Accueil / Non classé / Priorités de développement de l’après-2015 : Les Marocains s’expriment sur « l’avenir que nous voulons »

Depuis la Déclaration du Millénaire, adoptée à l'unanimité par les Etats membres des Nations Unies en 2000, les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) constituent un cadre commun de priorités pour la communauté internationale. Alors que les gouvernements et les Nations Unies continuent d’appuyer la réalisation des OMD d'ici la date butoir, la discussion sur l’agenda de développement de l’après-2015 a déjà commencé.

Priorités de développement de l’après-2015 : Les Marocains s’expriment sur « l’avenir que nous voulons »

 

Depuis la Déclaration du Millénaire, adoptée à l’unanimité par les Etats membres des Nations Unies en 2000, les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) constituent un cadre commun de priorités pour la communauté internationale. Alors que les gouvernements et les Nations Unies continuent d’appuyer la réalisation des OMD d’ici la date butoir, la discussion sur l’agenda de développement de l’après-2015 a déjà commencé.

À la demande du Secrétaire Général des Nations Unies, les membres du Groupe des Nations Unies pour le développement ont proposé de faciliter une réflexion autour de l’après-2015 à travers des consultations, sous l’égide des bureaux des Coordonnateurs résidents des Nations Unies, dans au moins 50 pays dont le Maroc. En juillet 2012, le Secrétaire Général des Nations Unies a établi un Panel de haut niveau sur le cadre après-2015 et nommé trois co-présidents : les Présidents Susilo Bambang Yudhoyono de l’Indonésie et Ellen Johnson Sirleaf du Liberia et le Premier Ministre David Cameron du Royaume Uni, avec Mme Graça Machel de The Elders comme représentante de la société civile.

 Au Maroc, le processus est bien engagé. Les consultations se déroulent depuis octobre 2012 avec pour objectif de stimuler la discussion entre parties prenantes nationales et de recueillir des contributions et des idées pour une vision partagée et globale de «l’avenir que nous voulons».

 LE MAROC ET L’AGENDA MONDIAL DU DEVELOPPEMENT

Au sein de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le Maroc a joué un rôle remarqué dans les négociations qui ont dégagé l’agenda des OMD en 2000. Au niveau national, le Royaume a depuis lors engagé des efforts considérables pour atteindre les OMD à l’horizon 2015. Pour rendre compte du progrès accompli, quatre rapports nationaux ont déjà été élaborés (2003-2005-2007 et 2009) selon une approche participative. En 2010, le Maroc était l’un des 35 pays invités à contribuer au rapport du Secrétaire Général des Nations Unies sur l’état d’avancement des OMD dans le monde. Cette année, le Royaume est à nouveau invité à participer au débat universel sur l’avenir que nous voulons.

La réflexion sur l’après-2015 au Maroc est déjà bien lancée ; un nombre important d’acteurs nationaux y prennent part, animés par une vision de plus en plus axée sur le développement durable. Une session du Parlement, à laquelle participait le Chef du Gouvernement, a été consacrée à l’état d’avancement des OMD au Maroc et a encouragé les acteurs concernés à enrichir le débat autour des objectifs du développement au-delà de 2015.

Les Agences de l’ONU contribuent à alimenter les débats nationaux. Depuis 2010, la Campagne de communication « 8 pour 8 », placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI et lancée en la présence du Secrétaire Général des Nations Unies M. Ban Ki-Moon, sensibilise le public marocain autour des OMD aux niveaux national, régional et local. Par le biais d’un nouveau programme conjoint « Appui au rapportage et plaidoyer sur les OMD au Maroc »,  le Haut Commissariat au Plan et cinq Agences des Nations Unies (ONU Femmes, UNFPA, UNICEF, ONUSIDA et PNUD) prévoient de coordonner l’élaboration des rapports nationaux et territoriaux sur l’état d’avancement des OMD, ainsi qu’un bilan des réalisations et perspectives à l’horizon 2015. De plus, un programme  commun de l’Observatoire national du développement humain et du PNUD, de l’UNICEF, de l’UNFPA et de l’ONU Femmes a été mis en place pour renforcer la communication, le partenariat et le plaidoyer pour un développement humain équitable.

Dans ce contexte, les Nations Unies au Maroc en partenariat avec le Ministère des Affaires générales et de la gouvernance et la collaboration du Ministère des Affaires étrangères et de la coopération ont lancé une série de consultations sur l’agenda de développement mondial après-2015, nourries par les contributions des partenaires du Gouvernement et les idées d’un large éventail de la société civile, y compris des groupes marginalisés et autres acteurs qui ont pu rester à l’écart des discussions passées sur les priorités de développement national. 12 consultations avec différents acteurs nationaux et 13 « focus groups » avec les populations les plus vulnérables (voir tableau ci-dessous) ont déjà été organisées, et des consultations régionales auront lieu du 21 au 24 mars dans les provinces de Guelmim pour entendre la voix des nomades, des femmes élues et des maires locaux.

