Accueil / Appels d'offres / Les Termes de référence de l’étude de faisabilité d’une unité de valorisation des amandes pour la coopérative Atlas Essaghir, la CT d’Assaiss

Les Termes de référence de l’étude de faisabilité d’une unité de valorisation des amandes pour la coopérative Atlas Essaghir, la CT d’Assaiss

Migrations & Développement est une association franco-marocaine, créée en 1986 par des migrants pour mener des actions de développement dans leurs villages d’origine. Les premières actions de M&D sont orientées vers les services de base. En 2000, au terme d’une large consultation régionale, des actions de soutien aux activités économiques locales sont entreprises (valorisation des produits de terroir, promotion du tourisme rural solidaire, appui à l’artisanat rural..).

Dans le cadre de son projet « Développement Rurale Intégré des zones de Montagne-DRIM », Migrations & Développement apporte un appui au territoire de la collectivité territoriale d’Assaisse1 . Cet appui se traduit par : (i) l’accompagnement du Conseil communal dans l’élaboration du Plan d’Action Communal par le Pôle Gouvernance et animation territoriale, (ii) la sensibilisation, la formation des agriculteurs et l’expérimentation des techniques agro-écologiques par le Pôle Agriculture et environnement et (iii) l’accompagnement à la Coopérative Al Atlass Essaghir pour une meilleure organisation pour l’amélioration de la commercialisation de ses produits par le Pôle Economie sociale et solidaire.

La population de la Collectivité d’Assaisse tire ses moyens d’existence et une partie non négligeable de leurs revenus de nombreux produits de terroir, notamment le safran et les amandes. L’étude réalisée par M&D avec l’appui de l’INRA en 2014 a démontré le potentiel de cette filière et son importance pour l ‘économie des zones de montagne. En effet, la culture des amandiers se trouve dans des zones où le sol est léger, pierreux, sec ou calcaire et non pas compact, ce qui est le cas pour la zone ciblée. D’après les enquêtes réalisées par M&D, la culture d’amandiers, dont les rendements moyens oscillent entre 4 et 6 quintaux/ha, est présente dans tous les villages de la Commune. L’amandier est un arbre qui supporte des chaleurs exceptionnelles d’été et des gelées fortes hivernales. Il persiste également à des sécheresses prolongées. La récolte se fait soit en vert ou en coque. La cueillette en vert se fait à la main afin d’éviter des dégâts sur les productions voisines. Alors que la récolte en coque se fait par gaulage (en août), dès que les amandes sont mûres, c’est à dire quand 80% des écales (enveloppe recouvrant la coque) sont ouvertes.

La filière de l’amandier souffre de plusieurs faiblesses, entre autres ; des manières de plantation non professionnelle, l’absence des possibilités de valorisation au niveau territorial, d’une commercialisation traditionnelle (dominée par les intermédiaires). D’où la nécessité de la mise en place d’un processus de valorisation des amandes au niveau de la CT d’Assaisse.

La coopérative Al Atlas Essaghir, ayant la vocation de promouvoir la filière amande sur le territoire d’Assaisse se mobilise pour la création d’une unité de valorisation des amandes. M&D apporte son appui pour réaliser une étude de faisabilité économique, lui permettant de maitriser son projet et de mobiliser les fonds nécessaires auprès des partenaires institutionnels, notamment dans le cadre du Plan Maroc Vert ou l’INDH.

Télécharger les pièces jointes

Fichier Description Taille Téléchargements
pdf 16-10-13-fdir-tdr-unitei-de-valorisation-des-amandes 275 KB 377

À propos Responsable de publication