Accueil / Non classé / Redonner vie à l’échange de proximité, à l’économie de proximité

Redonner vie à l’échange de proximité, à l’économie de proximité

 

Auteur : Assila Yassine

La création du conseil des collectivités locales du Maghreb arabe doit encourage l’émergence d’une économie de proximité pour :

–  le maintien ou le développement de l’emploi local ; 

–  le maintien ou le développement d’une économie sociale ou solidaire du tiers secteur ; 

–  le développement durable.

C’est donc la qualité des partenariats locaux et les interactions des agents locaux entre eux qui déterminent en premier lieu leur capacité à se concerter et à s’organiser en vue d’accéder à des objectifs à long terme déterminés en commun. Le conseil des collectivités locales du Maghreb arabe doit mettre l’accent sur l’importance des expériences d’apprentissage collectif et de la coopération dans le cadre du territoire. Car c’est précisément l’existence de relations de solidarité, de confiance et de proximité entre les agents locaux qui joue un rôle capital dans le processus de développement ; Sur le plan opérationnel, les efforts du conseil des collectivités locales du Maghreb arabe doivent se traduire par des politiques visant à octroyer un appui renforcé aux stratégies de développement économique locales, à la promotion du commerce interrégional entre entités économiques régionales, à encourager les partenariats économiques et à aider les micro-entreprises innovantes. Les emplois Verts écologiques de proximité doivent être axées essentiellement sur des tâches de maintenance et d’entretien. Gestion des déchets, énergie, transport auraient ainsi un fort potentiel de création d’emplois locaux.

Il s’agit donc de mettre en place, entre le marché et les collectivités locales du Maghreb arabe , une économie solidaire de proximité relevant d’une logique économique fondamentalement différente ou, si l’on préfère, alternative. On évoquera ainsi pêle-mêle la mise en place d’un commerce de proximité équitable, d’une consommation responsable, de finances solidaires.

Pour une nouvelle économie de proximité

Dans le cadre de sa politique d’appui au développement local, le conseil des collectivités locales du Maghreb arabe doit apporter son appui et son expertise aux acteurs économiques locaux en les accompagnant dans la réalisation d’actions démonstratives visant la mise en place de petites unités formelles, et en accélérant le transfert des technologies pour la création d’emplois verts. L’objectif global est de favoriser le développement et l’ancrage durable d’une économie de proximité efficace, c’est à dire un tissu économique local caractérisé par un nombre significatif de petites (ou très petites) entreprises, d’équipements artisanaux et commerciaux et de services aux particuliers.

Le potentiel de croissance économique locale que représente l’artisanat est en effet réel, mais il ne peut être encouragé qu’avec le passage d’un artisanat informel, au développement limité, à un artisanat de production organisé et structuré. Le conseil des collectivités locales du Maghreb arabe peut ainsi aider à la promotion et à la structuration des filières artisanales génératrices de revenus pour les populations locales dans les pays concernés. La professionnalisation du produit local, sa qualité, la reconnaissance et l’anoblissement des services de proximité comme des métiers à part entière et non comme des petits boulots palliatifs, apparaissent comme essentiels pour le décollage de l’activité sur le plan économique.

C’est précisément l’objectif du projet « Économie de proximité », à destination des pays du grand Maghreb, par le biais duquel le conseil des collectivités locales du Maghreb arabe soutient des initiatives concrètes visant le passage de l’économie informelle à une économie formelle.

le conseil des collectivités locales du Maghreb arabe doit initier des opérations pilotes sur la filière de récupération et de transformation des produit nuisibles sur le plan écologique.

D’autre part, consciente que le succès et la pérennisation de telles initiatives, engagées à l’échelle locale, dépendent notamment d’un accès à des services bancaires et financiers adaptés, le conseil des collectivités locales du Maghreb arabe peut adosser un volet « microfinance » au projet « Economie de proximité », afin d’apporter un appui au développement du secteur de la microfinance dans la zone du grand Maghreb .

Le développement local et l’économie de proximité le conseil des collectivités locales du Magreb arabe doit revaloriser l’ancrage sur les territoires et en affirmant qu’il n’y a pas de contradiction, encore moins d’exclusion, entre économie de proximité et économie mondialisée. Bien au contraire : l’un des défis que nous avons devant nous consistera à réinventer l’articulation entre ces deux pans de l’économie pour, tout simplement, mieux vivre demain.

le conseil des collectivités locales du Maghreb arabe doit réintroduire là où il le faut et quand il le faut des barrières tarifaires pour prévenir contre les produits nuisible sur le plan écologique.