Accueil / Non classé / Programmes d’action en cours et perspectives de la lutte contre le travail des enfants au Maroc

Programmes d’action en cours et perspectives de la lutte contre le travail des enfants au Maroc

 

-  Programmes d’action en cours de préparation au niveau d’IPEC/Maroc : 
. L’extension du projet avec l’AMPF, relatif à la prévention et l’élimination du travail des enfants dans le secteur de l’artisanat de la ville de Fès, qui vise le retrait des enfants engagés à un âge précoce au niveau du secteur de l’artisanat et leur intégration dans le système scolaire. Ce projet donne une grande importance à la sensibilisation des artisans et de l’entourage des enfants travailleurs dans ce secteur pour renforcer la mobilisation sociale. 
. L’extension du projet avec l’AMSIP, relatif à la prévention et l’élimination du travail des enfants au niveau d’un quartier périphérique de la ville de salé. Ce projet vise le retrait des enfants travailleurs, en particulier au niveau du secteur du textile à un âge précoce et leur intégration scolaire et socioprofessionnelle. En plus des actions de mobilisation, le projet apporte un appui aux familles des enfants travailleurs. 
. Un projet avec l’Association Al Karam, au niveau de deux villes, Safi et Marrakech, qui vise la prévention du risque du travail, en accueillant et en scolarisant les enfants vivant de la rue et en favorisant une réunification familiale, et le retrait des jeunes mineurs des formes d’exploitation les plus dangereuses, en les formant à des métiers dans un cadre protégé et qualifiant. 
. Un projet avec l’Association Krazza pour le Développement Rural, au niveau de la ville de Beni Mellal, qui vise l’élimination du travail des enfants au niveau d’une zone rurale (Souk Sebt), par la sensibilisation de toutes les parties prenantes, le retrait des enfants grâce à la fourniture de services éducatifs et de soutien scolaire, et l’amélioration des conditions au travail à travers l’encadrement, la protection et l’assistance médicale.

-  Perspectives de la lutte contre le travail des enfants au Maroc 
. L’intégration de la lutte contre le travail des enfants dans la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté. 
. La mise en place d’un système de surveillance du travail des enfants : cet outil d’observation garantira la durabilité des actions entreprises et permettra d’en évaluer les impacts. 
. La création des mécanismes de coordination entre les différents acteurs concernés. Cette collaboration est de nature à permettre un investissement commun et une rationalisation de l’allocation des ressources. 
. La mobilisation des partenaires pour la mise en place d’une stratégie nationale de communication. La nature et l’ampleur du problème exigent des efforts en communication de grandes envergures et de proximité, d’où la nécessité d’une plus grande concertation et participation des acteurs concernés. 
. La duplication des expériences pilotes pour reproduire à grande échelle les expériences réussies dans le cadre des programmes de lutte contre le travail des enfants et de coordonner l’ensemble de ces actions au niveau régional. 
. L’amélioration de la base des connaissances sur le phénomène par la réalisation d’études sectorielles et ciblées géographiquement