Accueil / Non classé / « Sidaction Maroc 2005 » finance 26 projets de prévention et de recherche contre le sidacontribuant à la réduction de la vulnérabilité à l’infection à VIH/SIDA et aux infections sexuellement

« Sidaction Maroc 2005 » finance 26 projets de prévention et de recherche contre le sidacontribuant à la réduction de la vulnérabilité à l’infection à VIH/SIDA et aux infections sexuellement

 

DECLARATION DE PRESSE

« Sidaction Maroc 2005 » finance 26 projets de prévention et de recherche contre le sida

Casablanca le 1er novembre 2006

L’association de lutte contre le sida (ALCS) lance un programme d’appui à des associations et des instituts de recherche pour un montant de deux millions de dirhams. L’objectif de ce programme, financé par Sidaction Maroc 2005, est de soutenir des projets contribuant à la réduction de la vulnérabilité à l’infection à VIH/SIDA et aux infections sexuellement transmissibles, au Maroc.

Vingt six projets ont été retenus et seront financés pour un montant global de deux millions de dirhams. Ils concernent différentes régions du Maroc et s’adressent à des publics variés : femmes, jeunes scolarisés et non scolarisés, enfants etc… Ils bénéficient également à des associations culturelles et de développement.

Selon Hakima Himmich, « la mise en place de ces projets va permettre un renforcement de la prévention, en rassemblant des acteurs aux compétences complémentaires. Cela permettra d’agir sur tous les fronts, notamment au profit des populations exclues à ce jour des campagnes de prévention. »

Première au Maroc, sur ces vingt-six projets, quatre ont été présentés par des universités et des instituts, et porteront sur des travaux de recherche appliquée ce qui aura une incidence sur la qualité de la prise en charge des personnes vivant avec le VIH.

L’ensemble de l’opération a été confié au bureau d’étude Centreco et l’analyse des dossiers a été réalisée par un comité d’instruction des projets composé de huit experts indépendants et bénévoles. Leur mission : statuer sur la pertinence de ces projets, tant en terme de moyens demandés que de bénéfices sur les populations ciblées.

En élargissant le champ de la lutte contre le sida à de nouveaux et nombreux acteurs, l’ALCS poursuit son action militante qui s’inscrit, plus que jamais, dans une démarche d’éthique et de défense des droits de l’homme.

Bureau National