Accueil / Appels d'offres / ONUFEMMES lance des appels à consultation

ONUFEMMES lance des appels à consultation

TERMES DE REFERENCE

Consultation pour l’appui à la mise en place d’une unité de l’égalité de genre au niveau de la DGCL et le renforcement des capacités des points focaux genre

Ref: MAR/UNW/2014/019

  1. Contexte

La Direction Générale des Collectivités Locales du Ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc et le Bureau multi-pays de l’ONU Femmes pour le Maghreb ont développé, au cours des dernières années, un partenariat stratégique visant à promouvoir la participation des femmes au niveau local et à renforcer les outils et mécanismes de mise en place d’une gouvernance territoriale sensible au genre.

Ce partenariat a permis de mener des actions d’importance stratégique, et notamment :

  • Le renforcement des capacités des femmes élues et fonctionnaires territoriales en matière de droits humains des femmes et de leadership ;
  • La mise en réseau des femmes élues locales au niveau local, régional, et international (Afrique);
  • L’intégration de la dimension genre dans les Plans Communaux de Développement ;
  • Le soutien à la mise en place de Commissions Parité et Egalité des Chances au sein des Conseils Communaux

Sur la base des résultats enregistrés, le Ministère de l’Intérieur-Direction Générale des Collectivités Locales (MI/DGCL) et ONU Femmes ont développé un entente de partenariat pour la période 2014-2015, qui vise à consolider et généraliser les acquis engrangés en matière de promotion de l’égalité de genre au niveau territorial, afin d’accélérer l’implémentation des nouvelles dispositions constitutionnelles dans le contexte d’échéances municipales à venir et de la mise en œuvre de la régionalisation avancée.

Ce projet s’articule autour des trois axes suivants :

Axe 1.                   Le processus d’institutionnalisation de l’égalité de genre au niveau de la DGCL est initié.

Axe2.                    La participation des femmes à la gestion des affaires politiques et administratives territoriales est accrue et leur influence sur les processus de prise de décision est renforcée.

Axe3.                    Les processus de gouvernance au niveau territorial intègrent les principes de l’équité et de l’égalité de genre.

Cette consultation, qui s’inscrit dans l’axe 1 de l’entente de partenariat, a comme objectif d’appuyer la DGCL dans l’intégration d’un mécanisme interne permettant d’intégrer, coordonner et suivre l’intégration de l’approche genre à tous les niveaux de l’institution. A cet effet, des points focaux représentatifs des directions relevant de la DGCL, ont été désignés pour faire part de l’Unité Genre.

Dans ce contexte, la DGCL et l’ONU Femmes, lancent un appel à consultation pour le recrutement d’une expertise pour la mise en place d’une Unité de l’Egalite de Genre (UEG) au sein de la DGCL et l’accompagnement et le renforcement des capacités de points focaux en matière d’égalité entre les sexes.

  1. Objectif et résultats de la consultation

Objectif général

Appuyer le processus d’institutionnalisation de l’égalité de genre au niveau de la DGCL.

Objectifs spécifiques

  • Accompagner la DGCL dans la mise en place d’un mécanisme interne d’intégration, de coordination et de suivi des actions en matière d’égalité de genre (y compris la mise en place d’un schéma organisationnel et de fonctionnement) ;
  • Renforcer les capacités des points focaux de l’UEG en matière d’approche genre.

Résultats attendus au terme de cette prestation :

  • La mission, les tâches et les fonctions de l’UEG sont définis de façon participative ;
  • L’Unité de l’Égalité de Genre est mise en place et dispose d’un schéma organisationnel, d’outils de gestion et de communication ainsi que d’un plan de travail annuel, élaborés de manière participative
  • Les différents intervenants disposent d’une vision claire et partagée sur les rôles, et les responsabilités qui leur incombent.
  1. Principales étapes de la prestation et livrables

La réalisation de cette prestation comportera les trois étapes suivantes :

Etape 1. Formation préparatoire

L’objectif de cette première étape est de renforcer les capacités des points focaux genre en matière d’approche genre. Ainsi, un atelier de 3 jours de formation sera organisé à cet effet, qui devra permettre aux participants et participantes de :

  • Se familiariser avec les concepts, approches et outils en matière d’institutionnalisation de l’égalité de genre ;
  • Avoir une connaissance plus approfondie du processus d’institutionnalisation de l’égalité de genre dans les politiques et les structures organisationnelles des institutions publiques au Maroc ;
  • Connaître les engagements nationaux et internationaux en matière de promotion et de protection des droits des femmes.

