Accueil / Actualités / Near East Fondation accélère le développement du tissu économique

Near East Fondation accélère le développement du tissu économique

Dans la perspective d’accompagner les jeunes entrepreneurs de la région de Doukkala,  et dynamiser l’écosystème régional, Near East Foundation (NEF) organise une cession de signature d’ententes pour les bénéficiaires du projet EYEM (Habilitation des jeunes à Travers l’Entrepreneuriat au Maroc), en partenariat avec AMAPPE, REMESS et Al Amana, et financé par MEPI.

20 Porteurs de projet et une dizaine de partenaires seront présents lors de cette rencontre qui aura lieu mardi 01 Mars à 9h30. Ces ententes régissent la relation par laquelle la NEF décaisse les subventions, qui peuvent atteindre les 20.000 MAD, aux bénéficiaires du projet, qui eux, s’engagent à faire de leur mieux et utiliser les formations et l’accompagnement qu’ils ont reçu de la part de la fondation pour faire de leurs petits business des « succes stories ».

Le challenge de la NEF : Créer 250 Microentreprises en 2 ans et demie

S’étalant entre El Jadida, Moulay Abdellah, Safi et Jamaa Shaim, le projet d’Habilitation des Jeunes à Travers l’Entrepreneuriat a pour but de dynamiser l’économie régionale à travers la création des microentreprises. Avec plus de 500 jeunes formés, et plus de 400 accompagnés jusqu’à date d’aujourd’hui,  le projet a pour objectifs s’assurer la création et la subvention de 250 microentreprises dans la région, dont 50% sont des projets féminins et donc soutenir un nombre égal d’hommes et de femmes et aborder les barrières sociales et culturelles auxquelles les femmes font face en démarrant et assurant la réussite des activités économiques.

Ce programme a pour but d’habiliter les jeunes de la région Doukkala Abda, à travers l’entreprenariat  comme levier de développement, dans le but de renforcer leur indépendance économique via leur engagement et participation en tant qu’acteur important du développement économique de la région. Il travaillera également sur le renforcement des capacités des jeunes bénéficiaires pour la création de micro entreprises et l’accès aux ressources nécessaires à la continuité de leur entreprise  et l’évaluation des services et produits  offerts aux jeunes de 18 à 35 ans.

S’entourant de différents partenaires institutionnels et de société civile, le projet EYEM compte assurer la perpétuité de ces entreprises et leur développement. En leur offrant tout l’appui et le suivi nécessaire.