Accueil / Non classé / Lutte contre la pauvreté et co-développement, 8 nouveaux projets approuvés par la coopération maroco-italienne en 2008

Lutte contre la pauvreté et co-développement, 8 nouveaux projets approuvés par la coopération maroco-italienne en 2008

 

Au cours de 2007, 8 nouvelles initiatives de coopération maroco- italienne ont été approuvées et financés sous forme de don par le Gouvernement italien, pour un montant d’environ 7 millions d’Euro. Les 8 initiatives démarreront en 2008. Toutes les nouvelles initiatives sont étroitement liées à la lutte contre la pauvreté, dans l’esprit de l’INDH, avec un accent particulier posé sur la migration et le co-développement. Elles s’ajoutent à la trentaine d’initiatives déjà en cours de réalisation, pour un engagement total, pour la période 2005-2007, d’environ 210 millions d’Euros.

Une première initiative sera, donc, bientôt réalisée par l’ONG Africa ’70 dans la zone de Figuig et une deuxième par l’ONG COSPE dans la ville de Tanger : les deux concernent la mise en valeur du patrimoine culturel au bénéfice des communautés locales. Dans le même domaine, une étude de la Banque Mondiale a été récemment financée, en vue de donner un cadre analytique à la situation des médinas historiques du Royaume. L’ONG MOVIMONDO va par contre réaliser un nouveau projet de promotion de l’écotourisme dans la région d’El Haouz de Tétouan, et l’UNIDO (Bureau de Nations Unies pour le Développement Industriel) va poursuivre le renforcement du projet de création de consortium de petites entreprises, grâce à une nouvelle contribution italienne. Deux nouvelles initiatives concernent la migration et le co-développement en collaboration avec l’OIM, Organisation Internationale pour les Migrations : il s’agit de la deuxième phase du projet “Mig-Ressources”, qui vise la mise en valeur de la migration qualifiée à travers la formation et la création d’un circuit de départ et retour volontaire et fructueux, ainsi que du financement du projet SALEM- Solidarité avec les Enfants du Maroc, un vaste projet de création d’alternatives socio-economiques à la migration clandestine des mineurs non accompagnés.

En fin décembre 2007, il a été finalement approuvé le financement de l’initiative de soutien aux services de santé de base dans la province de Settat, pour un montant de 1.700.000 Euros. Le choix de la province répond à une logique de complémentarité avec les autres programmes de coopération et surtout avec le projet PAGER/Settat, projet financé et géré depuis 2004 par l’Italie.

A souligner qu’en 2007 il a été aussi lancé le programme PASC, Partenariat d’Appui à la Société Civile, en gestion au PNUD. Le PASC, dont le financement est de 2 millions d’Euros, vise la promotion de partenariats entre la société civile italienne et marocaine, pour que les associations marocaines puissent jouer un rôle de plus en plus actif dans la lutte contre la pauvreté.

En même temps, ils sont actuellement actives au Maroc plus que 10 ONG italiennes qui opèrent avec des fonds du Gouvernement italien (environ 50% du montant global du Projet). Le montant global des initiatives ONG financées par le Gouvernement italien est actuellement de 6.500.000 millions d’Euros, sur un total de plus que 12.500.000 d’Euros.

D’autres ONG italiennes travaillent à travers des fonds Européens, des autonomies locaux ou privés. Toutes les ONG italiennes opèrent dans une vision de développement durable et intégré, et surtout dans le domaine de la santé, de l’éducation, du développement rural, de la mise en valeur de la migration, du soutien aux activités génératrices de revenus ; cela, en plein accord avec la stratégie de lutte contre la pauvreté, dans l’esprit de l’INDH, menée en parallèle à l’action en matière de migration et co-développement.