 AGENDA DES CONSULTATIONS AU MAROC

Ateliers

Quand ?

Organisateurs

Transformations démographique,  politique et socioéconomique: vision des enfants et des jeunes (femmes et hommes) sur l’après-2015

23/24 octobre 2012

UNCT  

Autorités locales, Associations Locales, Services extérieurs

MAEC

Lancement officiel des consultations après-2015

1 février 2013

PNUD

MAGG, MAEC

Consultation avec des enfants parlementaires

9 février 2013

UNICEF

Observatoire National des Droits de l’Enfant

Consultation avec le secteur privé

14  février 2013 

UNICEF

CGEM

Consultation avec la société civile y compris les universités et les organisations de défense des droits des femmes sur leurs perspectives sur l’après-2015

16 février 2013

ONU Femmes

Espace Associatif

ONU/MAGG/ MAEC

Consultation avec les enfants de la commune de Tata

21 février 2013

UNICEF

Associations locales

Consultation avec des représentants des missions diplomatiques et les acteurs de la coopération bilatérale et multilatérale au Maroc

22 février 2013

PNUD

MAGG

MAEC

Consultation avec les enfants d’Ouisselsate

23 février 2013

UNICEF

Associations locales

« Focus groups» avec des groupes spécifiques :

21 février /1 mars 2013

UNFPA, ONUSIDA, UNHCR,

Associations locales

Professionnelles du sexe, femmes au foyer, personnes ayant des besoins spécifiques, migrants, refugiés, personnes âgées, Hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), femmes victimes de violence, jeunes non scolarisés, jeunes scolarisés, personnes vivant avec le VIH, usagers de drogues injectables

 

Consultation avec les médias

5 mars 2013

UNCG, CINU,

Ministère Communication, Journalistes

Consultation avec les institutions gouvernementales

6 mars 2013

PNUD

MAGG, MAEC

Consultation avec des parlementaires

7 mars 2013

PNUD

les deux chambres du Parlement

Consultation avec des ONG à thématique VIH/Sida et des associations communautaires locales

13 mars 2013

ONUSIDA, OMS

AMSED, Ministère de la Santé

Consultation avec des marocains résidents à l’étranger et des marocains ayant résidé à l’étranger

13 mars 2013

OIM

PNUD, MCMRE

Consultations dans les régions :

Programmes régionaux des agences des Nations Unies

 21-24 mars 2013

PNUD,

Agence du Sud, Programme Conjoint POS,

MAGG, MAEC

Forum National sur l’après 2015, impliquant l’ensemble des groupes ayant participé aux consultations

28 mars 2013

ONU,

MAGG,

MAEC

Renforcement de la coopération et développement des capacités via la participation aux débats universels et régionaux

10-11 avril 2013

ONU,

MAGG, MAEC,

Partenaires nationaux

OBJECTIFS

Les consultations après-2015 devraient aboutir sur un rapport de synthèse qui sera présenté le 31 mars 2013 par le Bureau du Coordonnateur résident des Nations Unies au Maroc au Secrétariat du Groupe des Nations Unies pour le développement. Dans ce cadre, ce forum de restitution se veut pour couronner les deux mois de réflexion impliquant l’ensemble des partenaires et groupes vulnérables ayant participé aux consultations sur l’agenda de développement de l’après-2015.  La présente rencontre vise donc principalement à présenter le processus et les résultats des consultations Priorités de développement de l’après-2015 : Les Marocains s’expriment sur « l’avenir que nous voulons ».

 PARTICIPANTS

Institutions gouvernementales, missions diplomatiques et coopérations bilatérale et multilatérale, organisations de la société civile, secteur privé, représentants des médias, groupes vulnérables, parlementaires, femmes élues, associations professionnelles, etc

 DEROULEMENT

15h00 :             Séance d’ouverture :

M. Najib BOULIF, Ministre des Affaires générales et de la gouvernance.

M. Bruno POUEZAT, Coordonnateur résident des Nations Unies au Maroc.

Ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

15h20 :             Présentation du processus des consultations « Priorités de développement de l’après-2015 : Les Marocains s’expriment sur « l’avenir que nous voulons. Kamal Alami, Administrateur du Programme ONUSIDA.

15h15 :             Projection d’une vidéo des moments forts ayant marqué le processus des consultations nationales.

15h45 :             Présentation des conclusions des consultations « Priorités de développement de l’après-2015 : Les Marocains s’expriment sur « l’avenir que nous voulons. M. Kebir Mdaghri Alaoui, Représentant résident assistant – PNUD.

16h30 :                         Débat/discussion. 

17h30 :                         Clôture et collation.

 

 

Modération :   Mme Zakia El Midaoui, Directeur de la Coopération multilatérale et des affaires économiques internationales. Ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

 

Rapporteur :    PNUD