Accueil / Appels d'offres / Recrutement d’un consultant pour la réalisation d’un mapping des services de santé sexuelle et reproductive des jeunes

Recrutement d’un consultant pour la réalisation d’un mapping des services de santé sexuelle et reproductive des jeunes

CONTEXTE ET JUSTIFICATION:

 

L’adolescence est une période de grande croissance et de développement sur plusieurs plans. C’est une étape importante durant laquelle les adolescents adoptent et développent des habilités pour toute leur vie et qui leur permet de prendre les décisions par rapport à leur mode de vie, à l’apprentissage, aux relations et à l’autonomie. Les déterminants de la santé tels que l’accès aux services de santé, les modes de vie, le soutien social, le revenu, l’environnement physique… influent fortement sur le bien être de cette population lors de cette période.

 

Bien que les adolescents semblent à plusieurs égards en bonne santé (par rapport aux adultes), ils sont sujets à des risques spécifiques liés aux  habitudes alimentaires, conduites à risque, relations sexuelles non protégées, conduites addictives et de violence,… etc.

 

De ce fait, cette population a besoin d’être accompagnée et armée d’informations appropriées et de compétences utiles pour franchir sainement cette période sensible de la vie. Elle a aussi besoin d’un paquet de services permettant le dépistage précoce des maladies et des troubles et par conséquent le suivi et l’amélioration de son état de santé.

 

C’est dans ce contexte que s’inscrit la Stratégie Nationale de Santé Scolaire et universitaire et de Promotion de la Santé des Jeunes élaborée par le département de la santé en étroite collaboration avec les différents acteurs. Cette stratégie vise, d’une part, l’offre d’une réponse intégrée, coordonnée et continue des différentes actions identifiées dans le cadre des programmes sanitaires, et d’autre part, le renforcement de la coordination des interventions intersectorielles et de la participation communautaire.

 

Dans le cadre de cette stratégie, plusieurs prestations et services sont fournies à cette population ; le défi étant de prendre en considération les particularités et les besoins spécifiques des jeunes. A cet égard, un effort de renforcement des compétences des professionnels de santé a été entrepris à travers des sessions de formation englobant plusieurs thématiques telles : la prise en charge,  l’écoute et le conseil….

 

Aussi, et afin de consolider cet effort de capacitation, de l’adapter au besoin et à la mission des professionnels travaillant avec les jeunes au niveau des structures de santé dédiées au jeunes telles les Espaces Santé jeunes, les centres médico universitaires, les services de santé scolaire…, il est important d’identifier ledit besoin et ce à travers un mapping des services existants, particulièrement en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR) et la conduite d’une évaluation rapide en la matière auprès des différents intervenants.

 

OBJECTIFS DE LA CONSULTATION

 

  • Faire un mapping des services SSR disponibles pour les jeunes
  • Analyser les connaissances, les attitudes et les pratiques des professionnels de santé impliqués dans la prise en charge de la santé des jeunes et déceler leurs besoins en renforcement des compétences.
  • Formuler des recommandations pour l’amélioration de l’accès des jeunes aux services SSR et éventuellement le renforcement des compétences des professionnels de la santé œuvrant auprès des jeunes.

 

RESULTATS ATTENDUS

 

Au terme de sa mission, il est attendu du consultant, les résultats suivants :

  • Etat des lieux dressé, à partir du mapping des services disponibles dans les structures du ministère de la santé ;
  • Connaissances, attitudes et pratiques des PS analysées et évaluées en tenant compte des besoins des jeunes en matière de santé sexuelle et reproductive
  • Recommandations classées selon des axes d’intervention (organisation des services, dispense de prestations, renforcement des capacités, communication, réglementation…) émises.

 

La cible de l’étude sera constituée des Espaces Santé jeunes, des Centres médico universitaires, et d’un échantillon des Centres de santé en milieu urbain et rural. L’échantillon sera identifié par le consultant avec l’appui de la DSSU.

 

ROLE ET RESPONSABILITES DU CONSULTANT

Le rôle du consultant est d’appuyer le Ministère de la Santé et l’UNFPA à faire un mapping et mener une évaluation rapide des connaissances, attitudes et pratiques des professionnels de santé en matière de prise en charge et de promotion de la santé des jeunes y compris la SSR.

 

Ce dernier aura la responsabilité de conduire toutes les étapes de la mission selon les délais fixés dans le tableau ci-joint. Un comité de validation procédera à l’examen et à la validation des différents livrables

 

Etapes Tâches Livrables Délais de livraison
Proposer une méthodologie de l’étude Note méthodologique révisée

Nombre de pages : 15 environ

Langue de rédaction : Français

10 jours après démarrage de la consultation
I Prendre connaissance de la documentation relative à la santé des jeunes au niveau national et international particulièrement celle ayant servi à la mise en place des prestations de santé et au renforcement des capacités des professionnels de santé en la matière ;

Rencontrer les responsables au niveau central (Ministère de la Santé, UNFPA, OMS…)

Document portant sur l’analyse normative des besoins des jeunes en matière de santé et un listing des services SSR disponibles

 

Nombre de pages : 30 environ

Langue de rédaction : Français

10 jours après la signature du contrat
III –          Faire un mapping des services disponibles pour les jeunes

 

–          Mener l’étude CAP des PS sur le terrain

Rapport préliminaire

 

Nombre de page 50 minimum

Langue de rédaction : Français

30 jours après la validation du livrable de l’étape II
IV Procéder à la finalisation du rapport préliminaire en collaboration avec les partenaires. Rapport final

Nombre de page 50 minimum

Langue de rédaction : Français

5 jours après la validation du livrable de l’étape III

 

DUREE ET DATE DE DEBUT

La mission débutera en Aout 2015 jusqu’à Novembre 2015, les dates clés des livrables sont consignées dans le tableau ci-dessous.

