Accueil / Non classé / OUVERTURE DE LA 1RE ÉCOLE D’ÉTÉ DE L’UNITÉ JEUNESSE DE LA francophonie SUR L’ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT

OUVERTURE DE LA 1RE ÉCOLE D’ÉTÉ DE L’UNITÉ JEUNESSE DE LA francophonie SUR L’ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT

Auteur : Rachid BEDDAOUI

La 1re École d’été de l’Unité jeunesse de la Francophonie s’est ouverte le lundi 21 juillet à Casablanca au Maroc.Placée sous le parrainage des autorités marocaines, la cérémonie d’ouverture a été présidée par Mme Saoud El IDRISSI, représentant de Madame la correspondante nationale du Maroc auprès de l’Organisation internationale de la francophonie.

Intervenante à cette occasion, Madame EL IDRISSI chef de service des organisations internationales à caractère scientifiques et culturel au ministère des affaires étrangères et de coopération, a remercié l’OIF d’avoir choisi le Maroc pour accueillir cette première école d’été de l’unité jeunesse de la francophonie sur l’environnement et le développement durable.

Elle a également rappelé le rôle fondamental que jouent les organisations marocaines de jeunes en matière de protection de l’environnement et du développement durable. De son coté, Monsieur, Moussa SINON, Responsable de projets de coopération à l’Unité jeunesse de l’Organisation internationale de la francophonie, à saluer les participants membres du nouveau comité de « Jeunes reporters » pour leur engagement et l’importance particulière qu’ils accordent aux questions de l’environnement et du développement durable.

L’OIF, a souligné Monsieur sinon, est déterminée à soutenir le rôle et la mission du comité de « Jeunes reporters » en vue d’assurer une animation sérieuse et efficace et une publication permanente des dépêches sur le Portail jeunes de Médiaterre qui portent généralement sur l’actualité du développement durable et sur les occasions pour les jeunes dans ce domaine.

Il a par ailleurs, souligné qu’étant conscient du rôle fondamentale que doivent jouer les jeunes de l’espace francophone dans la protection de l’environnement et la promotion du développement durable.

De son coté, Monsieur Ibrahim sory DIABBATE, consultant du promAGEN, a souligné l’importance de la tenue de cette rencontre aux dimensions pédagogiques et scientifiques.

Monsieur Sory a rappelé que les compétences particulières des membres du comité médiaterre, reconnues tant sur une échelle géographique donnée que sur une ou plusieurs thématiques en lien avec le développement durable en font des personnes ressources de premier plan au sein du réseau Médiaterre.

M Sory a présenté aussi le programme pédagogique de la formation, ses objectifs spécifiques son contenue et sa méthode d’animation.

Rappelons que l’évènement, qui inclura également la réunion de lancement des travaux du 2e comité de « jeunes reporters » de Médiaterre, se poursuivent jusqu’au 25 juillet 2008 à Casablanca (Maroc).

Par Rachid BEDDAOUI membre du comité de reporter de jeunes de médiaterre

[email protected]

À propos Responsable de publication