Accueil / Non classé / Plan communal de développement de Chefchaouen

Plan communal de développement de Chefchaouen

 

Le Plan communal de développement (PCD), a été lancé officiellement, mardi à Chefchaouen, en présence d’élus et de représentants de la société civile.

Ce plan, qui constitue une nouveauté au niveau de la charte communale, devra établir une vision sur six ans dans tous les domaines (social, éducatif, infrastructures de base, environnement…) concernant la commune, une sorte de feuille de route comme l’a expliqué le président de la commune urbaine de Chefchaouen, Mohamed Sefiani.

Ce dernier a insisté sur la nécessité d’élaborer ce plan dans le cadre d’une approche participative. Le processus de son élaboration sera piloté par le président de la commune qui le soumettra ensuite pour approbation au conseil communal.

Selon M. Sefiani, la force de ce plan réside dans “la vision commune partagée et appropriée par la société civile”.

Il s’est félicité du soutien du programme Art-Gold qui va accompagner ce “travail colossal exigeant une expertise”, et de l’aide de deux organismes espagnols, à savoir “Famsi” (Fonds andalou des municipalités pour la solidarité internationale) qui “va mobiliser des ressources importantes” et de celui d’un cabinet d’étude de la Catalogne, spécialisé notamment dans l’élaboration d’études pour les pays de la rive nord de la Méditerranée, en vue d’établir un plan touchant tous les secteurs indépendamment des moyens.

Il s’agit là d’un travail qui va baliser le chemin pour les six années à venir avec le concours du tissu associatif de la ville, a conclu le président de la commune.

Le Programme ART GOLD Maroc fait partie de l’Initiative ART, Appui aux Réseaux Territoriaux et Thématiques de Développement Humain, qui a été lancée en novembre 2004 par le PNUD, l’UNESCO, l’OMS, l’UNIFEM et l’UNOPS, récemment rejoints par le BIT et l’UNHCR.

Cette Initiative vise à promouvoir un nouveau multilatéralisme dans le cadre duquel le Système des Nations Unies continue à collaborer avec les gouvernements tout en privilégiant la participation active des collectivités locales et des acteurs sociaux du Sud et du Nord.

Lancé en 2005, le Programme ART GOLD Maroc vise à renforcer les stratégies nationales de développement local et de gouvernance, à travers l’harmonisation de l’action des acteurs internationaux et de la coopération décentralisée qui opèrent dans les régions du pays.

(MAP)