 

COMPETENCES ET QUALIFICATIONS REQUISES

 

Cet appel à consultation est ouvert aux consultants nationaux et internationaux

 

Le consultant doit être un professionnel de la santé, un sociologue ou un spécialiste en santé publique. Ce dernier doit avoir des connaissances et des compétences dans les domaines suivantes :

  • Bac +6, niveau master ou plus en santé publique, épidémiologie, sociologie ou autres disciplines similaires.
  • Expérience de plus de 6 ans dans la recherche qualitative et quantitative.
  • Expérience dans l’analyse quantitative des données
  • Connaissances sur la thématique de la SSR des jeunes
  • Excellentes capacités rédactionnelles
  • Excellente maitrise de la langue française.

 

DOSSIERS D’OFFRE DE SERVICE

 

Les dossiers de candidatures devraient être composés d’une offre technique et offre financière :

L’offre technique doit comporter les éléments suivants :

  • Une note technique présentant en 1 à 15 pages l’approche méthodologique proposée pour l’exécution des prestations susmentionnées avec un planning faisant ressortir les principales phases de réalisation de l’évaluation et une estimation du nombre de jours pour chaque phase dans la limite de 45 Jours de travail proposé par les commanditaires;

 

  • Le ou les CV mettant en valeur les expériences et compétences en lien avec l’appel à consultation ;

 

  • Les copies légalisées des diplômes et attestations de référence.

 

L’offre financière :

L’offre financière devra comprendre pour chacune des prestations, en dirham (MAD) le nombre de jours estimés et le taux journaliers y compris les frais de déplacement et toutes autres charges liées à la réalisation des prestations.

 

 

EVALUATION DES OFFRES :

L’évaluation des offres se déroulera en deux temps. L’évaluation de l’offre technique et en suite l’ouverture et la comparaison des propositions financières.

 

Analyse technique comparative des offres :

Pendant cette phase, il sera procédé à la comparaison technique des offres. Une note technique T sur 100 sera attribuée à chaque offre, sur la base du barème suivant :

 

Critères Note
Diplômes et pertinence de la formation.
Expériences et compétences en relation avec le profil demandé.
Qualité de la Note technique.
Connaissance du système de la santé et du contexte socioéconomique national
Total 100

 

Important : Seront systématiquement éliminées à l’issue de cette phase toutes les offres ayant obtenu :

à Une note technique inférieure à la note technique minimale de 70 points qui représente 70% des de la note maximal des offres techniques  (100 points)

Les offres techniques seront évaluées sur la base de leur degré de réponse aux Termes de références.

 

Phase 2 : Analyse financière comparative des offres :

A l’issue de cette phase, chaque offre financière sera dotée d’une note (F) sur 100 :

La note 100 sera attribuée à l’offre valable techniquement et la moins disant. Pour les autres offres, la note sera calculée au moyen de la formule suivante :

F= 100 *Pmin/P P : Prix de l’offre

Pmin : Prix de l’offre valable techniquement et la moins disant.

 

Phase 3 : Analyse technico-financière:

Les notes techniques (T) et financières (F) obtenues pour chaque candidat seront pondérées respectivement par les coefficients suivant :

à70% pour l’offre technique

à30% pour l’offre financière

N= 0,7 * T + 0,3* F

Le Contrat sera adjugé à l’offre ayant obtenu la note «  N » la plus élevée.

 

MODALITES CONTRACTUELLES ET FINANCIERES

Le contrat de la dite consultation sera établi entre le bureau de l’UNFPA-RABAT et le(a) consultant (e). Le paiement direct sera effectué dans le cadre de la convention de coopération Ministère de la Santé/UNFPA selon le PTA 2015 après validation et finalisation des livrables.

Ce contrat doit mentionner que le consultant devra déclarer ces prestations pour mesure d’Impôt sur le Revenu. Aussi, une autorisation du Ministère tutelle est nécessaire si le (la) consultant(e) est un (e) fonctionnaire.

 

 

PLAGIAT ET CONSIDERATIONS ETHIQUES

Avant tout entretien avec des personnes dans le cadre de cette consultation, le(a) consultant (e) se doit d’expliquer le contexte et les objectifs de son travail et obtenir le consentement éclairé de la personne, notamment en cas d’enregistrement audio de l’entretien. Les informations recueillies dans le cadre de ce travail doivent rester confidentielles. En cas d’infraction à cette règle, les livrables ne seront pas validés.

Aussi, et conformément aux procédures en vigueur de l’UNFPA, le plagiat est considéré comme une pratique frauduleuse. Aucun document ou livrable élaboré par le(a) consultant(e) ne sera accepté en cas de détection de plagiat et le travail sera considéré comme non fait.

 

DATE LIMITE DE SOUMISSION

Les consultants(es) intéressés(es) sont priés(es) d’envoyer :

L’offre technique dans une enveloppe fermée par poste ou à déposer à l’adresse ci-dessous. L’enveloppe devrait porter la mention : UNFPA « mapping des services SSR des jeunes» à l’attention de Mlle Selma Nouari, au plus tard le 31 juillet 2015, à 12h00 GMT.

L’offre financière dans une enveloppe fermée par poste ou à déposer à l’adresse ci-dessous. L’enveloppe devrait porter la mention : UNFPA « mapping des services SSR des jeunes» à l’attention de Mlle Selma Nouari, au plus tard le 31 juillet 2015, à 12h00 GMT.

 

Adresse : Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA)

13 Av. Ahmed Belafrej, Souissi,

10 000 Rabat, Maroc

 

 

À propos Responsable de publication