Accueil / Appels d'offres / Terre et Humanisme Maroc : Réalisation de capsules pédagogiques

Terre et Humanisme Maroc : Réalisation de capsules pédagogiques

Cet appel d’offres a pour objet la conception et la réalisation d’outils pédagogiques sous forme de capsules à destination des femmes impliquées dans le projet.

I. Objectif : Réaliser les capsules pédagogiques du projet « Appui aux femmes semencières pour un développement égalitaire, solidaire et durable au Maroc » financé par l’ONU Femmes.

II. Contexte : Le projet « Appui aux femmes semencières pour un développement égalitaire, solidaire et durable au Maroc » ambitionne de renforcer le leadership des femmes à travers leur autonomisation économique, tout en œuvrant à la préservation de l’environnement, de la biodiversité et en particulier la nécessité de sauvegarder les semences locales paysannes.

En effet, dans un contexte de forte dégradation de l’environnement au Maroc, caractérisée par la perte de la biodiversité, la dégradation des sols, et la désertification, l’Agro-écologie apporte une réponse agricole à échelle humaine, saine et durable, qui prend en compte les besoins humains et environnementaux. Adaptée aux problèmes du monde rural marocain, et tout particulièrement aux besoins des femmes rurales, l’agro-écologie est économiquement viable, socialement responsable et écologiquement durable.

Le présent projet vise à saisir l’opportunité du développement de l’agro-écologie pour le renforcement du pouvoir des femmes, en vue de les positionner comme agricultrices et productrices de semence bio. Il s’agira, pour les femmes, d’apprendre l’existence de possibilités culturales adaptées aux conditions du terroir, à faible coût, et garantes d’une sécurité alimentaire pour tous et notamment pour le milieu rural, et de développer leur propre production agricole.

Le projet s’attachera principalement au:

– Renforcement des capacités et développement d’outils dans le domaine de l’agro-écologie, sensibilisation des paysans/paysannes et des associations locales aux questions liées à la sécurité alimentaire et création de réseaux pour la diffusion des bonnes pratiques de conservation et de valorisation des semences.

– Renforcement des capacités des femmes à fonctionner en associations pour plus de visibilité et de reconnaissance de leur apport dans les circuits des semences et dans l’économie agro-écologique, dans des sites pilotes à Errachidia, Rhamna, Dar Bouazza et Taounate.

Télécharger les pièces jointes