Accueil / Actualités / Publication du rapport sur la mise en œuvre des recommandations de l’EPU 2012 acceptées par le Maroc

Publication du rapport sur la mise en œuvre des recommandations de l’EPU 2012 acceptées par le Maroc

Dans le cadre de sa stratégie visant la promotion des valeurs des droits de l’Homme et de la culture de la démocratie, et dans l’objectif de contribuer à la formation de jeunes leaders dans le domaine de la protection des droits de l’Homme, l’Institut Prometheus pour la Démocratie et les Droits Humains a lancé en 2015, en partenariat avec la Friedrich-Ebert-Stiftung, le programme « Pour une jeunesse impliquée dans le mécanisme d’Examen Périodique Universel ».

Le programme, qui s’étale sur une durée de deux années, vise à mobiliser les dynamiques de jeunes au Maroc pour s’engager ensemble dans le suivi du travail des mécanismes non conventionnels du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, en particulier le mécanisme de l’Examen Périodique Universel (EPU-UPR) à travers l’élaboration et la présentation d’un rapport parallèle au rapport national du Maroc, qui sera présenté au cours du troisième cycle UPR Maroc du Conseil des droits de l’Homme à Genève en Janvier 2017.

Cette publication se veut être une ébauche pour les organisations qui élaboreront leurs rapports parallèles 2016-2017, puisqu’il servira de feuille de route pour les jeunes engagés dans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 08 SEPT 2016 – IPDDH les actions menées par la société civile, dans la mesure où il dresse un aperçu de l’état d’avancement et de la mise en œuvre par le Maroc des recommandations de l’EPU de 2012. Pour élaborer le présent rapport, l’IPDDH s’est principalement appuyé sur l’examen et l’analyse des documents relatifs à la situation des droits de l’Homme depuis la session de 2012.

En effet, le comité de rédaction mis en place pour les besoins du présent rapport a passé en revue tout le dispositif légal et institutionnel en vigueur au Maroc, avant d’effectuer une analyse croisée des données collectées auprès des organismes étatiques et non étatiques, dont les rapports officiels des organes conventionnels et non conventionnels des Nations Unies, les rapports officiels du gouvernement, ainsi que les rapports des organisations non gouvernementales.

Dans le souci d’obtenir des informations fiables et détaillées, des correspondances par secteur gouvernemental, ont été adressées aux autorités administratives et politiques du gouvernement et de la société civile intervenant dans le domaine des droits humains.

L’Institut Prometheus pour la Démocratie et les Droits Humains à travers ce programme ambitionne de réaliser un travail de fond en termes de suivi systématique des progrès réalisés au regard des conclusions de l’EPU, c’est dans ce sens que ce programme se veut être original puisque c’est une toute première expérience menée par des jeunes et qui aspire à donner du poids en termes d’argumentation et d’activités de plaidoyer faisant allusion aux résultats de l’EPU et suivant leur mise en œuvre.

LE RAPPORT