Accueil / Appels d'offres / Termes de référence pour l’évaluation finale du projet «Renforcement du pouvoir des femmes pour la défense de leurs droits »

Termes de référence pour l’évaluation finale du projet «Renforcement du pouvoir des femmes pour la défense de leurs droits »

Le réseau national des centres d’écoute des femmes victimes de violence est un groupement de 42 ONG domiciliées dans les différentes régions du Maroc et qui œuvrent pour la promotion des droits des femmes. Depuis sa création en avril 2004, le réseau Anaruz s’est assigné comme principal objectif de promouvoir la mise en place de mécanismes et de procédures institutionnelles de protection des femmes victimes de violence (FVV). Pour ce faire le réseau Anaruz s’est doté des axes stratégiques suivants : Axe I : La mise en ouvre des lois et des politiques publiques – La chaine de service – La pension alimentaire – La Budgétisation (la bonne gouvernance) Axe II : La veille et communication Axe III : Le renforcement des capacités (interne et externe) Le réseau Anaruz a capitalisé une riche expérience en matière de lutte contre la violence à l égard des femmes, un ensemble de réalisations concourent à renforcer la capacité des différentes associations membres du réseau et à définir et à mettre en œuvre leurs stratégie de plaidoyer. Il s’agit tout particulièrement de :

  • L’uniformisation du système de collecte de données (la réduction du questionnaire)
  • La mise en place d’une base de données électronique permettant une interactivité et un accès en temps réel aux données de tous les centres partenaires
  • La mise en ligne d’un site web www.anaruz.org
  • La production d’un bulletin électronique semestriel ;
  • La production de 04 rapports annuels sur les violences fondée sur le genre (VFG)
  • La production et le lancement en mars 2007, d’une campagne de communication destinée au grand public sur les nouvelles dispositions du code de la famille. Diffusée sous forme de spots télévisés et audio visuels. Cette campagne d’une durée de 30 jours a eu un impact très important; ce dernier ayant été mesuré par le biais d’évaluations interne et externe.
  • La production d’un film documentaire « Le code de la famille entre l’application et la réalité ».

Dans le cadre de son partenariat avec l’ONU Femmes, le réseau s’est fixé comme priorité stratégique l’amélioration de la connaissance des femmes de leurs droits en vue de renforcer leur autonomie et leur accès à la justice. Ainsi le projet « renforcement du pouvoir des femmes pour la défense de leurs droits » ambitionne d’améliorer l’accompagnement des FSV en mettant l’accent sur l’autonomisation des femmes et le renforcement de leur leadership pour faire prévaloir leurs droits et les défendre. En réponse à cette stratégie, deux axes d’intervention ont été privilégiés :

  • La formation et l’information destinées aux FVV à travers des sessions de formation, des dialogues et des réunions de « focus groups » en vue d’améliorer leur autonomie et leur accès à la justice;
  • Le plaidoyer des ONG de défense et de promotion des droits des femmes pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes à travers l’organisation d’une campagne de sensibilisation grand public.

Objectif général  du projet : Contribuer à l’amélioration de la prise en charge des Femmes Victimes de Violence à travers le renforcement du pouvoir des femmes et la sensibilisation des institutions publiques au phénomène des Violences Fondées sur le Genre Résultats attendus  : Des outils sur les dispositions du Code de la Famille sont vulgarisés et accessibles aux FVV. Les FVV ont renforcé leusconnaissances sur les dispositions du Code de la Famille Les obstacles à la mise en œuvre du Code de la Famille et de l’accès des FVV à la justice sont identifiés et analysés selon une approche participative Les hommes et les femmes dans les régions ciblées sont sensibilisés sur les violences fondées sur le genre et informés sur les entraves au respect des droits humains des femmes Les activités du projet ont été lancées en …….et finalisée en ……Ainsi, le réseau Anaruz des centres d’écoutes des FVV entend conduire une évaluation en vue de déterminer, la pertinence, l’efficacité, et l’impact des actions entreprises dans le cadre de ce projet Ce processus permettra d’une part de définir et/ou de mesurer l’évolution des connaissances et les attitudes des FVV bénéficiaires des ateliers de sensibilisation et d’information sur le code de la famille, et d’autre part , ce processus permettra également aux écoutantes d’améliorer leur  méthodologie de travail et de mieux planifier et programmer les actions futures. But, Objectifs et résultats de l’évaluation But : déterminer la contribution du projet en matière de renforcement des connaissances des femmes victimes de violences pour faire prévaloir leurs droits et les défendre Objectifs spécifiques :

  • Mener une évaluation finale du projet en analysant l’état d’avancement des activités du projet au niveau national et régional.
  • Evaluer les forces et faiblesses de la stratégie de mise en œuvre du projet
  • Evaluer la pertinence, l’efficacité et l’efficience du projet
  • Identifier les leçons apprises de la mise en œuvre du projet
  • Capitaliser les meilleures pratiques, les cas de succès
  • Formuler des recommandations pour la planification et la mise en œuvre des activités subséquentes

Résultat attendus :

  • Un cahier de mission faisant etat d’un échéancier précis et des outls qui seront utilisés pour la conduite de l’évaluations
  • L’animation des focus groupe avec les femmes victimes de violences bénéficiaires des ateliers d’information et de sensibilisation au niveau des régions.
  • Un rapport d’évaluation faisant état de recommandations pour la planifications et la mise en œuvre des activités subséquentes a ce projet

Expertise et compétences requises 

  • Formation supérieures et compétences confirmées en ingénierie sociale et évaluation de projets
  • Expertise confirmée en matière de droits des femmes et le code de la famille
  • Bonne capacité d’animation, de rédaction et de synthèse
  • Expérience démontrée dans la conduite d’études similaires
  • Bonne rédaction en arabe et en français

Principales taches et responsabilités :

  • Elaborer la méthodologie et les outils de travail de la dite consultation
  • Produire et présenter le rapport provisoire de l’évaluation
  • Animer les focus groupe
  • Produire un rapport d’évaluation préliminaire

Produire un rapport final faisant état des recommandations de la commission de suivi d’ANARUZ Durée de la consultation La mission durera du 1er décembre au 20 décembre 2014 Dossier de candidature Il est soumis sous plis fermes et comprendra deux offres dont l’une technique et l’autre financière.

  • L’offre technique devra comprendre en plus des CV et références du/de la consultantE, une méthodologie appropriée, qui décrira le calendrier d’exécution et le plan du rapport de l’évaluation.
  • L’offre financière, comprendra les honoraires et tous les autres frais liés à l’évaluation

Les dossiers de candidature doivent être soumis à l’adresse suivante : ADFM, villa N°2n rue Ibn Moqla ,quartier les orangers –Rabat La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 25 novembre 2014 à 16h00

À propos Responsable de publication