Livrable

Rapport de formation de l’atelier.

Etape 2. Accompagnement conseil des points focaux genre pour la définition et la mise en place de la structure organisationnelle de l’Unité de l’égalité de genre de la DGCL

Lors de cette seconde étape, le/la consultant/e devra organiser un atelier de 3 jours pour accompagner les points focaux genre dans :

  • La définition des missions, rôle et responsabilités de l’UEG ainsi que ses axes d’intervention ;
  • L’identification des obstacles pouvant entraver la pérennisation et le bon fonctionnement de l’UEG ainsi que les mesures pour lever ces obstacles ;
  • La définition des modalités de fonctionnement de l’UEG ainsi que les outils de gestion et de communication.
  • L’appropriation du processus d’institutionnalisation de l’égalité de genre au sein de la DGCL.

A la fin de cette étape, et suite à la validation de la structure organisationnelle de l’UEG ainsi que de ses outils de gestion et de communication par le Comité Technique du projet (composé par des représentants/es de l’ONU Femmes ainsi que par les points focaux de l’UEG à la DGCL), le/la Consultant/e devra organiser une réunion de présentation de l’UEG aux fonctionnaires de la DGCL.

Livrable

La structure organisationnelle de l’UEG et les outils de gestion et de communication interne ainsi que le rapport de la réunion de présentation de l’UEG aux fonctionnaires de la DGCL.

Etape 3. Accompagnement technique des points focaux genre pour l’opérationnalisation de l’UEG

Après validation de la structure organisationnelle de l’UEG, des séances de travail seront organisées 1fois par semaine jusqu’au la fin de la consultation (heure et jour à convenir avec les points focaux genre au début de la consultation).

Ces séances de travail auront comme objectif de renforcer les capacités des points focaux genre dans l’intégration systématique de l’égalité de genre au sein de la DGCL (y compris dans l’identification, gestion et suivi des projets). Elles permettront également l’analyse des contraintes et des opportunités rencontrés dans l’étape d’opérationnalisation de l’UEG ainsi que de proposer des recommandations pour les étapes subséquentes.

Livrable

Le rapport final de la prestation qui devra intégrer un résumé de l’appui fourni aux points focaux genre ainsi que les recommandations pour les étapes subséquentes.

  1. Durée de la consultation:

Fin novembre 2014- mai 2015

  1. Compétences et qualifications requises :
  • Diplôme universitaire (au moins bac+4) en sciences humaines et/ ou formation équivalente ;
  • Connaissance approfondie du contexte politique du pays ;
  • Expérience confirmée de plus de 10 ans en droits des femmes, et notamment dans l’intégration de l’égalité entre les sexes dans les programmes et politiques ;
  • Parfaite connaissance des outils d’institutionnalisation de l’égalité de genre ;
  • Connaissance du fonctionnement de la Direction Générale des Collectivités Locales au Ministère de l’Intérieur;
  • Aptitudes démontrées à travailler en équipe et à mettre de l’avant des approches participatives ;
  • Parfaite maîtrise du français et de l’arabe.

 

  1. Critères de sélection du/de la consultant/e intermédiaire :

L’offre du/de la consultant/e sera examinée en suivant les critères ci-dessous :

 

 

CRITERES

Ponctuation
Max.1000
Section Expertise 600
1.1 Diplôme universitaire 100
1.2 Parfaite connaissance des outils d’institutionnalisation de l’égalité de genre 200
1.3 Expérience en droits des femmes et notamment dans l’intégration de l’égalité entre les sexes dans les programmes et politiques 200
1.4 Connaissance du fonctionnement de la Direction Générale des Collectivités Locales au Ministère de l’Intérieur 100
Section Approche méthodologique 400
2.1 Pertinence de l’offre technique 200
2.2 Calendrier et outils proposés 200

Note importante

Seront éliminées à l’issue de cette phase toutes les offres ayant obtenu une note technique inférieure à la note technique minimale de 700 points qui représente 70% des points totaux de la proposition technique (notée sur 1000 points)

Le contrat sera attribué à l’offre la moins disant des offres techniquement qualifiée.

