Accueil / Appels d'offres / TDR Appui à l’intégration de la population migrante dans les services d’assistance sociale et d’alphabétisation du Royaume du Maroc

TDR Appui à l’intégration de la population migrante dans les services d’assistance sociale et d’alphabétisation du Royaume du Maroc

  1. Contexte de formation et justification :

L’objectif global de ce projet consiste à appuyer l’intégration de la population migrante dans les services d´assistance sociale et d’alphabétisation à travers le renforcement de l’Entraide Nationale, de l’Agence Nationale de Lutte contre l’Analphabétisme (l´ANCLA) et des institutions responsables de la mise en œuvre du dispositif institutionnel de gouvernance et suivi du retour volontaire.

Les objectifs spécifiques consistent à :

  1. Accompagner le renforcement  des capacités institutionnelles de l’Entraide Nationale pour assurer une gestion efficace de l’assistance aux migrants/tes vulnérables sur l’ensemble du territoire du Maroc.
  2. Accompagner l’Agence Nationale de Lutte contre l’Analphabétisme dans l’élaboration et la diffusion de programmes d’alphabétisation adaptés ciblant les migrants/tes et les MRE.
  • Appuyer le dispositif institutionnel du retour volontaire du Maroc avec les outils et base de connaissance requis pour une meilleure gouvernance.

Les activités mises en œuvre pour atteindre ces objectifs se feront en intégrant à tous les niveaux une approche genre et droits de l’Homme.

  1. Contexte général :

Dans le cadre du Cadre unique d’appui pour l’appui de l’Union européenne (UE) au Maroc (2014-2017), l’UE et le Maroc ont accordé un programme d’appui budgétaire aux politiques migratoires  pour la période 2017-2020.

L’objectif de ce programme est de renforcer la coopération UE-Maroc en matière de migration par un appui budgétaire aux deux stratégies migratoires marocaines. Il vise à consolider les acquis des nombreux appuis de l’UE aux différents volets de ces stratégies, par une approche plus intégrée. Il s’agira d’adresser les fondements législatifs, règlementaires et institutionnels des stratégies, tout autant que leur opérationnalisation concrète, dans un programme multisectoriel, abordant des composantes-clefs des stratégies.

Dans cette logique, le programme s’articule autour de quatre grands axes :

1) le renforcement des fondements législatifs et institutionnels des politiques migratoires ;

2) le renforcement des connaissances, et des outils de production de connaissances sur les questions migratoires ;

3) l’opérationnalisation des politiques migratoires dans les secteurs de l’assistance sociale et de l’emploi ;

4) le renforcement du dispositif national de retour volontaire du Maroc vers les pays d’origine des migrants/tes.

Dans le cadre des axes 3 et 4, l’Union Européenne a demandé à l’Agence Espagnole de Coopération au Développement (AECID), dans le cadre d’un accord de coopération déléguée, d´accompagner une programme d’appui à l’opérationnalisation des politiques migratoires du Maroc dans les secteurs de l’assistance sociale et du retour volontaire.

La nouvelle politique migratoire adoptée par le Royaume du Maroc en 2013 a été conçue avec la volonté de répondre aux défis d’un nouveau contexte et ceci dans une approche humaniste, en accord avec les engagements internationaux du Royaume et suivant les dispositions de la Constitution de 2011, qui réaffirme dans son préambule l’attachement aux droits humains. Ainsi, son article 30 stipule que « les ressortissants étrangers jouissent des libertés fondamentales reconnues aux citoyens et citoyennes marocains conformément à la loi ».

  1. Prestation demandée :
  • L’Expert/e qui assurera les fonctions de Coordinateur/trice des actions de l’Unité de Gestion de la Connaissance et de la Communication du projet au sein du CIDEAL Maroc.

