Accueil / Non classé / rojet Participation de la Communauté à la Réforme de l’Enseignement Primaire (PACREP)

rojet Participation de la Communauté à la Réforme de l’Enseignement Primaire (PACREP)

 

Auteur : Aandam Abdelkhalk

Dans le cadre des activités du projet Participation de la Communauté à la Réforme de l’Enseignement Primaire (PACREP), objet de la convention de partenariat signée entre l’Académie Régionale de l’Education de la Formation et la Near East Foundation en novembre 2007, un plan d’action a été établi entre les deux partenaires en vue de réhabiliter les écoles, d’encourager la scolarisation en milieu rural, de réduire la déperdition scolaire et d’optimiser la qualité de l’enseignement.

La visée globalisante du projet, la démarche participative adoptée comme approche pour toute action montrent, à partir d’indices observables, la pertinence des objectifs fixés et l’adéquation de la stratégie mise en œuvre pour animer le système éducatif. La plupart des activités réalisées depuis le démarrage du projet ont eu un impact très positif sur l’environnement de l’école et ont créé une dynamique importante dans la perspective de trouver les solutions locales aux priorités et d’intégrer les problèmes de l’école rurale dans les préoccupations de la communauté et des partenaires locaux.

Identifié comme étant l’un des besoins prioritaires, exprimés par la communauté locale lors des missions de diagnostic participatif effectuées par les équipes de terrain du projet, le soutien en kits scolaires a été programmé pour l’ensemble des élèves inscrits dans les 24 écoles du projet. L’opération devait donc, en principe, s’étendre à l’ensemble de l’effectif des élèves entamant leur première année du primaire, à savoir environ 1000 enfants. Certaines écoles du projet ayant bénéficiés du programme national, la distribution s’est limitée aux établissements restants.

Cette opération, réalisée en collaboration avec les associations de parents et tuteurs des élèves des institutions scolaires concernées, a touché toutes les écoles impliquées dans le PACREP qui ne sont pas ciblées par le programme national d’un million de cartables. Ainsi, plus de 800 élèves, nouvellement inscrits en première année du primaire, ont bénéficié de kits scolaires dont le contenu est déterminé en fonction des programmes adoptés par chaque école.

Le plan d’action établi pour chaque école coïncide globalement avec les recommandations du programme d’urgence préconisé par le Ministère de l’éducation nationale. Ainsi, la planification des activités pour l’année scolaire en cours s’attachera essentiellement à parfaire les formations prévues, à réhabiliter l’infrastructure des écoles et à continuer la sensibilisation et la mobilisation des partenaires Near East Foundation

 

À propos Responsable de publication