Accueil / Appels d'offres / Termes de référence Stratégie de communication du réseau Anaruz sur la refonte du code de la famille

Termes de référence Stratégie de communication du réseau Anaruz sur la refonte du code de la famille

Contexte & justification

Le Maroc a enregistré ces dernières décennies- grâce à la mobilisation et au plaidoyer des OSC, notamment celles du mouvement féministe- d’importantes avancées au niveau des cadres normatif, institutionnel et législatif relatifs à la protection et à la promotion des droits de l’Homme et des droits humains des femmes.

Par ailleurs, avec la constitution de 2011, un large chantier de réformes de lois est ouvert afin d’harmoniser toute la législation avec les dispositions constitutionnelles. En effet, la constitution reconnaît la primauté des conventions internationales sur les lois internes, l’égalité effective entre les sexes dans tous les droits ainsi que la prohibition de la discrimination et de l’atteinte à l’intégrité physique ou morale de quiconque, les traitements cruels, inhumains, dégradants ou portants atteinte à la dignité humaine.

Au regard de ce contexte, le réseau Anaruz[1], dans le cadre de sa mission de lutte contre les violences basées sur le genre, a fait le choix stratégique  de mener des actions de  plaidoyer pour la refonte globale du code de la famille conformément aux dispositions constitutionnelles et aux engagements internationaux du Maroc. Ainsi, le Anaruz a entamé un processus d’examen de l’actuel Code de la Famille  en se basant sur les cas traités au niveau de ses centres d’écoutes, et ce à la lumière des dispositions constitutionnelles et des normes universelles d’égalité des sexes. Ce travail, fait selon une approche participative, est corroboré par l’élaboration et la publication d’un  mémorandum avec des recommandations dûment argumentées.

Pour garantir une forte mobilisation des différents partenaires, ainsi qu’ un plus grand impact des actions développées dans le cadre de ce plaidoyer, les membres d’Anaruz ont décidé de se doter d’une stratégie de communication et d’outils de sensibilisation grand public.

 

Objectif global

L’objectif principal de la consultation est de doter Anaruz d’une stratégie de communication interne (au sein du réseau) et externe (auprès des principales parties prenantes et  le grand public) afin de garantir la prise en compte des propositions et recommandation des membres du réseau

L’objectif spécifique visé par cette stratégie consiste à mettre à la disposition d’Anaruz des outils opérationnels et accessibles  pour lui permettre de:

  • Définir une vision et des objectifs clairs ;
  • Identifier le public cible ;
  • Identifier les approches et outils appropriés pour mener un plaidoyer de réforme du code de la famille ;
  • Elaborer le contenu et concevoir les capsules

Résultat attendu :

Le résultat attendu de cette consultation est qu’Anaruz dispose d’une stratégie et d’un plan de communication et des capsules de sensibilisation sur le Code de la Famille sont réalisées.

 Méthodologie de travail

Le/la consultant-e travaillera en étroite collaboration avec le comité de coordination nationale (CCN) d’Anaruz. Par ailleurs,  les membres du réseau Anaruz mettront toute la documentation nécessaire à la disposition du/ de la consultant-e.

Le/la  consultant-e  aura pour tâches de :

  • Elaborer une stratégie de communication
  • Définir des indicateurs permettant un meilleur suivi de la mise en œuvre de la stratégie
  • Définir un plan de communication
  • Elaborer le contenu des capsules de sensibilisation
  • Produire les capsules

Produits attendus

Le/la consultant-e transmettra à la l’ADFM, en sa qualité de coordination nationale du Réseau :

– un rapport contenant sa proposition de stratégie de communication ;

– un plan de communication

– Les capsules sur CD

 Profil du consultant-e

Le/la consultant-e devrait avoir des compétences avérées en communication et plus précisément en communication sociale. Il/elle doit en outre posséder de bonnes connaissances dans le domaine des droits humains en général et droit humain des femmes en particulier. Une bonne connaissance en travail en réseau serait un atout.
Déroulement et durée de la consultation

La durée maximum d’exécution de la consultation est fixée à 4 mois à compter de la date de signature du contrat.

Le/la  consultant-e  devra soumettre un chronogramme précis des prestations.

Offre technique et financière:

Le/la  consultant-e  devra envoyer :

  • Une offre technique
  • Une offre financière.

Date limite de réception des offres : au plus tard le 21 juin 2017 à 15h00 aux deux adresses e-mail suivantes:

[email protected] ; [email protected]

Le paiement s’effectuera de la manière suivante :

  • 40% à la signature du contrat ;
  • 30% à la validation du rapport contenant la proposition de la stratégie de communication et le plan de communication ;
  • 30% à la validation des capsules de sensibilisation.

[1] Le réseau  Anaruz a été crée le 24 avril 2004 suite à un atelier de concertation qui a regroupé une vingtaine d’ONG ouvrant dans le domaine de la promotion des droits des femmes. La structure du réseau est composée d’une coordination nationale qui est assurée depuis sa création par l’ADFM  et de 05 coordinations régionales qui sont assurées par les associations suivantes : IPDF Meknes, Oujda Ain Ghazal pour la région de l’Oriental, Association troisième Millénaire pour la région d’Errachidia, l’association Twiza Bengurir  pour la région du Sud et l’association Mains Solidaires pour la région du Nord

À propos Responsable de publication