Accueil / Appels d'offres / Termes de références pour une formation sur le : « Cadre légal national et international pour le renforcement des mécanismes de protection adéquats pour les enfants victimes de violence et d’exploitation sexuelle»

Termes de références pour une formation sur le : « Cadre légal national et international pour le renforcement des mécanismes de protection adéquats pour les enfants victimes de violence et d’exploitation sexuelle»

Le projet « Renforcement de la Protection des Enfants victimes ou à Risque d’Exploitation sexuelle » – REPERES qui s’inscrit dans le cadre d’un programme multipays, est mis en place au Maroc par l’association AMANE en partenariat avec ECPAT France et avec l’appui financier de l’Agence Française de Développement et Air France. Il a pour objectif la réalisation du droit des enfants à vivre à l’abri de toute forme de violence sexuelle à travers la réduction de la vulnérabilité des enfants face à l’exploitation sexuelle d’une part et de l’autre part l’amélioration de la problématique de l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales dans les systèmes de protection de l’enfance en Afrique et en Méditerranée.

Dans le cadre du projet REPERES et dans le but d’améliorer la protection des enfants contre les violences sexuelles, AMANE appui le « Groupe de Travail de lutte contre les violences sexuelles à l’encontre des enfants ». Il s’agit d’un GT composé de 11 associations de protection de l’enfance de 7 villes du Maroc et dont sa mission principale est de promouvoir le droit des enfants à une protection significative contre toute forme de violence sexuelle au Maroc.

En effet, le GT envisage entreprend des actions de plaidoyer pour améliorer l’environnement protecteur des enfants au Maroc et ce à travers desaxes concrets
visant à l’amendement et/ou l’adoption des textes de la loi protectrice des enfants et leur meilleure application, à l’opérationnalisation de la PPIPEM et toute autre politique de protection de l’enfance, et à la sensibilisation de la société civile, les medias et le secteur privé.

Afin d’envisager et de mettre en place des actions de plaidoyer pertinentes, il est indispensable que le GT se développe et renforce ses capacités dans plusieurs domaines prioritaires. Selon un inventaire des besoins des membres du GT en formation, il s’avère  prioritaire que ces derniers se forment sur le cadre juridique national et international applicable aux cas de violences sexuelles à l’encontre des enfants et de l’exploitation sexuelle à des fins commerciales.

Intitulé du module de formation cadre de l’intervention

Le cadre juridique national et international applicables aux violences sexuelles visant renforcer les mécanismes nationaux de protection de l’enfance.

Télécharger les pièces jointes