  1. Modalités de paiement 

Le paiement sera réalisé selon les modalités suivantes :

  1. 10 % à la remise et validation du rapport de la formation préliminaire
  2. 40 % à la remise et validation de la structure organisationnelle de l’UEG
  3. 50% à la remise et validation du rapport final
  1. Modalités de soumission

Le dossier de soumission doit comprendre :

  • Une offre technique comprenant :
  • Une note méthodologique succincte, sur la base de la méthodologie préconisée, décrivant l’approche et les outils utilisés pour la réalisation de la consultation (PDF)
  • Un chronogramme et un calendrier d’exécution
  • CV actualisé et détaillé
  • Une offre financière comprenant
  • Une proposition financière détaillée en HT et TTC (PDF), incluant tous les frais de déplacement.
  1. Dépôt du dossier de soumission

Le/la candidat(e) intéressé(e) voudrait bien adresser une lettre d’expression d’intérêt et leur CV accompagnés d’une offre financière et d’une note méthodologique au bureau de l’ONU FEMMES avec le numéro de référence MAR/UNW/2014/019 avant le 04 décembre à l’adresse suivante : [email protected]

 

———————————————————————————————————————————–

TERMES DE REFERENCE

Consultation pour l’élaboration d’un guide de vulgarisation sur la Budgétisation Sensible au Genre (BSG) au niveau local

Ref: MAR/UNW/2014/020

  1. Contexte

La Direction Générale des Collectivités Locales du Ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc et le Bureau multi-pays de l’ONU Femmes pour le Maghreb ont développé, au cours des dernières années, un partenariat stratégique visant à promouvoir la participation des femmes au niveau local et à renforcer les outils et mécanismes de mise en place d’une gouvernance territoriale sensible au genre.

Ce partenariat a permis de mener des actions d’importance stratégique, et notamment :

  • Le renforcement des capacités des femmes élues et fonctionnaires territoriales en matière de droits humains des femmes et de leadership ;
  • La mise en réseau des femmes élues locales au niveau local, régional, et international (Afrique);
  • L’intégration de la dimension genre dans les Plans Communaux de Développement ;
  • Le soutien à la mise en place de Commissions Parité et Egalité des Chances au sein des Conseils Communaux

Sur la base des résultats enregistrés dans le cadre de ce partenariat, le Ministère de l’Intérieur-Direction Générale des Collectivités Locales (MI/DGCL) et ONU Femmes ont développé un entente de partenariat pour la période 2014-2015, qui vise à consolider et généraliser les acquis engrangés en matière de promotion de l’égalité de genre au niveau territorial, afin d’accélérer l’implémentation des nouvelles dispositions constitutionnelles dans le contexte d’échéances municipales à venir et de la mise en œuvre de la régionalisation avancée.

Ce projet s’articule autour des trois axes suivants :

Axe 1.                   Le processus d’institutionnalisation de l’égalité de genre au niveau de la DGCL est initié.

Axe2.                    La participation des femmes à la gestion des affaires politiques et administratives territoriales est accrue et leur influence sur les processus de prise de décision est renforcée.

Axe3.                    Les processus de gouvernance au niveau territorial intègrent les principes de l’équité et de l’égalité de genre.

Cette consultation, qui s’inscrit dans l’axe 1 de l’entente de partenariat, a comme objectif de capitaliser sur les initiatives d’appui à la planification territoriale sensible au genre développées au Maroc, avec le but de mettre à disposition des acteurs locaux[1] des outils pour l’élaboration des budgets sensibles au genre.

Dans ce contexte, la DGCL et l’ONU Femmes lancent un appel à consultation pour le recrutement d’un/e expert/e chargé de l’élaboration d’un guide de vulgarisation sur la Budgétisation Sensible au Genre au niveau local.

  1. Objectifs et résultat de la consultation

Objectif général

Renforcer la prise en compte des principes de l’égalité de genre dans le processus de gouvernance territoriale

Objectif spécifique

Elaborer et mettre à disposition des acteurs locaux, notamment les élus, un guide pratique et illustratif sur les outils et procédures de la budgétisation sensible au genre.

