Accueil / Appels d'offres / TDR formation jours sur les thèmes : Marketing/ commercialisation/ communication/ leadership

TDR formation jours sur les thèmes : Marketing/ commercialisation/ communication/ leadership

Recrutement d’une consultante spécialisée pour une formation de 10 jours sur les thèmes : Marketing/ commercialisation/ communication/ leadership, en faveur d’une « coopérative féminine de valorisation et commercialisation des produits de terroir en agroécologie » (20 femmes).

 

Structure émettrice: AFHTA

Partenaires financiers : PMF-FEM

Durée de projet : Juillet 2013 –Juin 2015

Localisation : provinces d’Ouezzane et Chefchaouen

Contexte du projet :

L’étude se fait dans le cadre Le projet « Contribution à la réduction des émissions de GES, à la lutte contre la dégradation des sols et à la conservation des aires protégées du SIBE de Brikcha et du Parc Naturel Régional de Bouhachem, à travers l’introduction d’équipements énergétiques performants, la production et la commercialisation de bois de vergers et la promotion de l’agro écologie » concerne 14 Douars (5 Communes Rurales) localisées au sein du Massif du Rif, dans le Nord du Maroc. Ces communautés sont réparties en deux sites :

  • Le Site d’Intérêt Biologique et Ecologique (SIBE) de Brikcha
  • Le Parc Naturel de Bouhachem

La zone du projet se caractérise par un climat de montagne, typiquement méditerranéen, et par un contexte environnemental particulièrement vulnérable. Le massif forestier rifain a un intérêt écologique et biologique majeur, tant au niveau national qu’international. La richesse forestière est estimée à plus de 2000 espèces. Il connaît néanmoins une problématique complexe, articulée autour de la dégradation accélérée des ressources naturelles et de la précarité et la pauvreté des communautés. Les ressources forestières subissent une forte pression, et la déforestation est massive, générant une dégradation rapide de la biodiversité, et accroissant la vulnérabilité de sols déjà fortement érosifs. Sur la zone d’intervention du projet, la totalité du bois consommé (broussailles et branches d’arbres) est en effet prélevée sur la biomasse de proximité des douars, le plus souvent de façon illicite, impactant négativement le couvert forestier, la biodiversité et les sols. De grandes quantités de bois sont nécessaires pour alimenter des équipements domestiques traditionnels à faible rendement énergétique. En outre, les pratiques agricoles actuelles sont inadaptées au relief et à la fragilité des sols, contribuant ainsi au processus d’érosion et la perte de fertilité des sols et donc à la dégradation des conditions de vie à long terme.

Localement la disparition du couvert forestier et l’érosion des sols est visible et perçue par les populations locales, et impacte négativement les conditions de vie locale (diminution des services éco-systémiques, dégradation du rôle protecteur des forêts, appauvrissement considérable des sols et augmentation de la vulnérabilité vis-à-vis des événements climatiques extrêmes).

Le projet vise à contribuer à la lutte contre ces dégradations, à travers une démarche intégrée basée sur la mobilisation concrète des habitants et des acteurs locaux. Il permettra d’amorcer une dynamique environnementale et socio-économique durable, autour des axes suivants :

  • La gestion communautaire de la biomasse (taille des vergers + agroécologie)

La notion de biomasse inclut le bois de feu, mais également la production agricole et arboricole de façon plus générale. Ce choix s’explique par la volonté de réduire l’impact de la dégradation sur les ressources forestières en limitant le phénomène de surexploitation des terres et en appliquant une approche globale des parcelles agricoles.

  • Mise en place de mécanismes de commercialisation (approche filières)

Le projet accompagnera l’organisation de coopératives qui commercialiseront les produits et les services verts créés par le projet : une coopérative féminine de produits du terroir (issus de l’agroécologie), une coopérative de tailleurs (services verts), et une coopérative forestière (séchage et commercialisation du bois issu de la taille des vergers, en direction des clients urbains).

  • La diffusion d’équipements énergétiques performants (fours à gaz à pain améliorés)

Le projet vise à réduire la consommation de bois de feu par les ménages en diffusant des équipements énergétiques performants individuels (fours à pain à gaz améliorés). L’introduction d’équipements performants contribuera à la fois à économiser les ressources en bois (lutte contre la déforestation et préservation des écosystèmes) et à diminuer les rejets de GES émis par les ménages. La production des fours est assurée par un artisan de Tétouan et fait l’objet d’un suivi-qualité pointu (certification locale) dans le cadre du projet.

Le projet permettra d’améliorer les conditions de vie des femmes en diminuant la pénibilité de la collecte du bois et accompagnant le développement d’activités durables (transformation et commercialisation des produits agricoles agro-écologiques).

Ce projet est une consolidation et une réplication à plus grande échelle d’une initiative réussie de Gestion Intégrée de la Biomasse menée depuis 2008 au sein du SIBE de Brikcha (avec l’appui du PMF-FEM), initiative qui a pu instaurer les conditions d’une réduction efficace de la production de GES tout en assurant une dynamique socio-économique durable sur le territoire. Le présent projet s’appuie sur la capitalisation des acquis et enseignements tirés de la précédente initiative

Missions :

Recrutement d’une consultante spécialisée pour une formation de 20 jours sur les thèmes : Marketing/ commercialisation/ communication/ leadership, en faveur d’une coopérative féminine pour la valorisation et commercialisation des produits de terroir en agroécologie (20 femmes au total) à la CR de Brikcha. .

Cette formation doit permettre :

  • Assurer une formation aux femmes de la coopérative
  • Accompagnement des femmes au souk beldi et aux restaurants engagés à Chefchaouen deux journées

Livrables :

– Un rapport présentant les résultats de l’étude (cahier des charges et chartes) en format .doc et format .xls pour les tableaux) illustré de photos et accompagné d’annexes ;

– un article publiable sous format électronique (format .doc) en langue française;

– les livrables devront être fournis au plus tard 10 jours après la fin de la mission (pour le rapport complet);

Profil du (des) candidat(s)

– Profil du (des) candidat(s) Bac+4 et une connaissance approfondie du domaine ciblé.

– Les candidats à cet appel pourront être des individus ou des collectifs, ou bureau d’étude dès l’instant où le collectif est représenté par un expert dont le profil correspond aux exigences.

– . Bonne maîtrise des techniques de formation de communication et capacité d’animer des groupes ;

Mode de sélection :

Les candidats seront classés en fonction des critères suivants: qualification académique, expérience en rapport avec l’étude, connaissance du domaine, expertises réalisées. .

Remise des offres

L’offre comportera obligatoirement :

  • une lettre de motivation accompagnée du CV détaillé du candidat (et s’il fait appel à un collectif, celui de ses membres) ;
  • la liste des références récentes (5 dernières années) et pertinentes en missions similaires ;
  • une lettre de motivation précisant la méthodologie utilisée ;
  • la proposition d’honoraires détaillée correspondant à la prestation de service.

Calendrier

Date limite de dépôt des candidatures : 31 Mars 2015 :

Payement des honoraires :

  • 15% à la signature du contrat,
  • 50% à la remise du draft des produits
  • Le reste à la remise des produits finaux.

Remise des offres :

  • Les demandes de candidature seront remises à l’Association AFHTA directement par e-mail :
  • [email protected] et [email protected]
  • Pour plus d’information : Tel : 06 70 82 61 24

À propos Responsable de publication