Accueil / Non classé / Notre environnement, marché des volailles de Casablanca

Notre environnement, marché des volailles de Casablanca

 

Auteur : FADI Yassine

Depuis quelques années les responsables de la commune urbaine Hay Mohammadi Aïn Sbâa de Casablanca ont décidé de déménager le marché des volailles de Casablanca pour une période définie en attendant l’achèvement des travaux du nouvel marché, sans prendre l’avis des habitants comme toujours. Le nouveau emplacement de ce marché a choisi l’ancien usine des ciments (Lafarge), nous les habitants de cette partie vivante du Maroc après avoir souffert des maladies provoquées par l’ancien usine nous nous retrouvons dans un nouvel problème est celui du marché des volailles !! Des ordures des volailles morts et déchets des plumes, des odeurs insupportables, des insectes qui n’existent plus dans le monde entier surtout dans les grandes villes (puces, poux, mouches vertes, moustiques …) sans bien sûr oublié les rats qui nous attaquent à l’intérieur de nos maisons !!

Nos enfants sont atteints par des maladies allergiques, l’Asthme, la rhinite, la conjonctivite … vous pouvez imaginer toutes sortes de maladies, sachant que les rats aussi transmettent de telles maladies et peuvent provoquer une épidémie parmi les habitants !!

Nous avons contacté tous les responsables de notre commune urbaine, nous avons déposé des dizaines de plaintes même au Conseil municipal, mais personne n’a bougé pour sauver ces habitants !!

Cette partie du Maroc (Hay Mohammadi) a de très grands terrains non exploitables comme celui de l’ex LAFARGE, un très grand terrain vide sous les yeux des habitants qui ne trouvent même pas un petit espace vert ou un club sportif ou un espace de divertissement !!!

Notre roi insiste toujours sur l’environnement, nous aimons notre pays, nous voulons qu’il soit l’un des premiers au monde, nous devons mettre les mains sur les mains pour arriver à cet objectif et nous arriverons si vraiment chacun de nous pense à son pays avant de penser à son intérêt personnel.

Yassine FADI [email protected]

À propos Responsable de publication