L´expert/e sera engagé à mi-temps pour les fonctions de gestion de la connaissance du projet et à mi-temps pour le soutien à la Direction de l’Entraide Nationale dans le renforcement des capacités dans la gestion de l’assistance sociale aux migrants/tes vulnérables et sera localisé/e au siège même de l’Entraide Nationale. Il/elle:

  • Est chargé de la coordination des activités de gestion de la connaissance et la communication du projet sous la supervision de CIDEAL-Maroc et l´AECID-Bureau Technique de Coopération (notamment, toutes les activités de formation ou assistance technique/études du projet, ainsi que les voyages d’étude et les activités ayant lieu à l’extérieur du Maroc), veillant à son application sur les aspects opérationnels, financiers et administratifs.
  • Identifie les ressources, expertes et pratiques nécessaires pour la mise en œuvre des activités de gestion de la connaissance et la communication du projet.
  • Mobilise et facilite la participation de CIDEAL-International et d´autres réseaux d´expertise.
  • Participe au Maintien des relations avec l’OTC et les partenaires du projet (toujours en étroite coopération avec l’OTC) dans le cadre du développement opérationnel de celui-ci.
  • Assume la coordination de la stratégie de communication du projet.
  • Exécute la planification opérationnelle sous la supervision de CIDEAL-Maroc.
  • Supervise la préparation des rapports de suivi et le rapport final qui devraient être présentés par l’AECID sous la supervision de CIDEAL-Maroc.
  • Assure le suivi de l’évaluation externe.
  • Prépare les réunions du comité de pilotage et comité opérationnel et participe aux réunions indiquées.
  1. Population ciblée
  • Personnel de l´Entraide Nationale
  • Personnel de l´ANCLA
  • Personne chargée du dispositif de retour volontaire
  • Alphabétiseurs /encadrants
  • Communautés des migrants (au Maroc et MRE)
  • Public général
  • Médias
  1. Compétences requises

Le candidat doit démontrer un fort intérêt à travailler avec une méthodologie systémique-participative et une forte motivation et un engagement démontrés. Il doit être également en mesure de considérer tous ceux qui fournissent des services comme des « clients » et chercher à comprendre leurs points de vue et établir et entretenir des partenariats productifs avec eux en gagnant leur confiance et leur respect ainsi qu’identifier leurs besoins et les satisfaire par des solutions appropriées.

  1. Les qualifications requises sont :
  • Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures et de préférence un diplôme supérieur aux niveaux de maîtrise ou de doctorat en sciences économiques, gestion administrative, développement social, droit et/ou Relations Internationales
  • Connaissances en questions migratoires et inclusion sociale. –
  • Expérience pratique en méthodes et techniques de recherche.
  • Bonne compréhension de la thématique migratoire et du contexte migratoire au Maroc en relation avec le droit de l´homme de travail, droits des migrants. La maitrise de l’environnement social, culturel ou politique du Maroc serait un atout ;
  • Expérience professionnelle de 10 ans minimum dans le domaine de gestion des projets de développement et coopération.(cycle de projet)
  • Maîtrise de techniques et dynamiques d´animation socioculturelle et aussi des pratiques de coaching et de life Skils.
  • Excellentes capacités d’analyse, de synthèse et rédactionnelles.
  • Bonne capacité à travailler en équipe et bon sens du relationnel avec les partenaires.
  • Bonnes aptitudes interpersonnelles et organisationnelles.
  • Excellente maîtrise du français et de l’Arabe (écrit et parlé). La connaissance de l’espagnole serait un atout ;
  • Compétences d’analyse, de synthèse et de communication notamment avec les administrations publiques.

Le/la expert(e) doit fournir, dans son offre de service, son CV une lettre de motivation.

  1. Durée de la prestation :

La duré de projet est de 30 mois, Le commencement de l´assistance est le 15 juillet 2018.

Présentation des propositions :

Les candidatures devront être envoyées avant le 30 juin 2018, à l´email : [email protected];

Pour toute information, personne de contacte c’est :

Bachir Bakali, Directeur de Cideal Maroc

Tél. : 0539 94 40 23.