Accueil / Actualités / Rapport d’activités OIM MAROC

Rapport d’activités OIM MAROC

Le Maroc mène une politique volontariste pour répondre aux enjeux qui lui sont posés par son profil migratoire riche et complexe. Pays d’origine, de transit et de destination, il s’engage toujours plus dans le développement de politiques inclusives à l’attention des migrant-e-s qu’il accueille, mais également à l’attention de sa diaspora. À ce titre, la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA) et les trois projets de loi sur l’asile, l’immigration et la traite (votée par la Chambre des représentants le 31 mai 2016) ont marqué un tournant dans le traitement des questions migratoires au Maroc et démocratisé les interrogations autour de cette thématique, mais ils constituent surtout un coup de pousse considérable dans l’intégration de cette dernière dans toutes les stratégies sectorielles.

Dans le même contexte, le gouvernement du Maroc mobilise toutes ses forces pour mettre l’environnement au centre de toutes ses réflexions stratégiques et politiques nationales de développement, avec la COP 22 qui s’approche, les migrations environnementales constituent à juste titre, une des principales composantes de cette édition. L’OIM Maroc est consciente de cette réalité et considère le traitement de cette dernière comme une grande priorité. Elle travaille dès lors conjointement avec le gouvernement de façon à élaborer un plan d’action ciblé et efficace afin de permettre la reconnaissance de la migration comme stratégie d’adaptation et d’opérationnaliser le lien entre migrations et changements environnementaux.

Par ailleurs, il faut noter que la multiplication des images et des propos chocs relatant les périples parfois mortels de migrants, particulièrement à l’heure actuelle dans le bassin méditerranéen, avec par exemple l’histoire du petit Aylan ou les différentes unes sensationnelles au sujet des traversées en Méditerranée, témoignent de l’intérêt croissant que la couverture des sujets en lien avec les migrations a pu prendre dans la sphère médiatique. Cependant, ceux-ci doivent permettre la retranscription d’une image positive et humaine des migrants, loin des stéréotypes et préjugés malheureusement rencontrés, d’autant plus dans le contexte marocain, éminemment singulier.

Lire le rapport

Télécharger les pièces jointes

Fichier Description Taille Téléchargements
pdf Rapport Semestriel 1-2016 OIM MAROC 10 MB 417