Résultat :

  • Une méthodologie claire et adaptée pour l’élaboration du plan d’action de la commune et des budgets communaux sensibles au genre, au profit des acteurs locaux est développée.
  • Un guide de vulgarisation sur la budgétisation sensible au genre est élaboré.
  1. Responsabilités :
  • Faire une revue documentaire analysant les meilleures pratiques de prise en compte du genre dans la budgétisation sensible au genre au niveau national et international ;
  • Organiser des rencontres avec les principaux acteurs concernés au Maroc par la BSG, notamment la DGCL, le Centre d’Excellence sur la BSG-Ministère de l’Economie et des Finances, et des acteurs au niveau local ;
  • Sur la base de la revue documentaire et des rencontres avec les acteurs, proposer les pistes d’intégration du genre dans le processus de planification territoriale sensible au genre ;
  • Veiller à l’intégration d’exemples concrets facilitant l’utilisation et l’appropriation du guide par les acteurs locaux en proposant un modèle de budget axée sur les résultats reprenant les programmes et projets identifiés dans le Plan d’Action de la Commune et en intégrant des indicateurs de suivi sensibles au genre (en analysant et expliquant la structure du budget communal et de son cycle) ;
  • Proposer des recommandations et des outils pratiques pour l’intégration du genre dans les budgets communaux.
  • Proposer des mécanismes pour le partage de l’information en question de BSG au niveau local adaptés aux besoins identifiés ;
  • Présenter, pour validation, la version préliminaire du guide ainsi que sa version finale au Comité Technique du projet (composé par des représentants de l’ONU Femmes ainsi que par les points focaux de l’Unité d’Egalité de Genre à la DGCL).
  1. Livrables(en arabe et en français):
  • Le plan du guide ;
  • La version préliminaire du guide de vulgarisation ;
  • La version finale du guide de vulgarisation.
  1. Durée :La durée totale de la consultation est de 30 jours de travail à compter de novembre à décembre 2014.
  1. Compétences et qualifications requises :
  • Diplôme universitaire (au moins Bac+4) en finances locales, analyse financière, comptabilité, sciences humaines et/ ou formation équivalente ;
  • Expertise dans la BSG au Maroc, et notamment de la BSG au niveau local ;
  • Expérience confirmée (entre 6-15 ans) dans l’intégration du genre dans les politiques et programmes de développement, et notamment dans le domaine de la planification locale ;
  • Maîtrise de la langue arabe et française.
  1. Critères de sélection du/de la consultant/e :

L’offre du/de la consultant/e sera examinée en suivant les critères ci-dessous :

 

CRITERES

Ponctuation
Max.1000
Section Expertise 600
1.1 Diplôme universitaire 100
1.2 Expertise en matière BSG au Maroc, et notamment de la BSG au niveau local 200
1.3 Expérience confirmée (entre 6-15 ans) dans l’intégration du genre dans les politiques et programmes de développement et notamment dans la planification locale 300
Section Approche méthodologique 400
2.1 Pertinence de l’offre technique 200
2.2 Calendrier et outils proposés 200

 

Note importante

Seront éliminées à l’issue de cette phase toutes les offres ayant obtenu une note technique inférieure à la note technique minimale de 700 points qui représente 70% des points totaux de la proposition technique (notée sur 1000 points)

Le contrat sera attribué à l’offre la moins disant des offres techniquement qualifiées.

Modalités de paiement 

Le paiement sera réalisé selon les modalités suivantes :

  1. 10 % à la remise et validation de la structure du guide
  2. 40 % à la remise et validation de la version préliminaire du guide
  3. 50% à la remise et validation de la version finale du guide
  1. Modalités de soumission

Le dossier de soumission doit comprendre :

  • Une offre technique comprenant :
  • Une note méthodologique succincte, sur la base de la méthodologie préconisée, décrivant l’approche et les outils utilisés pour la réalisation de la consultation (PDF)
  • Un chronogramme et un calendrier d’exécution
  • CV actualisé et détaillé
  • Une offre financière comprenant
  • Une proposition financière détaillée en HT et TTC (PDF), incluant tous les frais de déplacement.
  1. Dépôt du dossier de soumission

Le/la candidat(e) intéressé(e) voudrait bien adresser une lettre d’expression d’intérêt et leur CV accompagnés d’une offre financière et d’une note méthodologique au bureau de l’ONU Femmes en indiquant le numéro de référence MAR/UNW/2014/020 avant le 04 décembre à l’adresse suivante : [email protected]

 

——————————————————————————————————————————————

 TERMES DE REFERENCE

Consultation pour l’élaboration d’un plan de communication relatif au Système d’Information Communal (SIC) et au Plan d’Action de la Commune sensibles au genre

Ref: MAR/UNW/2014/021

  1. Contexte

La Direction Générale des Collectivités Locales du Ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc et le Bureau multi-pays de l’ONU Femmes pour le Maghreb ont développé, au cours des dernières années, un partenariat stratégique visant à promouvoir la participation des femmes au niveau local et à renforcer les outils et mécanismes de mise en place d’une gouvernance territoriale sensible au genre.

