Accueil / Non classé / Rapport sur le drame de 26 victimes de la migration clandestine à Lanzarote

Rapport sur le drame de 26 victimes de la migration clandestine à Lanzarote

 

Lundi 16 Février 2009

 

Les GUARDIAS CIVILES de Lanzarote ont peut récupérer 21 cadavres après un naufrage qui s’est arrivé à 20 m. de la côte de Teguise, le total des victimes de cette aventure est 26 morts, la plus part ont été des mineurs L’ASMD a reçu l’information de la part de plusieurs journalistes des Iles Canaries et des membres des familles de quelques victimes résidents à l’archipel a partir de ce moment un nombres d’actions ont été mise en marche :

1.Les premiers contacts à l’ASMD :

  -Membres des familles des victimes résidant à l’étranger 

  -Le consulat marocain aux Iles Canarie 

  -Les masse médias espagnoles : le journal Canarias 7, les chaines radio Cadena Ser et la Cope, plus tard d’autres entités commencent à s’intéresser à ce drame 

  -Les autorités locales Après ces contacts, qui nous ont demandé notre coopération et coordonner entre eux et les familles des victimes au Maroc.

L’ASMD, a mis en marche un nombre d’actions avec les différents intervenants

 

2.Les familles des victimes :

Les premieres informations fournies par les familles aux Iles Canaries, le Consulat, les mass médias espagnoles, ces information nous ont permis de déceler une ou deux familles, qui ont constitué le repère initial

Ce travail n’été pas assez facile, car le premier point été le cas des deux mineurs d’Assa

 

Le dimanche 20 Février 2009

A guelmim, après l’impossibilité de trouver des familles qui peuvent nos parler du drame (peur à la police) nous avons décidé d’aller à Assa, mais ce dimanche aucune agence de l’occasion des voiture n’a été ouverte, cette difficulté c’est été le principal obstacle qui nous a privé d’aller visité aussi les familles des victimes à la ville d’Assa, après une opération de recherche et d’incertitude, jusqu’au moment d’abandonner notre désire d’aller à Assa, à cet instant de désorientation et de blocage en compagnie d’une journaliste de « CANARIAS 7 » (Loreto Gutierrez) quelques personnes qui voulez lancer une note nécrologique du père d’un de ces personnes, le responsable du bureau de la télévision région à Guelmime les a demandé s’ils connaissent une des familles des victimes du naufrage , à ce moment là on a pu repérer les deux premières familles à Guelmime,

 

3.L’opération porte à port commence :

visiter et soulager les familles (condoléance), le travail a été réalisé par l’ASMD et le journal Canarias7, en plus de la collecte des données nécessaires On s’est trouvé au quartier Al Mouahidine II, la première maison visitée, c’est celle de la famille HAYA dont le père est M. HAYA El Bachir

Le drame est bien exprimé chez toute la famille, et tout le quartier, car plusieurs naufragés sont du même endroit, dans cette maison nous étions contactés aussi par d’autres familles pour nous demander des renseignements sur ses enfants de nous fournir les documents nécessaires pour notre travail (informations générales, photos etc…), ce travail nous a permis de voir de prés la souffrance des mères des victimes et de dévoiler les raisins diversifiées du drame et des causes de la migration grâce à l’entretient mené par : ASMD et Canarias7 élaboré au prés des parents et membres des familles

 

Les raisons les exprimés ceux sont :

  -La pauvreté, 

  -Le chômage 

  -l’impacte et l’influence des propagandes et des méthodes utilisées par les passeurs au niveau des différents quartiers 

  -Les mineurs sont la cible du premier choix des passeurs

 

4.Nouvelles réactions

Il est à signaler que ce drame a provoqué des nouvelles rections et une perception plus réaliste du phénomène chez les parents :

  -Parler sans réserves du phénomène 

  -Reconnaître l’implication et la responsabilité directe ou indirecte de certains parents 

  -Dénoncer les réseaux des passeurs (la copie de lettre d’un père) 

  -S’organiser contre les réseaux de trafique des mineurs candidats à la migration clandestine

 

 

Rapport d’activités

Rapport