Accueil / Non classé / Organisation d’un forum à Errachidia

Organisation d’un forum à Errachidia

 

« Quel rôle des acteurs pour la mise en oeuvre des dispositions de la Charte nationale de l’éducation et de la formation » est le thème d’un forum organisé, dimanche 01 juillet 2007 à Errachidia, par la délégation provinciale du ministère de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique.

Initié avec le soutien du Projet ALEF (Advancing Learning and Employability for a Better Future) de l’Agence américaine pour le Développement international (USAID), ce forum a rassemblé une soixantaine de professeurs, cadres pédagogiques, administrateurs, représentants du ministère, de l’académie régionale d’éducation et de Formation de Meknès-Tafilalet et de la société civile.

Ce forum a été l’occasion pour les participants de partager leurs expériences et les résultats de leurs activités éducatives en une année de travail avec ALEF sur le « Projet d’Etablissement », la mobilisation sociale autour de l’Ecole, la pertinence dans les leçons, l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication comme outil d’enseignement, l’alphabétisation des femmes et l’appui à la scolarisation des filles dans les Dar Taliba (avec l’appui de l’Entraide Nationale).

Plusieurs ateliers thématiques ont ponctué les travaux de ce forum. Ils concernent notamment « la gestion administrative et éducative », « les outils pédagogiques et l’exploitation des ressources », « l’orientation, la planification et l’encadrement pédagogiques face au défi de la qualité », « les établissements scolaires et le partenariat avec la société civile, les syndicats et les instances élues » et « l’enseignement privé, enseignement primaire et les perspectives de généralisation ».

Des stands où chaque établissement ou association présente ses activités, programmes et réalisations, sont aménagés à cette occasion. L’objectif étant d’évaluer les stratégies employées et de tracer les perspectives d’amélioration et d’expansion de leurs activités dans le cadre du Projet ALEF.

Il est à noter dans ce cadre que les formateurs et cadres de la délégation provinciale du ministère de l’éducation nationale à Errachidia intensifient les d’efforts pour faire aboutir le projet ALEF dans l’objectif d’accroître l’employabilité des jeunes à travers le renforcement de la qualité et de la pertinence de l’enseignement primaire et secondaire collégial et de la formation professionnelle.

Multipliant contacts et campagnes d’information et de communication avec le personnel pédagogique et administratif de plusieurs établissements scolaires de la province, les animateurs du projet ALEF, conduits par Youssef Ouadjane, chef de la cellule des projets et partenariats à la délégation provinciale, ne lésinent devant rien pour faire aboutir cet ambitieux projet éducatif qui tend à permettre le partage des expériences, la mobilisation sociale autour de l’école, la pertinence dans les leçons et l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication comme outil pédagogique devenu de nos jours incontournable. Les animateurs, engagés dans le cadre de ce projet de l’USAID, focalisent leurs efforts sur l’extension des programmes de pertinence (PP) et du Projet d’établissement et de mobilisation sociale (PEMS) ainsi qu’en matière de vulgarisation des nouvelles technologies de l’information dans les collèges et les écoles primaires, à travers l’organisation de sessions de formation et d’ateliers pédagogiques auprès de nouveaux formateurs.

Le programme de pertinence d’ALEF répond à un fort besoin du système éducatif marocain en matière de qualité. L’efficacité d’un système scolaire ne se mesure pas seulement par les résultats aux examens, les taux de passage ou d’abandon. Elle dépend également de sa capacité de fournir aux élèves des enseignements utiles pour leur vie professionnelle et personnelle future.

Ce programme est inspiré de la Charte nationale d’éducation et de formation qui préconise une ouverture de l’école sur son environnement et la recherche d’un apprentissage utile dans la vie pratique. La pertinence dans l’enseignement est la condition sine qua non pour la qualité de l’éducation.

L’application de la pertinence à l’école n’est pas automatique. Elle exige qu’on explique et qu’on montre aux élèves, par des contenus et des méthodes pédagogiques adaptés, comment mettre en valeur et utiliser les connaissances acquises en classe.

La pertinence dans l’enseignement se traduit par des activités d’apprentissage qui couvrent notamment des applications pratiques des matières académiques dans la vie réelle, des compétences adaptables et transférables (comme la communication, la résolution des problèmes, l’esprit critique, l’esprit d’initiative … etc), l’ouverture sur les métiers et la vie professionnelle (notamment au niveau local), des attitudes favorisant l’esprit entrepreneurial (organisation, responsabilité, autonomie, respect, ambition, etc.), et la diversité dans les approches d’enseignement et d’apprentissage (observation, expérimentation, technologies de l’information et de la communication … etc).

L’approche d’ALEF dans son programme de pertinence est ascendante. Sa conception et sa mise en oeuvre sont de la responsabilité des établissements scolaires ciblés par le Projet. Les productions pédagogiques des enseignants relatives à la pertinence, encadrées par ALEF, sont expérimentées en classe pour être partagées aux niveaux local et provincial et pour être à terme éventuellement adoptées par les autorités éducatives nationales.

Dans le cadre de son programme avec les Académies régionales d’éducation et de formation (AREF), le Projet ALEF de l’USAID propose aux collèges et écoles primaires pilotes la mise en place de projets d’établissement. Ce mécanisme permet l’ouverture de l’école sur la communauté dans la recherche partagée de l’amélioration de la qualité et de la pertinence de l’apprentissage des élèves.

Le projet d’établissement constitue le moyen pour les établissements de décider de leur propre développement et représente le cadre local pour les appuis que le projet ALEF et d’autres partenaires peuvent apporter.

Brochure

Source : MAP Errachidia

À propos Responsable de publication