Accueil / Non classé / L’importance des énergies renouvelables dans le développement durable de la région de l’oriental

L’importance des énergies renouvelables dans le développement durable de la région de l’oriental

 

Le territoire est une « ressource » rare et non renouvelable. Dans une démarche de développement durable, il doit donc être géré avec prudence et économie. L’aménagement du territoire structure l’espace : il influence la localisation de l’habitat, des entreprises, des moyens de transport ; le développement des fonctions agricoles, minières, commerciales,administratives et culturelles. S’il n’est pas défini en fonction des enjeux environnementaux, la dette écologique sera énorme. L’aménagement du territoire de la région de l’oriental doit être au cœur de la gestion durable. Un développement territorial durable exige une approche globale et transversale, intégrant les différents facteurs qui influencent le territoire (le développement économique et social, l’agriculture, la politique de l’environnement et de l’énergie, la mobilité, la protection du patrimoine et des ressources, etc.).

L’énergie est un des facteurs déterminants pour le développement et la survie des populations : elle est nécessaire à toute activité humaine et indispensable à la satisfaction des besoins quotidiens (eau, nourriture, santé, etc.) mais également pour assurer un minimum de développement économique et social.

Les énergies fossiles sont limitées. Ces sources d’énergies seront bientôt épuisées. La solution viendra sans doute des énergies naturelles renouvelables considérées comme inépuisables : L’eau, le vent, le soleil, la géothermie, les plantes, mais en plus elles ne produisent ni déchets toxiques, ni gaz à effet de serres, ni déchets nucléaires…

Le problème c’est qu’Il n’existe pas encore au Maroc de véritable culture de l’énergie renouvelable. Car si le sujet est dans l’air du temps et bénéficie d’un réel soutien médiatique, les citoyens sous-évaluent l’impact de leur consommation énergétique sur l’environnement.

La solution c’est de réduire la consommation et le gaspillage de l’énergie par chacun des citoyens, par les industries et les commerces.

C’est pourquoi, il est important que la région mène une politique de sensibilisation à l’économie d’énergie et au développement de l’énergie durable qui concilierait les intérêts socio-économiques et les impératifs écologiques.

Les économies d’énergie de la région au niveau de l’industrie, de l’éclairage publics, des administrations publiques et de la mobilité sont des économies pour les citoyens.

À propos Responsable de publication