Accueil / Appels d'offres / TDR Réalisation d’une étude d’évaluation du marché dans la région de Fès / Boulomane et Meknès / Tafilalt

TDR Réalisation d’une étude d’évaluation du marché dans la région de Fès / Boulomane et Meknès / Tafilalt

Mission de consultance pour la réalisation d’une étude d’évaluation du marché (existant et potentiel) par territoire dans la région de Fès / Boulomane et Meknès / Tafilalt dans le cadre du projet : « Renforcement de micro-entrepreneuriat pour les jeunes défavorisés du secteur informel dans les régions de Fès / Boulomane et Meknès / Tafilalt » en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse et du Sport.

Présentation du Mouvement Alternatives Citoyennes (ALCI) :

En vertu de sa mission, ALCI, association à but non lucratif, œuvre pour un développement socio-démocratique durable, équitable et participatif, ainsi que pour la promotion de droits économiques, sociaux, et civiques. Elle vise à contribuer à la mobilisation du mouvement social pour l’inscrire dans le processus de transformation et d’édification de l’État de droit, de la démocratie et de l’égalité.

Elle se donne comme objectifs institutionnels :

  • Approfondir les normes de l’égalité, la citoyenneté et la démocratie dans les champs social, économique et juridique ;
  • Contribuer à un développement socio-économique participatif et égalitaire ;
  • Contribuer à la promotion de la région en tant qu’espace et cadre institutionnel d’initiative, de conception et d’exécution de politiques régionales concertées de développement ;
  • Soutenir et accompagner les associations dans l’élaboration des projets territoriaux créateurs d’une économie solidaire ;
  • Mobiliser et conduire les associations et les communautés à promouvoir un développement local alternatif et solidaire ;
  • Créer des alternatives contre la pauvreté et l’exclusion ;
  • Contribuer à l’émergence d’un mouvement social acteur d’une économie solidaire.

 

Contexte de la mission :

L’emploi occupe un rôle important dans le processus de l’intégration de l’individu dans la société. Il constitue un des moyens importants pour l’insertion sociale du fait qu’il constitue principalement un investissement de temps au quotidien en plus du développement de soi qu’il permet, de la consolidation du réseau social et enfin de sa contribution à garantir une source de revenu.

L’emploi constitue une condition préalable pour le reclassement social du jeune Défavorisé du Secteur Informel, en passant par la stabilité matérielle qui ne peut être que par l’acquisition d’un travail stable.

Ainsi, le Projet s’inscrit en premier lieu dans la volonté du Maroc qui vise l’amélioration des conditions de vie de la population vulnérable de l’insertion des jeunes chercheurs d’emploi et des publics grandement touchés par la dépendance financière et le chômage. Puis en deuxième lieu dans l’engagement gouvernemental en ce qui concerne le lancement du Projet de « renforcement de micro-entrepreneuriat pour les jeunes défavorisés du secteur informel » lequel sera géré par le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) visant la promotion de l’initiative privée et de l’économie sociale et solidaire. Ensuite en troisième lieu dans la mobilisation nationale concernant :

  • Forte implication de la société civile dans la promotion des AGR ;
  • Conscience nationale de l’intérêt de l’initiative privée et du rôle de l’économie sociale dans la lutte contre la pauvreté et le chômage ;
  • Implication des collectivités locales dans le processus de la promotion de la micro-économie locale.

Et en dernier lieu dans l’exigence internationale en ce qui concerne principalement l’engagement du Maroc pour la réalisation des OMD et en particulier à la réduction de la pauvreté, l’exigence de lutte contre l’immigration clandestine des jeunes et l’amélioration de la situation des femmes   et des jeunes à travers l’accès au capital et à l’économie locale.

Objectif :

Identifier les secteurs clés offrant des possibilités prometteuses de potentiels économiques.

Mission :

  • Identification (pour chaque territoire) des secteurs clés disposant de potentiels économiques certains ;
  • Identification des acteurs clés (institutions, organisations ou personnes ressources) pressentis comme étant déterminants pour la promotion et le développement de l’entrepreneuriat dans le territoire étudié ;
  • Identifier les sources de capital intelligent pour les jeunes entrepreneurs. Cela devrait inclure : des possibilités de microcrédits, subventions, partenariats, synergies et autres formes de soutien pour les entreprises de jeunes. Les obstacles à l’accès doivent être notés ;

 

  • Réalisation d’un diagnostic portant sur les compétences des jeunes de 18 à 30 ans, leur ‘potentiel’ d’auto-emploi et leurs besoins en matière de formation et d’accompagnement ;
  • Repérage des activités génératrices de revenus à promouvoir par territoire. Ces activités seront retenues en fonction de leur potentiel de rentabilité et de leur coût d’entrée pour le jeune ;
  • Présenter le processus nécessaire pour les entreprises pour s’inscrire formellement, ainsi qu’une brève analyse de tous les défis que les jeunes peuvent rencontrer ;
  • Effectuer une analyse de genre qui aborde les possibilités / défis que les femmes (surtout les jeunes) envisagent dans les zones ciblées de l’étude.

 

Durée :

20 jours ouvrables  à compter de la date de signature du contrat.
Livrables :

  • Étude documentaire portant sur les études et statistiques régionales ou par territoire (quand elles existent) relatives aux objectifs de l’étude ;
  • Rapports consolidés sur les évaluations du marché dans les deux régions

 

Qualification et expériences du consultant :

  • Une maîtrise approfondie du cadre juridique et institutionnel et une bonne connaissance du contexte socio-économique marocain ;
  • Le/la consultant(e), identifié(e) par l’association, aura une formation académique dans le domaine et pourra justifier d’une étude universitaire en sciences économiques ;
  • Une expérience confirmée dans le développement de la micro-entreprise au Maroc, notamment en mettant l’accent sur les jeunes et les femmes ;

 

  • Une expérience préalable de produire des rapports professionnels ;
  • Une expérience professionnelle pertinente, dont une expérience avérée dans la réalisation d’études similaires et une maîtrise du français et de l’arabe.

Dossier de candidature :

Les dossiers de candidature doivent inclure :

  • Une proposition technique et financière
  • Un CV ;
  • Un calendrier de réalisation.

 

Sur la base des éléments cités ci-hauts, le consultant soumettra son plan de travail, la méthodologie qu’il compte adopter, un calendrier détaillé des démarches prévues.

La réalisation de la mission se fera en conformité avec le programme validé par ALCI.

 

Date limite de réception des offres : 18 janvier 2015 : Les candidatures sont à envoyer à : [email protected]  ou  [email protected]

N.B : seules les prestataires retenus recevront une réponse