Ce partenariat a permis de mener des actions d’importance stratégique, et notamment :

  • Le renforcement des capacités des femmes élues et fonctionnaires territoriales en matière de droits humains des femmes et de leadership ;
  • La mise en réseau des femmes élues locales au niveau local, régional, et international (Afrique);
  • L’intégration de la dimension genre dans les Plans Communaux de Développement ;
  • Le soutien à la mise en place de Commissions Parité et Egalité des Chances au sein des Conseils Communaux.

Sur la base des résultats enregistrés dans le cadre de ce partenariat, le Ministère de l’Intérieur-Direction Générale des Collectivités Locales (MI/DGCL) et ONU Femmes ont développé un partenariat pour la période 2014-2015, qui vise à consolider et généraliser les acquis engrangés en matière de promotion de l’égalité de genre au niveau territorial, afin d’accélérer l’implémentation des nouvelles dispositions constitutionnelles dans le contexte d’échéances municipales à venir et de la mise en œuvre de la régionalisation avancée.

Ce projet s’articule autour des trois axes suivants :

Axe 1.                   Le processus d’institutionnalisation de l’égalité de genre au niveau de la DGCL est initié.

Axe2.                    La participation des femmes à la gestion des affaires politiques et administratives territoriales est accrue et leur influence sur les processus de prise de décision est renforcée.

Axe3.                    Les processus de gouvernance au niveau territorial intègrent les principes de l’équité et de l’égalité de genre.

En cohérence avec les dispositions constitutionnelles relatives à l’intégration du genre au niveau territorial, et la volonté de la DGCL de décliner cette approche dans ses programmes de développement, la DGCL et l’ONU Femmes lancent un appel à consultation pour le recrutement d’un bureau d’étude chargé de l’élaboration d’un plan de communication relatif au Systèmes d’Information Communaux et au Plans Communaux de Développement sensibles au genre.

  1. Objectifs et résultats de la consultation

Objectif général

Appuyer l’intégration de l’approche genre dans le processus de gouvernance territoriale.

Objectifs spécifiques

  • Faciliter l’accès à l’information des différents acteurs/actrices au niveau local[2] en matière de planification locale sensible au genre ;
  • Assurer la visibilité des Systèmes d’Information Communaux et des Plans d’Action des Communes sensibles au genre auprès des différents acteurs/ices au niveau local.

Résultat attendu au terme de cette prestation :

  • Des outils et des mécanismes de diffusion de l’information sur l’intégration de l’approche genre dans le processus de gouvernance au niveau local sont mis à disposition des Collectivités Territoriales.
  1. Responsabilités du bureau d’études :
  • Définir la cible (interne et externe), les objectifs, les axes, les actions concrètes et les indicateurs de suivi et de mise en œuvre du plan de communication(interne et externe) en matière de planification locale sensible au genre;
  • Réaliser un diagnostic en identifiant les contraintes ainsi que les besoins en terme d’information des acteurs locaux en matière d’intégration du genre dans les SIC et la disponibilité des données désagrégées par sexe ;
  • Organiser des rencontres avec les acteurs impliqués dans l’accompagnement à l’élaboration des SIC et Plans d’Action des Communes (DGCL, acteurs locaux, ONU Femmes, UNICEF, TARGA/APDN, PGL/USAID, PNUD, JICA,…) dans l’objectif de capitaliser sur les différents actions réalisées en matière de planification sensible au genre ;
  • Identifier l’approche de communication le plus adéquate aux besoins locaux et proposer des activités de diffusion de l’information adaptés au contexte local.
  1. Livrables (en arabe et en français):

Le plan de communication en deux volets : interne et externe, en arabe et en français, qui devra être présenté dans les trois phases suivantes :

  • Phase 1 : Structure du plan de communication ;
  • Phase 2 : La version préliminaire du plan de communication ;
  • Phase 3 : La version finale du plan de communication.

