Accueil / Actualités / Séminaire sur le suivi budgétaire comme outil de la recevabilité sociale

Séminaire sur le suivi budgétaire comme outil de la recevabilité sociale

Dans le cadre de ses actions visant l’instauration des principes de la bonne gouvernance, et dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action du projet intitulé « Pour une société civile assurant le suivi budgétaire citoyen qui favorise l’instauration du principe de la bonne gouvernance au sein des communes locales au Sud Est marocain », l’association Troisième Millénaire (ATMDA) , avec l’appui de son partenaire Oxfam Novib, et en partenariat avec la commune urbaine d’Erfoud, a organisé, le dimanche 28 décembre 2014, un séminaire portant sur « le suivi budgétaire citoyen comme mécanisme de la redevabilité sociale » à Erfoud. Ont prit part à cette activité plus de 70 participantEs représentant les Organisations de la société civile, notamment les jeunes, les pouvoirs publics, les éluEs, secrétaires généraux et les cadres communaux (les) issuEs des communes de la région du Sud Est.

L’activité a favorisé un important espace d’échange, de dialogue et de concertation sur le suivi budgétaire citoyen entre tous les acteurs et intervenants. Elle a été également une occasion pour le renforcement des capacités des acteurEs associatifs/ves notamment les jeunes en matière du suivi budgétaire, et leur appui en termes de développement de plaidoyer/ lobbying, pour plus de transparence dans la gestion des ressources publiques.

La rencontre a débuté en séance plénière par les mots d’ouverture de l’ATMDAS, et son partenaire dans ce projet, en l’occurrence la commune urbaine d’Erfoud.

Ensuite, quatre interventions portant sur le suivi budgétaire et l’accès à l’information ont été présentées. La première intervention intitulée : « Quel rôle de la société civile dans le suivi/évaluation des politiques publique ? » a été présentée par Monsieur Mohamed Benchrif professeur/chercheur. La deuxième a été présentée par Monsieur Slimane Mezziane, élu et acteur associatif sur le thème de : « le Benchmarking en matière du budget participatif et le suivi budgétaire ». Tandis que la troisième intervention a porté sur : « le droit d’accès à l’information comme outil et mécanisme de la participation des citoyenNEs à la prise de décision », présentée par Monsieur Mohammed Sfaoui professeur/chercheur. La quatrième et dernière intervention, présentée par Monsieur Abdellah Sarhiri, président de la commune urbaine d’Erfoud et parlementaire, a passé en revue «  la stratégie de la commune d’Erfoud pour la participation des citoyeNEs dans le processus de prise de décision ».

La parole a été cédée après au public présent pour débattre sur le sujet. Ainsi des questions et demandes d’éclaircissement ont été formulées,   questions auxquelles les intervenants ont répondu et explicité.