Accueil / Non classé / Presque 200 millions de migrants dans le monde en 2005 (rapport)

Presque 200 millions de migrants dans le monde en 2005 (rapport)

Le nombre des migrants dans le monde a atteint presque 200 millions de personnes, selon des estimations récentes de la commission mondiale sur les migrations internationales (CMMI), relevant des Nations-Unies.

Selon ces mêmes données publiées à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du migrant, qui coïncide avec le 18 décembre de chaque année, la CMMI indique que le nombre de migrants est passé de 82 millions migrants internationaux en 1970 à 175 millions en 2000, précisant que près de la moitié des migrants sont des femmes (48,6 %). Environ 51 P% des femmes migrantes vivent dans les régions développées du monde et 49 % dans les régions en développement.

Le même document souligne que les transferts de revenus régulés des migrants représentent environ 150 milliards de dollars en 2004, soit quasiment le triple de la somme officielle d’aide au développement. Ces transferts de revenus, précise le rapport, sont également la 2ème source de financement pour les pays en développement après l’investissement financier direct.

Selon des statistiques datant de l’année 2000, l’Europe occupe la 1ère place en terme d’accueil avec 56,1 millions migrants, soit 7,7 % de la population européenne, suivie de l’Asie avec 49,9 millions (1,4 % de la population asiatique), de l’Amérique du nord avec 40,8 millions (12,9 % de la population américaine), de l’Afrique avec 16,3 millions de migrants (2 % de la population africaine), de l’Amérique latine avec 5,9 millions de migrants (1,1 % de la population latino-américaine) et de l’Australie avec 5,8 millions de migrants, soit 18,7 % de la population australienne.

S’agissant des pays d’accueil, les Etats-Unis arrivent en première position avec environ 35 millions de migrants, soit 20 % des migrants du monde, suivis de la fédération de Russie qui compte environ 13,3 millions de migrants (7,6 %), l’Allemagne avec 7,3 millions de migrants (4,2 %), l’Ukraine qui compte environ 6,9 millions de migrants (4 %) et l’Inde avec environ 6,3 millions de migrants, soit 3,6 % des migrants du monde.

Le rapport souligne également que les différences salariales, le taux de chômage, la différence dans l’espérance de vie et les écarts dans le niveau d’éducation sont les principales raisons de la migration.

Il ressort du même document que le nombre de migrants vivant dans les régions développées est passé de 48 à 110 millions entre 1980 et 2000, tandis que dans les pays en développement, ce nombre est passé de 52 à 65 millions de migrants. Environ 60 % des migrants dans le monde vivent aujourd’hui dans les pays développés.

La CMMI précise qu’en 2000, quelque 86 millions de migrants dans le monde étaient économiquement actifs, soit plus de 50 % de l’ensemble des migrants, notant que les travailleurs étrangers représentent plus de 5 % de la main d’ ouvre dans huit pays européens, alors que les immigrés qualifiés et les membres de leurs familles représentent plus de 50 % des migrants qui entrent en Australie, au Canada et en Nouvelle Zélande.

En ce qui concerne la migration irrégulière, la CMMI relève que 2,5 à 4 millions de migrants franchissent chaque année les frontières internationales sans autorisation, ajoutant qu’au moins 5 millions des 56,1 millions de migrants en Europe étaient en situation irrégulière.

 

MAP