Le produit fourni dans chaque étape devra être validé par le Comité Technique du projet (constitué par des représentants de l’ONU Femmes et les points focaux de l’Unité d’égalité de genre de la DGCL).

  1. Durée : La durée totale de la consultation est de 30 jours de travail à compter pendant la période : fin novembre 2014-janvier 2015.
  1. Compétences et qualifications requises :

Le bureau d’étude doit assurer l’exécution des prestations par l’équipe qu’il propose dans son offre technique. Il devra proposer un groupe de deux experts(es) capable de conduire, dans les délais impartis, l’ensemble des prestations définies dans les termes de référence.

Plus précisément, cette mission sera confiée à un bureau d’étude disposant :

  • D’une expertise en matière de droits des femmes et planification localeet de SIC sensibles au genre;
  • D’une expertise en communication.

Les experts (es)s qui seront proposés (e) devront présenter les exigences minimales suivantes :

Expertise en matière de droits des femmes, de la planification locale et du SIC sensibles au genre

  • Diplôme universitaire (au moins bac +4);
  • Expérience confirmée (entre 6-15 ans) en matière de droits des femmes et d’intégration du genre dans les politiques et programmes de développement local;
  • Expérience dans le domaine de la planification locale et SIC sensible au genre;
  • Maîtrise de la langue arabe et française (oral et écrit).
  1. Expertise en communication
  • Diplôme universitaire en communication (au moins bac +4);
  • Expérience confirmée (entre 6-15 ans) dans la production des outils de communication et notamment dans l’élaboration de plans de communication.
  • Maîtrise de la langue arabe et française (oral et écrit).
  1. Critères de sélection du bureau d’étude :

L’offre du bureau d’étude sera examinée en suivant les critères ci-dessous :

 

 

CRITERES

Ponctuation
Max.1000
Section Expertise du soumissionnaire 200
1.1 Expérience (nombre d’attestations, nombre de prestations dans des travaux similaires,etc.)dans des travaux similaires 200
Section Qualification du personnel proposé 400
1.2 Expertise dans l’intégration du genre dans les politiques et programmes de développement, et notamment dans le domaine de la planification au niveau local 200
1.3 Expertise dans le développement d’outils de communication et notamment dans l’élaboration des plans de communication 200
Section Approche méthodologique 400
2.1 Pertinence de l’offre technique 200
2.2 Calendrier et outils proposés 200

 

Note importante

Seront éliminées à l’issue de cette phase toutes les offres ayant obtenu une note technique inférieure à la note technique minimale de 700 points qui représente 70% des points totaux de la proposition technique (notée sur 1000 points)

Le contrat sera attribué à l’offre la moins disant des offres techniquement qualifiées.

  1. Modalités de paiement 

Le paiement sera réalisé selon les modalités suivantes :

  1. 10 % à la remise et validation de la structure du plan de communication
  2. 40 % à la remise et validation du plan de communication provisoire
  3. 50% à la remise et validation du plan de communication final
  1. Modalités de soumissio

Le dossier de soumission doit comprendre :

  • Une offre technique comprenant :
  • Des attestations se référant à la réalisation des travaux similaires et autres références jugées utiles
  • Une note méthodologique succincte, sur la base de la méthodologie préconisée, décrivant l’approche et les outils utilisés pour la réalisation de la consultation (PDF)
  • Un chronogramme et un calendrier d’exécution
  • CV actualisé et détaillé de l’équipe proposée
  • Une offre financière comprenant
  • Une proposition financière détaillée en HT et TTC (PDF), incluant tous les frais de déplacement.
  1. Dépôt du dossier de soumission

Le soumissionnaire voudrait bien adresser une lettre d’expression d’intérêt et le CV de l’équipe de travail proposé accompagnés d’une offre financière et d’une note méthodologique au bureau de l’ONUFEMMES avec le numéro de référence MAR/UNW/2014/021 avant le 04 décembre à l’adresse suivante : [email protected]

 

[1]Notamment des élu/es locaux, membres du comité technique communal et de l’équipe provincial d’appui en matière d’analyse, d’élaboration et d’exécution du budget provinciaux, représentants du départements sectoriels déconcentrés, membres de la Commission Equité et Egalité des Chances et autres.

[2]Elu/es locaux,membres du comité technique communal et de l’équipe provinciale d’appui, représentant(e)s des départements sectoriels déconcentrés, membres de la Commission Equité et Egalité des Chances et autres.

À propos Responsable de publication