et des recommandations.