Accueil / Appels d'offres / Missions de capitalisation et de relance des cartographies des populations-clés au Maroc

Missions de capitalisation et de relance des cartographies des populations-clés au Maroc

Les objectifs de développement durable (ODD) ont intégré la fin de l’épidémie du sida en 2030. Dans ce cadre, l’ONUSIDA a lancé une nouvelle stratégie 2016-2021 qui vise à «Accélérer la riposte» pour atteindre en 2020 « 90 90 90 » (soit 90 % des PVVIH connaissent leur statut VIH, 90% parmi elles reçoivent un traitement ARV et 90 % parviennent à la suppression virale) ainsi que la réduction de 75% des nouvelles infections et l’atteinte de « Zéro discrimination ».

Grâce à l’engagement fort des plus hautes autorités du pays, aux efforts du ministère de la Santé, à une participation professionnalisée de la société civile et des autres secteurs, à l’implication soutenue de l’Unité du Fonds Mondial et de l’ONUSIDA, l’impact de la riposte sur l’épidémie au Maroc commence à se ressentir.

La couverture par les programmes de prévention de dépistage et de prise en charge du VIH, notamment auprès des populations-clés s’est significativement améliorée et une stratégie nationale sur les droits de l’homme et le VIH/sida est mise en œuvre pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination.

Le plan stratégique national de lutte contre le sida (PSN) 2012-2016 au Maroc avait prévu de renforcer et de mettre à l’échelle les programmes de prévention auprès des populations clés les plus exposées au risque d’infection (PS, HSH, PID) ainsi que les populations vulnérables et les populations passerelles.

Une première consultation en 2012 avait permis de concevoir un modèle pour opérationnaliser la prévention combinée au Maroc et de définir les modalités et les étapes de sa mise en œuvre au niveau des régions. Le modèle proposé s’appuie sur le fonctionnement en réseau transversal d’acteurs hétérogènes, actifs à la fois sur le plan technique et communautaire et ceci en s’appuyant en priorité sur les personnes ressources issues ou très proches des personnes les plus vulnérables. L’idée est ici de fournir un paquet de services adaptés aux personnes les plus vulnérables en tirant parti des multiples interactions existantes entre des acteurs aux rôles diversifiés qui mettent en commun leurs compétences dans le cadre de la riposte au VIH.

La première étape du plan de mise en œuvre consistait à réaliser des cartographies des populations clés les plus exposées en donnant la priorité aux sites de forte concentration (hot spots et corridor de vulnérabilité) où des prévalences et le nombre de nouveaux cas d’infection sont plus élevés. Entre 2013 et 2015, des cartographies des HSH, des PS et des services pertinents pour la PC, y compris l’estimation des tailles par la méthode capture & recapture ont été réalisées pour le Grand Agadir, Chtouka/Taroudant et Marrakech. Un premier travail de repérage préliminaire des hot-spots a également été réalisé dans d’autres sites (Tiznit, Sidi Ifni, Tan Tan).

Le nouveau PSN 2017-2021 vise l’accélération de la couverture des populaitons clés (PC) par les programmes de prévention combinée. Dans ce cadre, les nouvelles connaissances sur l’évolution de l’épidémie grâce aux études RDS, invitent aujourd’hui à capitaliser les acquis, à finaliser la cartographie du Sud Maroc (Tiznit, Sidi Ifni, Tantan), à repenser les priorités et à inclure de nouvelles zones comme Casablanca, Safi et El Jadida. Un plan de travail sera mis en oeuvre à cet effet.

Objectifs

  • Revoir les données sur l’épidémie de VIH au Maroc, en particulier celles de Casablanca et autres villes autour des corridors;
  • Capitaliser les acquis en matière de cartographie et faire une mise au point concernant le modèle d’opérationalisation de la prévention combinée;
  • Préparer et réaliser la cartographie de Casablanca;
  • Identifier et former les équipes chargées de la réalisation des cartographies dans les autres sites, élaborer un plan de mise en oeuvre et de suivi.

Activités du Consultant

Deux missions seront prévues, la première consistera à un premier repérage des « hot-spots » et des services-clés à Casablanca. Ce repérage s’accompagnera d’une mise à jour des connaissances de l’épidémie au Maroc. La seconde mission consistera à réaliser la cartographie de Casablanca et à former les équipes chargées de la réalisation des cartographies dans les autres sites.

Télécharger les pièces jointes

Fichier Description Taille Téléchargements
pdf TDR_Maroc Capitalisation et Cartographie revus BEO 250 KB 239

À propos Responsable de publication