Accueil / Non classé / TAKWIA : Quand l’ADS de Guelmim se met à appuyer des ONGs locales.

TAKWIA : Quand l’ADS de Guelmim se met à appuyer des ONGs locales.

 

Auteur : Messaoudi

La coordination régionale de l’Agence de Développement Social à la région de Guelmim Smara a organisé entre 13 et 14 mai 2011 la deuxième session de formation au profit des associations du cercle Bouizakarn (Province de Guelmim) et ce dans le cadre du programme TAKWIA.

En ce matin du Vendredi 13 et malgré l’orage qui menace, une quarantaine d’acteurs associatifs du cercle de Bouizakarn (dont un représentant de l’association Timoulay Izder) ont répondu présent à l’invitation de la coordination régionale de l’ADS à Guelmim pour assister à cette formation abritée par les locaux de la maison des jeunes. Après « Le cadre organisationnel et juridique des associations », thème de la première session organisée le mois dernier, il est question cette fois-ci du « Management administratif et financier des associations ».

L’animateur des deux journées de formation n’a guère trouvé de difficultés à « initier » et à « inculquer » les éléments de ce management aux acteurs participants puisque la majorité d’entre eux se sont révélés des chevronnés et de « vieux baroudeurs » en la matière.

Néanmoins, les expériences, les connaissances, les savoirs et savoir-faire ainsi que les pratiques échangées par les participants et participantes étaient d’une grande richesse et abondance dont « se sont régalées » toutes et tous.

Cet échange facilité par les agents de l’ADS et de l’animateur de cette session, ce qui nous permis aussi (pour notre organisation) de repérer des personnes ressources locales susceptibles de nous aider à mener à bien nos activités de formation programmées pour le restant de l’année.

Il est à signaler que le programme TAKWIA, que la coordination locale de l’ADS vient de lancer depuis quelque temps, vise l’appui et la qualification des associations locales sur quatre axes à savoir : La gouvernance des associations, la gestion des projets de développement, la communication et la coordination entre les acteurs locaux et l’évolution des expertises et compétences.

Notre association envisage déjà des séances de restitution des contenus de ces formations pour nos adhérents et surtout pour nos adhérentes qui pensent sérieusement à s’organiser et à créer la première association féminine de Timoulay. Enfin, nous tenons, au nom de l’Association Timoulay Izder pour le Développement, à congratuler la coordination locale de l’ADS pour ces initiatives qui répondent admirablement aux attentes de tous les acteurs locaux, à saluer grandement tous ses agents et animateurs et à les remercier chaleureusement, avec tous les participants, pour leur entrain, vivacité et hilarité qui mettent une touche de gaité sur ces rencontres. Vivement la prochaine session.