Accueil / Actualités / Symposium International de l’Agro écologie Oasienne (SIAO)

Symposium International de l’Agro écologie Oasienne (SIAO)

Le Centre d’étude et de Développement des territoires Oasiens et la Faculté des sciences et techniques d’Errachidia ont organisé en collaboration avec l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole de Tafilalet et l’Institut National de la Recherche Agronomique, à Erfoud, du 15 au 17 Octobre 2015,  le 1er Symposium International de l’Agro écologie Oasienne, sous le thème «L’agro écologie, patrimoine et avenir des Oasis ».

Ont pris part à cette manifestation scientifique les représentants des Autorités locales et de  la Région Draa Tafilalet, le Doyen  de la Faculté des Sciences et techniques d’Errachidia, les Directeurs de l’Agence Nationale de Développement des Oasis  et de l’Arganeraie, de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole de Tafilalet, de  l’Agence du bassin hydraulique Guir-Ziz-gheriss, en plus d’une centaine de personnes constitués d’étudiants, chercheurs universitaires et  représentant des communes rurales, des  Institutions étatiques, des Associations locales, des coopératives agricoles et des ONGs Internationales.

L’ouverture du Symposium a été marquée par des allocutions du représentant de la Région Draa Tafilalet, du Doyen de la Faculté des sciences et techniques d’Errachidia, du Directeur de l’Agence  National de Développement des Oasis et de l’Arganeraie et des présidents des Municipalités d’Erfoud et Jorf. Toutes ces allocutions se convergent sur l’importance de cette rencontre et sur la nécessité de travailler en synergie en vue de  contribuer au développement durable des Oasis séculaires considérées non seulement comme des écosystèmes fragiles mais aussi comme patrimoine de l’humanité menacés par les changements climatiques.

Le programme des journées de ce symposium s’est déroulé sous forme de séances plénières et des travaux en salles où il a été procédé à la présentation de 60 communications touchant les ressources en eau et des thématiques inhérentes à l’agro écologie des Oasis. Ces séances de communications orales ont été l’occasion pour des universitaires marocains et étrangers, étudiants et chercheurs de présenter et débattre les résultats de leurs travaux de recherche sur l’agroécologie et autres thématiques touchant les cultures des Oasis notamment le palmier dattier, les céréales, les fruitiers et les plantes maraichères.

Les thématiques évoqués et débattues au cours des séances plénières sont l’agroécologie dans la vision de la  permaculture, la valorisation des produits de terroir des oasis, la préservation de la biodiversité et présentation des projet Slow food,   la présentation des résultats du symposium de la FAO sur l’agroécologie,  les regards croisés sur les ressources en eau passées et présentes de l’Oasis du Tafilalet et les institutions coutumières et modernes à la reconquête des khettaras du Maroc cas de Tafilalet.

Le Symposium a été également marqué par l’organisation du Forum des ONGs auquel ont pris part une vingtaine de personnes représentant les organisations de la société civile aussi bien nationale qu’internationale. Parmi ces ONGs figure : Fondation Slow Food pour la biodiversité, Terre et Humanisme, Vétérinaire sans frontière Italie, Centre d’Action et Réalisation Internationale CARI, Réseau des Initiatives Agroécologiques au Maroc CARI, Réseau Marocain de l’Economie sociale et Solidaire REMESS, Réseau des Associations Développement des Oasis du Sud Est RADOSE, Association ADRAR…etc.

Après la clôture les participants au Symposium ont effectué  une tournée de terrain qui leur a permis de voir de près le fonctionnement d’une Oasis traditionnelle irriguée par Khettara ainsi qu’une ferme pilote de palmier dattier irrigué en goutte à goutte. Le chantier Oulad Ghanem de lutte contre l’ensablement a été également visité en plus de  la station de pompage Lghafouli située près du village Fezna. Selon Mr Jean Margat venu participer au SIAO et ayant piloté les travaux de prospection des eaux souterraines dans la région de Tafilalet,  le puits de cette station gérée actuellement par une coopérative agricole a été creusé en 1952.

En marge du Symposium, l’Agence du Bassin hydraulique Guir-Ziz-Gheris a organisé une réception  en l’honneur de Mr Jean Margat auquel un grand hommage a été rendu par le Directeur de l’Agence Abderrahmane Mahboud, en témoignage de ses réalisations scientifiques en matière des ressources en eau souterraines dans le Tafilalet. La salle de réunion de l’Agence a été baptisée au nom de ce chercheur chevronné. Une conférence a été également organisée à la Faculté des sciences et techniques d’Errachidia par Mr Margat portant sur l’importance et fragilité des ressources en eau souterraine des oasis de Tafilalet.

Il y a lieu de préciser que Mr Jean Margat, ingénieur hydrogéologue actuellement expert auprès de plusieurs organisations Internationale en matière de gestion des ressources en eau  est venu pour la première fois dans la région en 1948 et a  élaboré la première carte hydrogéologique de Tafilalet en 1952.

Errachidia le 19 Octobre 2015.

Hrou ABOUCHRIF

Association ADRAR

Vice président Réseau Association Développement Oasis Sud Est « RADOSE »

 

À propos Responsable de publication