Accueil / Agriculture et développement rural / Un label pour encourager le tourisme rural

Un label pour encourager le tourisme rural

 

Les micros-projets touristiques sont une alternative pour améliorer la situation du tourisme rural. C’est ce que veut développer la Fondation Zakoura Microcrédit en lançant le label du tourisme rural durable. Leila Akhmisse, directrice études et développement de cette Fondation, a annoncé, lors d’une conférence de presse organisée, mardi 22 juillet, à Casablanca, que cette opération ambitionne de garantir la qualité et valoriser les aspects durables et solidaires de ces micros-projets.

En effet, des régions diversifiées ont profité de ce label. Il s’agit, selon Mme Akhmisse, des régions du Moyen Atlas, du Haut-Atlas Central et Occidental et du Souss- Massa-Drâa. « La Fondation finance et accompagne depuis plus de 4 ans près de 800 micro projets touristiques », a-t-elle souligné. Dans ce sens, la directrice des études et développement a rappelé, qu’en 2006, le programme tourisme rural de la Fondation Zakoura Microcrédit était primé par le Grand Duché du Luxembourg pour son caractère innovant en obtenant le Premier Prix européen de la Microfinance doté d’une subvention de 100.000 euros.

Cette somme d’argent a été divisée en deux parties. « La moitié de la subvention a été distribuée sous la forme de Microcrédits à des porteurs de projets d’hébergement (de la chambre d’hôtes au gîte), des projets de restauration (de la table d’hôtes au petit restaurant), d’activités de loisirs, d’artisanat et de culture de produits du terroir », précise Mme Akhmisse. Alors que l’autre moitié a été consacrée à l’accompagnement de l’ensemble des projets touristiques financés par la Fondation Zakoura.

Pour mettre en place ce label, Mme Akhmisse a affirmé que la Fondation a procédé à un appel d’offres et a sélectionné EcoPlanet. « C’est une société de consulting en écotourisme international reconnue pour son expertise en termes d’éco-certification touristique et sa solidité expérience dans le domaine du tourisme rural au Maroc », a-t-elle annoncé. Pour sa part, le président d’Ecoplanet, James McGregor, a affirmé que cette certification est considérée comme étant la deuxième du genre au monde dédié au tourisme rural et la première pour un pays africain.

« L’objectif du label est de garantir aux touristes un hébergement et une restauration de qualité mais aussi de garantir pour les projets labellisés, en plus des services déjà proposés par la Fondation Zakoura, l’appartenance à un réseau qui valorise les aspects durables et solidaires de cette nouvelle offre touristique. Il s’agit aussi à travers ce label de leur donner une visibilité accrue par le biais d’un logo utilisable dans toute stratégie de communication », a-t-il précisé.

L’autre avantage que cette opération de labellisation offre, c’est qu’il peut être considéré comme une autre source financière pour les habitants de la campagne. Les responsables ont lancé ainsi un appel à ces habitants pour qu’ils pensent au tourisme rural comme nouveau moyen de subvention, puisqu’il a de bons jours devant lui, sachant qu’un très grand nombre de touristes s’intéressent de plus en plus à ce genre particulier de tourisme.